6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 09:00

  A la fin de cet article...des messages de lecteurs

 

 

A sa création au moment des élections cantonales 2011 sur le "pays" de Plélan le petit", le collectif a distribué un tract "lettre ouverte aux candidats et aux élus".

Au moment de la campagne électorale, une distribution d'informations s'est faite directement ou par intermédiaire de militants auprès de candidats et d'élus locaux.

 

Au dernier trimestre 2011 par la création d'un blog, le collectif s'est organisé pour communiquer rapidement et en direction du plus grand  nombre

 

 

 

Le collectif "dérange"

Dès le mois de mai 2011, en fin d'une réunion publique, le représentant d'un mouvement d'extrême droite radicale s'est présenté à l'assemblée pour faire montre de l'existence d'un parti actif ne partageant pas du tout les mêmes valeurs DEMOCRATIQUES et allant jusqu'à évoquer la supériorité de la race blanche dans une France chrétienne.

Par la suite une présence identifiable s'est rapidement manifestée discrètement mais de manière suffisemment visible et répétitive pour qu'à l'évidence une pression soit exercée. Cette forme "d'agissements" a conduit le collectif à se rapprocher de mouvements antifascistes et à communiquer avec quelques partis politiques, ainsi qu'avec la ligue des droits de l'homme.

 

 

Ces dernières semaines et dans un autre contexte, l'intervention de la gendarmerie au domicile d'un militant, puis un recours par plainte pour "abus" auprès de notre hébergeur Overblog nous font réagir dans le cadre de la DEMOCRATIE

Nous avons à ce niveau fait en sorte d'expliquer "la situation", et concernant le traitement de nos sources,  l'article "rectification pour remplacement d'article", édité à la rubrique "médiathèque", éclaire sur le sujet.( la fin de cette page indique aussi sans équivoque comment publier des informations et les rendre publiques sur Facebook )

 

Nous affirmons ici qu'il est nullement dans notre objectif de nuire aux personnes, mais d'exprimer librement une OPINION au regard de procédures, de documents, d'évènements, et d'informations toutes clairement présentées et identifiables.

Notre action vise à constater, à INFORMER, à INTERROGER, à prendre position parce que nous sommes des citoyens et que nous défendons la liberté d'EXPRESSION et d'OPINION

 

"D'autres" font de même (extraits de presse)

VIVE la DEMOCRATIE ! la liberté d'expression et d'opinion

premier exemple

«Je ne dis pas que Michel Vaspart n'a pas la légitimité pour y aller une quatrième fois en 2012. Mais il n'y a pas eu de discussion. Je suis très favorable à ce que les militants votent ; ce serait une bonne chose de reprendre cette idée au PS. Il ne faut pas que tout soit toujours décidé dans les hautes sphères», explique le maire de Saint-Méloir-des-Bois. Voilà pourquoi, selon son expression, il s'est «mis en congé de l'UMP locale. Si on ne s'attardait pas sur ma candidature, ou celle de Christiane Guervily (la maire d'Erquy, elle aussi prétendante), je me réserve la possibilité de me présenter quand même», menace même Michel Desbois, qui ne voit qu'un seul obstacle à sa candidature sans le parti : le financement. Officier sapeur-pompier, l'homme se définit comme un «centriste de droite», faisant référence au Centre des Démocrates sociaux de PierreMéhaignerie. «La commune dont je suis maire a voté à 80 % Royal en 2007 ; certains me disent que je suis un socialiste de droite ! Actuellement, je ne me reconnais pas trop dans l'UMP local»

extrait "le télégramme"article Gwen Catherine

 

deuxième exemple:

VIVE la DEMOCRATIE ! la liberté d'expression et d'opinion 

Le canton de Plélan-le-Petit est à gauche depuis des lustres. Prosper Besnard, apparenté socialiste, l'a représenté durant 32 ans au conseil général avant de décider de ne pas briguer un nouveau mandat cette fois-ci, rendu amer par la victoire de la liste de gauche de Didier Miriel, maire actuel de Plélan, contre son ancienne équipe lors des dernières élections municipales.

À gauche, plusieurs candidats sérieux étaient prêts à se présenter pour le Parti socialiste, comme Jérémy Dauphin, le jeune gérant de la Scic Bois énergie qui fait la promotion des énergies renouvelables sur le pays de Dinan.

Mais les instances fédérales du PS et d'Europe-Écologie se sont entendues, sans vraiment demander leur avis aux élus du terrain, pour « laisser » le canton aux écologistes, dans le cadre des accords conclus entre elles dans neuf cantons du département. Didier Ibagne, maire Europe-Écologie de Trébédan, est donc soutenu officiellement par le PS, le député Jean Gaubert et le président du conseil général Claudy Lebreton en tête.

C'était sans compter sur la réaction de certains maires, de gauche, du canton qui voient d'un mauvais oeil un écologiste porter les couleurs de la gauche dans ce canton encore bien rural. Au risque de le faire passer à droite. Ils ont donc poussé Pascale Guilcher, adjointe au maire de Plélan, à se présenter. Une candidature divers gauche qui est survenue il y a à peine quinze jours bien après l'accord PS-Europe Écologie.

  extrait ouest France 16 mars 2011 article J. Valéry Héquette

 

Le collectif estime aussi à son niveau être tout simplement en droit de s'intéresser de la sorte à la vie locale.

Citoyens, électeurs et contribuables, nous estimons humblement avoir un droit de regard par exemple sur le travail des élus, les investissements, les projets etc..et être en capacité d'alerter si besoin.

Si à l'interne d'un parti politique le militant / adhérent doit être en mesure de pouvoir s'exprimer, il doit en être de même concernant la démocratie locale pour les citoyens/ électeurs/ contribuables

Le salaire des élus et celui des différents personnels tout comme les subventions accordées aux associations, les remboursements d'emprunts etc..étant du domaine des dépenses de fonctionnement, d'investissement etc..que nous payons pour partie par nos différents impôts, notre action relève du militantisme citoyen et non d'une quelconque action terroriste visant à réduire en miettes la démocratie..bien au contraire

Si à l'interne de L'UMP, ou du PS "l'avis" des élus de terrain ou des miltants est souhaité comme indiqué dans les précédents articles de presse (après décision prise), le collectif mouton noir demande par exemple sur son blog la consultation des citoyens concernant par exemple l'avenir de la communauté de communes (avant décision à prendre)...VIVE la DEMOCRATIE

 

Sur le sujet qui conduit à saisir la gendarmerie puis à devenir "plaignant" auprès de notre hébergeur  pour abus et informations non fondées publiées par le collectif... libres d'EXPRESSION et d'OPINION nous agissons.

Le collectif en citant ses sources constatait, informait en interrogeant une procédure: VIVE la DEMOCRATIE

 

 

Volontairement et pour donner de la visibilité à des informations, chacun peut choisir de les rendre publiques. Si une telle démarche s'effectue, la personne concernée ne peut prétendre par la suite vouloir remettre en cause le bien fondé de toutes les informations communiquées à l'intention de tout le monde. 


La presse à partir de ses sources fait de l'information pour diffuser au plus grand nombre : (extraits sur ce blog )

"..Prosper Besnard, apparenté socialiste.. rendu amer par la victoire de la liste de gauche de Didier Miriel, maire actuel de Plélan, contre son ancienne équipe lors des dernières élections municipales..."

"..Michel Desbois, qui ne voit qu'un seul obstacle à sa candidature sans le parti : le financement. Officier sapeur-pompier.."

"..pour le Parti socialiste, comme Jérémy Dauphin, le jeune gérant de la Scic Bois énergie.."

  "..le vice-président a tenu à préciser qu'il ne s'agissait en aucun cas de son gendre et que celui-ci a une place de cuisinier dans un collège à Lamballe, qu'il n'a pas l'intention de quitter..."

"..Le maire s'est élevé haut et fort contre un courrier que le président de l'intercommunalité avait adressé aux maires au printemps....:Je suis désolé que de pareilles écritures puissent être faites par le président de la communauté de communes..."

"..Frédéric Crèvecoeur qui avait beaucoup investi tant financièrement que personnellement est très amer et attristé. Il a constaté clairement un manque d'intérêt et de soutien de la part des élus communautaires.."

"...Pas de photo de cette soirée pour notre correspondante qui n'a pas pu accéder à la salle Embarcadère : les portes étaient en effet fermées, avec les spectateurs à l'intérieur..."

"..Gaëlle Proux est la responsable de la médiathèque. Passionnée du livre depuis l'enfance.."

 

Chacun peut informer concernant ses "idées", son mécontentement, son amertume, un évènement, sont parcours scolaire ou une formation, sa situation de famille, ses loisirs, ses amours...en informant la presse, en communiquant publiquement sur internet  etc..

UN EXEMPLE SUR INTERNET

  Facebook offre une option de gestion de vie privée pour son profil, ou plutôt une option de gestion de non-vie privée. . Dans la même lignée que les MySpace et Twitter de ce monde, Facebook offre donc  l’option de rendre son  profil accessible par n’importe qui . Il faut pour cela aller sur le menu "personnaliser" puis de cocher"tout le monde" 

Profil facebook

Tout dépendamment de l’objectif poursuivi avec un profil Facebook, il peut être intéressant de le rendre public, spécialement si le but est de se donner de la visibilité.

  Une telle démarche sur le net est un choix, mais alors, tout le monde peut avoir accès au contenu  il arrive même que dans certains cas, et par exemple dans celui de concours pour recruter dans la communication, le fait de laisser un profil ou un sité quelconque ouvert à tout le monde fait prendre le risque de n'être simplement pas sélectionné pour participer aux épreuves.

D'une manière générale les employeurs sont très attentifs aux informations délivrées sur le net si celles ci sont sources de renseignements sur un parcours et une personnalité.

 

Le collectif travaille à partir de sources qui sont publiques parce que des personnes font le choix de communiquer des informations pour les diffuser au plus grand nombre, entre autre par la presse ou internet. 

Pour le collectif, faire intervenir la gendarmerie, porter plainte pour abus auprès d'un hébergeur internet , ou pourquoi pas contre la presse, après avoir volontairement diffusé soi même publiquement de l'information, reste incompréhensible et contradictoire.

Dans le cas de notre article "rectification pour remplacement d'article", publié à la rubrique "médiathèque", notre démarche consiste à expliquer. Si la liberté d'expression de chacun peut consister à publier publiquement soi même des données personnelles sur internet ou dans la presse, la liberté autorise le collectif à prendre en compte ces informations publiques.

Si un "poeple" fait savoir à tout le monde que sa femme est enceinte, il semblerait, de notre humble point de vue  incompréhensible que cette même personne porte plainte par la suite ou que la gendarmerie intervienne en direction de quiconque prendrait en compte l'information.



  En janvier 2012:  une "surveillance" ou "tentative de pression/ intimidation" semble être de mise à proximité du domicile des militants par des passages divers et variés à toute heure du jour ou de la nuit.

Un membre volontairement identifiable est "visité" par la gendarmerie après la plainte présentée un peu plus avant dans cet article. Le collectif décide de prendre toutes les précautions d'usage pour assurer sa sécurité,

  La gendarmerie a été informée et des "mesures" ont  été mises en oeuvre par le collectif lui même et les groupes "amis" pour assurer sa protection

 

 

 

interventions des lecteurs de ce blog

Volontairement nous ne communiquons pas l'identité des auteurs

 

Nous ne communiquons pas les interventions faites auprès du collectif concernant des informations  "sans source", anonymes ou celles émises par une ou des personnes refusant d'assumer leur responsabilté de  transmission 


 

 

De X

En dénonçant de prétendus « groupuscules d'extrême droite » pour mieux gazer les familles (alors qu'il s'agissait de hordes de racailles de banlieue) le dictateur socialiste a menti.

Notre réponse: Nous ne dialoguons pas avec tout le monde

 

De X

La rémunération des acteurs institutionnels en France est publique.

 Selon un sondage Opinionway, 86% des Français estiment que pour faire des économies il faut s'attaquer en priorité au train de vie des élus

Notre réponse: ceci est une information que nous prenons comme telle

 

De X

Le projet  d'aéroport à Notre Dame des Landes ne concerne pas la région de Plélan le Petit. Pourquoi ce sujet sur le blog?

Notre Réponse: Ce projet nous concerne, entre autre pour son financement. Un groupe de notre collectif s'est constitué par conviction et convergence en soutien au mouvement d'opposition

nb: notre collectif fonctionne par groupes en lien avec différents thèmes de publication ( vie locale, finance, élection, culture etc..). Le collectif mouton noir apparaît par ce biais dans le listing des collectifs « ZAD Notre Dame des Landes". Ce groupe dispose de sa propre autonomie et  pour des motivations qui lui sont propres il n'est plus membre du comité de Dinan/ Notre Dame des Landes. Une erreur subsiste (clic Collectifs contre l'aéroport et son monde)

en confondant avec le comité "représentant"  Dinan...notre groupe est totalement autonome

Le groupe "ZAD" du collectif: Contact : collectifmoutonnoir@orange.fr

Le comité de Dinan  Courriel : dinan.nddl@gmail.com Tél : 06 69 64 55 18  / 06 31 51 58 36

 

Le projet d’aéroport est annoncé pour 556,5 millions d’euros hors taxes. l’ensemble s’élèverait à plus de 3 milliards d’euros . Le financement des collectivités de 115,5 millions d'euros est réparti ainsi pour une concession faite au goupe Vinci

  • Région Pays de la Loire 35 % (40 millions),

  • Région Bretagne 25 %

  • Département 44  20%

  • Nantes Métropole 15,5%

  • Carene (com. de communes autour de St Nazaire) 2,5%

  • Cap Atlantique (com. de communes autour de La Baule) 2%

 

De X

Question bête réponse intelligente!!!
Bonsoir, Madame, Monsieur,
Je viens de regarder le blog que vous avez fait sur les scouts d Europe Dinan.
Je trouve que vous tenez des propos violent et non fondé sur eux.
D ailleurs vous devriez vérifier vos sources avant de tout mettre en vrac et faire un amalgame de tout ce que vous croyez entendre ou voir.
Si vous vous posez des questions pas de problème vous pouvez me les poser je vous répondrait dans la mesure ou je connais les réponses.
J attends de vos nouvelles rapidement.
Cordialement
Notre réponse à la rubrique « scoutisme »

 

 

nom: X

adresse mail X

raisons : Informations non fondées et portant atteinte à la vie professionnelle donnant une image négative sur les qualités de la personne

Notre réponse à la rubrique médiathèque

 

 

De X 

Vous ne ferez pas taire, ni culpabiliser, un réveil patriote bien réel.

Un habile montage des mouvements politiques de gauche et d’extrême gauche, par le lobby homosexuel et par des médias complices, pour fustiger les défenseurs de la Famille. La mafia politico-médiatique avait déjà essayé de faire passer les émeutiers-racailles du Trocadéro pour des opposants à la loi Taubira

Notre réponse: Nous ne dialoguons pas avec tout le monde

 

 

De X

y a t-il un droit de réponse possible de ma part à votre monologue ciblé sur ma personne?
Cette adresse mail est personnelle.
Je n'administre pas l'association bien-être et sophrologie en milieu rural pour laquelle je suis prestataire et membre d'honneur (oui j'ai un honneur que je n'entend pas voir bafoué). En ce qui concerne le site de la mairie, l'erreur est humaine et l'asso devait figurer normalement dans la liste des associations. Le président de l'association fait le nécessaire

Notre réponse à la rubrique santé

 

 

de X
Bonjour,
il est dommage de ne pas pouvoir réagir à certaines publications. Certaines me laissent dubitatif quant à l'objet même de cellex-ci, e aux objectifs de certaines publications.

Notre réponse: les publications sont les nôtres et rien ne vous engage dans notre « placard à archives » objet de notre blog. Vous pouvez réagir...la preuve vous venez de le faire.  Si vous souhaiter informer sur certaines publications,  identifiez vous 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif