8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 08:28

petit "historique" concernant le collège de Broons et la position des élus du pays de Plélan le petit

 

Article paru dans Ouest France le vendredi 30 avril 2010

En décembre 2009, le conseil général a voté son plan pluriannuel d’investissement pour les collèges (PPIC) avec un dossier de construction à Broons. Après les prises de position d’élus du secteur de recrutement du collège, notamment ceux de Caulnes et de Plélan-le-Petit qui voulaient aussi un collège, certains avaient l’impression d’un flottement. Le collège neuf serait-il construit à Broons ou bien y aurait-il aussi un collège à Caulnes et à Plélan-le-Petit ?

Apparemment le dossier est bien prévu à Broons. Comment pourrait-il en être autrement après un vote en séance plénière à l’assemblée départementale. Lors du conseil municipal de Trémeur, lundi, Soazic Boscher, conseillère municipale et CPE au collège Jean-Monnet, a présenté un rapide compte rendu du syndicat de gestion du collège qui a été choisi comme interlocuteur avec le conseil général. « Selon les informations qui nous arrivent, la construction du collège à Broons serait bien confirmée et il n’y aurait pas de collège à Caulnes ou à Plélan-le-Petit. Le conseil général attend maintenant que les maires concernés se mettent d’accord sur la répartition des frais qui ne sont pas pris en charge par le département », a indiqué Soazic Boscher.

Le maire de Broons, de son côté, attend toujours la réponse à sa demande de rendez-vous avec le président du conseil général.

 

Article paru dans Ouest France le vendredi 19 février 2010

Mercredi soir, le maire de Broons a abordé le projet de construction d’un collège voté par le conseil général en décembre dernier. Il a évoqué la position des élus des cantons de Caulnes et de Plélan-le-Petit qui souhaitent, chacun de leur côté, obtenir eux aussi un collège.

« Il n’est guère de semaine sans que ce sujet soit évoqué dans la presse alors, forcément, nous nous posons des questions », commente le maire de Broons. Avec ces prises de position des uns et des autres, les élus du canton de Broons ne savent plus très bien où en est le conseil général. Serge Rouxel a donc décidé de demander une audience au président de l’assemblée départementale.

Urgent de faire le point

Dans son courrier, signé par les huit autres maires du canton, Serge Rouxel rappelle les différentes étapes qui ont mené au projet, indiquant par ailleurs que c’est bien le conseil général qui a proposé une construction. Il rappelle aussi que le vote du projet « traduit l’aboutissement d’une année de discussions ». Il ajoute qu’aussitôt connue la proposition de construction, la commune de Broons s’est empressée de contacter des propriétaires pour l’achat des parcelles nécessaires et qu’un accord verbal a été rapidement obtenu. Une réunion de tous les élus concernés dans le secteur de recrutement du collège a eu lieu à Broons. Lors de cette rencontre, « le projet de construction ne suscitait aucune critique majeure », écrit encore le maire de Broons qui a du mal à saisir le revirement de ses collègues des cantons voisins. « Il me paraît donc souhaitable de faire le point sur le vote de l’assemblée départementale », conclut Serge Rouxel. La question que de nombreuses personnes se posent est en effet la suivante : le vote du PPIC (plan pluri annuel d’investissement pour les collèges), en assemblée plénière, est-il définitif, oui ou non ?

 

 

 

Nouveau collège : des avancées significatives - Broons

vendredi 10 juin 2011


Le maire Serge Rouxel a fait part, mercredi soir, aux conseillers municipaux, des dernières nouvelles du dossier de la construction du nouveau collège public.

Les discussions concernent uniquement le financement des aménagements extérieurs puisque la construction de l'établissement elle-même est prise en charge par le conseil général. Le but est de répartir ces frais d'aménagements extérieurs entre les communes qui ont des élèves au collège Jean-Monnet.

À la demande du maire de Broons, une réunion d'échanges s'est tenue mardi soir à Broons. Y participaient des élus des cantons de Broons, Caulnes, Plélan-le-Petit. D'autres communes qui ont aussi un nombre conséquent d'élèves inscrits y étaient : Brusvily, Languédias, Trébédan. Des élus et personnels du conseil général étaient présents.

Le conseil municipal de Broons avait déjà fait une proposition de répartition, qui s'inspirait de la demande de Gérard Bertrand, conseiller général de Caulnes.

La présence du collège étant un atout pour Broons, cette commune devait prendre une part plus importante au financement. La proposition donnait 30 % pour Broons, 14 % pour la communauté de communes du Pays de Du Guesclin. Le reste se répartissait entre les autres communes en fonction du nombre d'élèves inscrits. Cela faisait 69 % pour le canton de Broons.

Concours d'architectes

« Même si tout n'est pas réglé, durant cette réunion, il y a eu des avancées significatives. Ce qui est important, c'est que les représentants du conseil général sont repartis avec l'assurance qu'un accord serait trouvé. Le concours d'architectes peut donc être lancé », commente Serge Rouxel. Les communes extérieures vont déposer « dans les plus brefs délais une nouvelle proposition qui devrait augmenter la participation de Broons ».

La réforme des collectivités territoriales apporte deux nouveaux obstacles aux démarches. « Les syndicats de gestion des collèges sont amenés à disparaître, or nous l'avions choisi comme partenaire », indique le maire de Broons. Enfin, le financement croisé des collectivités risque de devenir impossible, c'est-à-dire que des communes ne pourront plus verser d'aides à d'autres communes ou communautés de communes. « Nous allons devoir trouver un autre montage financier et juridique. Mais il n'y a pas de raison que l'on n'y arrive pas », conclut Serge Rouxel.

 

Article paru dans Ouest France le lundi 7 juin 2010

Fin des interrogations : le nouveau collège public sera bien construit à Broons comme l’avait décidé le Conseil général. Serge Rouxel, maire de Broons et Annick Amice, conseillère générale du canton ont rencontré récemment Claudy Lebreton. « Il nous a indiqué officiellement que la nouvelle construction se ferait bien à Broons. C’est une très bonne nouvelle pour le canton. On ne peut que s’en réjouir », dit Annick Amice.

Personne ne doutait vraiment de cette issue puisque le PPIC (plan pluri annuel d’investissement pour les collèges) avait été voté en séance plénière en décembre dernier. On ne pouvait guère imaginer l’assemblée départementale revenant sur la délibération malgré la pression des élus des cantons voisins de Caulnes et Plélan-le-Petit. « Je me doutais bien que le collège serait construit ici mais je ne pouvais lancer aucune action sans en avoir la certitude absolue », précise Serge Rouxel.

Cette nouvelle ne règle pas tous les problèmes d’un seul coup. « Pour ce qui est des acquisitions foncières, on nous a conseillé d’attendre les premières esquisses du Conseil général. Ces esquisses nous donneront une idée plus précise des surfaces à acheter. Nous pourrons alors travailler avec les propriétaires qui ont déjà donné leur accord », poursuit le maire de Broons. Il reste aussi le problème de la répartition des frais annexes qui ne sont pas moindres puisqu’ils concernent les aménagements extérieurs non pris en charge par le Département : voies d’accès, parkings… Des rencontres et concertations vont sans doute se mettre en place dans les semaines à venir.

Enfin, la question de la démolition (ou déconstruction) n’est pas encore résolue. « C’est un sujet important et nouveau puisque c’est la première fois qu’un collège sera démoli dans le département », précise Annick Amice. Il était prévu que le Conseil général prenne cette partie en charge mais cela n’a pas été revu pour l’instant. « Je pense que nous réalisons largement notre part du contrat en achetant les terrains, en préparant les rencontres avec les élus du secteur. On ne peut guère nous en demander davantage », conclut Serge Rouxel.

Plélan-le-Petit - La commune voudrait construire son propre collège

À l’heure où le dossier de reconstruction du collège Jean-Monnet de Broons est au cœur des débats et que les estimations envisagent un doublement des effectifs, le maire Didier Miriel a informé le conseil d’une rencontre avec le président du conseil général auquel il a soumis une proposition de bâtir un collège sur le secteur de Plélan-le-Petit. Un courrier va être rédigé en ce sens au conseil général, pour solliciter un bâtiment qui accueillerait 300 à 400 élèves. Les élus ont donné leur appui au maire. Jusqu’à présent, les élèves du canton doivent se rendre à Broons, Plancoët, Créhen ou Dinan.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans SCOLAIRE

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif