3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 18:59
   
 

 

du 18 octobre au 11 nov.2012.....154 photos sur la vie quotidienne en Russie - Dinan

 

lundi 22 octobre 2012


Inna Kazakova a photographié des scènes de la vie quotidienne de son pays la Russie.

 

 

 

 

 

Inna Kazakova est artiste photographe multimédia. Elle a un diplôme d'ingénieur dans la cinématographie et a travaillé la bande dessinée au Studio Est, à Moscou.

Photographe dans la république de Karélie,  Inna Kazakova est aussi graphiste. Elle photographie des portraits, des paysages, des scènes de la vie quotidienne de son pays.

Au total, plus de 154 photos sont exposées au centre Créactivitae, situé cité Lécuyer. Cette exposition de photographies couleurs a été mise sur pied par le centre dans le cadre du projet Passep'Art.

Jusqu'au 11 novembre, au pavillon Lucile, cité Lécuyer. Les samedi 27 et dimanche 28, de 14 h à 17 h 30. Contact : creactivitae.blog.com

CRéACTIvitae Association

CRéACTIvitae

CRéACTIvitae a pour but de créé un Centre Culturel dans le Pays de Dinan, permettant de promouvoir et de développer l’apprentissage d’art contemporain, l’échange interculturel et la solidarité internationale, à travers des animations, des échanges, et des formations, réalisés dans le cadre d’une éducation non-formelle au niveau locale et international.

 

 

 

Plélan-le-Petit

Jusqu'au jeudi 28 février 2013

« Identité » - Exposition Photographique à Plélan-le-Petit

Par la photographe Inna KAZAKOVA.
L’exposition s’achèvera par une rencontre avec la photographe le samedi 23 février à 15 heures à la Médiathèque.

Renseignements - 02 96 27 06 77

Lieux : Médiathèque de Plancoët - Plélan / Rue de la Janaie

Horaires : Lundi :16h30 - 18h / Mercredi :10h-12h et 15h - 18h / Jeudi : 16h30 - 19h / Samedi : 10h-12h et 14h - 16h

Tarifs : Libre et gratuite

Lire aussi : http://www.agendaou.fr/identite-exposition-photographique-a-plelan-le-petit-160137.html

 

 

Des photos sur la Russie à la médiathèque à partir du 1 er février - Plélan-le-Petit

jeudi 31 janvier 2013


Inna Kazakova expose à partir de vendredi 1er février, à la médiathèque.

Une nouvelle exposition débute le 1 er février à la médiathèque intercommunale (jusqu'au 28). Intitulée « Identité », elle est réalisée par la photographe russe Inna Kazakova.

Cette dernière a étudié le cinéma et les techniques télévisuelles à l'université d'état de Saint-Pétersbourg et au studio d'animation de Moscou. Elle a été réalisatrice de dessins animés, photographe de presse, designer graphique ou encore professeur de photographie à l'institut de design de Petrozavodsk. Elle a aussi participé à de nombreuses expositions de photos et sur l'art contemporain en Russie, Grande-Bretagne, Allemagne, Suède, Finlande ou Norvège.

L'exposition est composée de deux parties. La première est présentée sous forme de collages ou de montages photos sur la Russie qui disparaît. La deuxième invite le public à participer et à utiliser l'ordinateur, dans une réflexion sur la migration et l'identification nationale.

Le vernissage est prévu le mercredi 6 février, à 18 h 30, à la médiathèque. L'exposition s'achèvera par une rencontre avec la photographe, le samedi 23 février, à 15 h, à la médiathèque. L'exposition libre et gratuite, est visible lors des horaires d'ouverture de la médiathèque.

 

 

Extraits février agendaou.fr mise en ligne par la médiathèque« Identité » - Exposition Photographique à Plélan-le-Petità Plélan-le-Petit - Agendaou.fr

www.agendaou.fr/vernissage-de-l-exposition-photographique-identit..

www.agendaou.fr/identite-exposition-photographique-a-plelan-le-pet...

..... photographe pour les journaux, comme designer graphique à la télévision d'État de la République de Carélie

 

Une présentation qui évoque "la russie qui disparait", "la migration et l'identification nationale", la télévision d'Etat", nous invite à nous informer sur l'Histoire

Le sites (clic à suivre) peuvent être sources d'informtions

 

Le public a rencontré la photographe Inna Kazakova - Plélan-le-Petit

lundi 25 février 2013


Inna Kazakova ici aux côtés de Thibault Bâton, qui a étudié en Russie et dont elle a fait connaissance il y a peu. L'artiste s'exprime déjà dans un beau Français mais a préféré sa langue natale pour être à l'aise. Thibault a traduit.

Depuis le 1 er février, et jusqu'au 28, l'artiste Russe Inna Kazakova expose ses photos à la médiathèque intercommunale.

Elle a baptisé son exposition : « Identité ». Des images prises dans plusieurs pays : des tranches de vie sur le thème de la Russie qui disparaît, avec des visages et des détails du quotidien.

Samedi, l'artiste est venue à la rencontre du public, pour présenter sur écran, d'autres carnets de voyages, lors d'une conférence. Des photos prises en intérieur ou en extérieur : les cuisines, les fenêtres, des groupes de musiciens, des paysages, des portraits au naturel dans différents Pays de la Finlande, la Russie, la Carélie... des vues qui laissent à imaginer le quotidien des gens. Le tout commenté par l'artiste et traduit simultanément par Thibault Bâton, Plélanais qui a passé un an d'études en Russie.

Olivier, le mari d'Inna a aussi fait part de son vécu là-bas pendant deux ans : « J'ai bien aimé. Nous sommes de la même culture. On ne nous montre que la dictature, mais ce n'est pas la réalité de la vie. Les Russes aiment beaucoup les Français ». Il a évoqué également l'ambiance religieuse présente partout et les églises remplies au quotidien.

Olivier serait... Olivier Renault

Clic page 15 Calaméo - Bulletin municipal N°98 - Janvier 2012

Nous recevons de l'info....

Olivier Renault écrit pour la revue nazie " Junge Freiheit "et bien sûr l'édition française de la" Voix de la Russie ", parfois aussi pour le édition allemande. Cet exil russe français connaît bien l'Allemagne parce qu'il était constamment au téléphone avec les trolls Nazifaschos et Russes hiesign. (traductionfrançaise) Source 25 | Juni | 2014 | kosmologelei

 

Olivier Renault , Rédaction en ligne

14.01.2013, 15:56

Civitas http://www.civitas-institut.com/ et d'autres associations représentant encore la France libre,

avaient appelé à manifester dans 13 arrondissement de Paris à 13 heures contre le projet du mariage pour tous.

Derrière cette nouvelle loi présentée aux Français comme un projet novateur pour la liberté des individus,

et se limitant à parler du droit des homosexuels, à avoir des enfants, se cache un projet bien plus sérieux, pernicieux,

grave et pervers qui va faire des enfants la propriété de l’État

Clic source Olivier Renault | - Riposte Laïque

Clic source Ce qu'est vraiment Riposte Laïque | Droite(s) extrême(s)

 

Nous recevons de l'info....

Olivier Renault écrit pour la revue nazie " Junge Freiheit "et bien sûr l'édition française de la" Voix de la Russie ", parfois aussi pour le édition allemande. Cet exil russe français connaît bien l'Allemagne parce qu'il était constamment au téléphone avec les trolls Nazifaschos et Russes hiesign. (traductionfrançaise) Source 25 | Juni | 2014 | kosmologelei

Journalistes liés à l'extrême droite; la Voix de la Russie

Ce rapprochement politique a des répercussions en France: depuis quelques années, il se traduit par un discret mais intense lobbying.

La chaîne de télé en ligne Pro Russia a vu le jour en septembre 2012. Il s’agit d’une émanation de La Voix de la Russie Le profil de journalistes intrigue, car certains d'entre eux entretiennent des relations étroites avec l’extrême droite française.

Gilles Arnaud, rédacteur en chef, est un ancien conseiller régional FN de Haute-Normandie. Alexandre Ayroulet est un ex-cadre du Front national de la jeunesse (FNJ). Sylvie Collet était candidate du Front à Saint-Ouen, lors des législatives de 2002. Joseph-Marie Joly a fait ses classes au sein du Bloc identitaire.

Relation des « identitaires » avec «  la voix de la russie »

un partenariat très étroit avec La Voix de la Russie (programmes officiels du Kremlin à l'étranger), au sein de la web télé ProRussia.tv. Par ailleurs, ProRussia.tv diffuse le flash d'actualités hebdomadaire en langue française de la Voix de la Russie, dont la présentatrice n'est autre que Sylvie Collet (ex-FN aujourd'hui au PdF).

L'hypothèse la plus probable est une convergence d'intérêts ici entre une opération de communication de l’État russe et une extrême-droite française

Voix de la Russie et font des taches multiples, de traduction notamment, c'est le cas d'Eugène Zagrebov, un russe vivant à cheval entre nos deux pays, entre le Sud de la France et Moscou.

Olivier Renault, Olivier Berlanda, Alexandre Latsa

Le premier et le second sont Français, le troisième Belge, le dernier Russe mais ayant vécu longtemps en Afrique et en France.

La Voix de la Russie. Les tenants et les aboutissants ne sont pas connus, ni au niveau des objectifs, ni au niveau des financements qui viennent d'horizons différents. Les suppositions sont nombreuses, le journal Le Monde par le biais d'un blog d'observation de l'extrême-droite française a communiqué sur ce sujet très vite dans un article du 29 janvier 2013 :  

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/01/29/la-tele-identitaire-la-drole-dagence-de-presse-et-le-soft-power-russe/

 

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale»

 


 

En Russie, le FN a la cote. Depuis quelques années, des représentants de l'appareil d'Etat russe ont entamé un rapprochement avec l’extrême droite française.

Journalistes liés à l'extrême droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le budget de Pro Russia TV, qui arbore le logo de Russie Unie, le parti au pouvoir, n’est pas public, et la chaîne n’a pas souhaité répondre à nos questions. Pourtant, le profil des journalistes intrigue, car au moins cinq d’entre eux entretiennent des relations étroites avec l’extrême droite française.

Gilles Arnaud, rédacteur en chef, est un ancien conseiller régional FN de Haute-Normandie. Alexandre Ayroulet est un ex-cadre du Front national de la jeunesse (FNJ). Sylvie Collet était candidate du Front à Saint-Ouen, lors des législatives de 2002. Joseph-Marie Joly a fait ses classes au sein du Bloc identitaire.

Mystérieux think tank

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale».

En octobre 2012, lors d’un colloque sur la «falsification de l’Histoire», c’est le chercheur Philippe Conrad qui était à l’honneur. Ce dernier collabore à la NRH, revue fondée par l’essayiste d’extrême droite Dominique Venner, qui s’est suicidé à Notre Dame.

Ce rapprochement entre Moscou et les diverses composantes de l’extrême droite hexagonale s’opère évidemment au nom de valeurs communes: même rejet du «nouvel ordre mondial» imposé par l’Amérique et ses alliés, même goût pour l’autorité, même conservatisme sur le plan des mœurs.

L’extrême droite française cherche gagner en crédibilité en s’affichant aux côtés du «grand frère » russe. Le Kremlin poursuit quant à lui des objectifs tout aussi pragmatiques. Le FN est le «seul allié idéologique sur lequel le Kremlin peut compter en France», souligne Alexis Prokopiev, président de l’association Russie-Libertés.

 

 

clic La télé identitaire, la drôle d'agence de presse

 

 

 

 

le mari de la photographe?..interroge "les russes" sur la désinformaton des médias français, ou informe sur ce qu'est la réalité? est ce la même pesonne?

Olivier Renault : La Voix de la Russie

french.ruvr.ru/by_author/86709398/

 

L'année 2013 est l'année de la Russie, pas celle du serpent ! (extrait)

L'année 2013 commence mieux pour la Russie et moins bien pour la France, pour son couple franco-allemand et pour l'Union européenne. C'est la civilisation russe qui même imparfaite, prend le dessus au niveau de l'éthique, de la démocratie, de vitalité et sur le terrain économique, elle vient de donner une gifle magistrale et salutaire aux élites de Paris, de Berlin ou encore à toutes ces instances lourdement administratives de Bruxelles, de Strasbourg et autres ONG, usant du système dit démocratique pour s'engraisser, pour désinformer et finalement opprimer ses populations.

En accordant le passeport russe à Gérard Depardieu la Russie ne cherche pourtant pas à donner des leçons. Mais dorénavant le passeport russe, qu'on le veuille ou non, est un grand bol d'air et le symbole de la liberté et de nouveaux espoirs pour la civilisation européenne où les habitants n'acceptent plus le diktat de leurs politiques dans la zone EU.

Le même son de tocsin se fait entendre en France. Gérard Depardieu, avec sa déclaration « la Russie n'est pas un pays où le Premier ministre traite un citoyen de minable » http://www.rmc.fr/editorial/334932/depardieu-la-russie-n-est-pas-un-pays-ou-le-1er-ministre-traite-un-citoyen-de-minable/, représente ces millions de Français qui ne supportent plus la défiguration de la nation française dans tous les domaines de la société allant des médias à l'armée en passant par la culture française, par l'identité française, par la famille et par le plaisir d'entreprendre et de créer.

Les blogs de Français comme celui de Laurent Gloagen, considéré comme un héritier du journalisme gonzo par certains de ses lecteurs, dit en des mots crus ce qu'est la France d'aujourd'hui. http://embruns.net/themes/personnel-intime/ : « La France n’est plus vraiment mon pays. Lorsque j’y retourne, je commence à m’y sentir à chaque fois un peu plus étranger» ou « en France, vous avez des médias et des journalistes de merde. Je pense que s'infliger quotidiennement un journal télévisé français nuit sérieusement à la santé mentale...», sont devenus habituels.

 

Olivier Renault , Rédaction en ligne
12.01.2013, 19:06, heure de Moscou
 
ou encore..nous notons la référence à l'istitut Civitas (cf thème "religion" ou "plan de sauvegarde"  sur ce blog)
 
Olivier Renault , Rédaction en ligne
14.01.2013, 15:56
Civitas http://www.civitas-institut.com/ et d'autres associations représentant encore la France libre,
avaient appelé à manifester dans 13 arrondissement de Paris à 13 heures contre le projet du mariage pour tous.
Derrière cette nouvelle loi présentée aux Français comme un projet novateur pour la liberté des individus,
et se limitant à parler du droit des homosexuels, à avoir des enfants, se cache un projet bien plus sérieux, pernicieux,
grave et pervers qui va faire des enfants la propriété de l’État

 

autre source Olivier Renault | - Riposte Laïque

autre source Ce qu'est vraiment Riposte Laïque | Droite(s) extrême(s)

clic sur les vidéos à suivre de O.Renault

 

 

Le journal Le Monde voit de la misère en Russie qui augmente observation du terrain - Vidéo Dailymotion

www.dailymotion.com/.../xjplxu_le-journal-le-monde-...
4 juil. 2011

Le journal Le Monde voit de la misère en Russie

Désinformation média occidentaux sur Russie - Vidéo Dailymotion


 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif