11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 20:29

Plélan le petit: Civitas pour une tribune libre dans un hebdomadaire

des images à regarder "grand angle"

Mariage gay: des manifestants de Civitas appellent à une sainte colère - Boursorama

 

 

 

L'article de presse suivant (le petit bleu Dinan 20 juin 2014)  évoque une porte ouverte à

la polygamie et à l'inceste..cela nous interroge

 

mariage

 

 

À propos d'une tribune libre qui dérange

www.le-petitbleu.fr


À propos d'une tribune libre qui dérange

Dernière mise à jour : 26/06/2013 à 15:56

La semaine dernière, notre journal a publié une tribune libre de Monsieur Dominique Chrissement, de Plélan-le-Petit, consacré au ‘mariage pour tous’. Les propos de l’auteur ont choqué certains lecteurs qui nous ont adressé des courriels de protestation, ne comprenant pas que nous donnions la parole à ce monsieur qui écrit, entre autres que« faire sauter le verrou de la conception traditionnelle du mariage c’est la porte ouverte à la polygamie, à l’inceste et à bien d’autres dérapages ». Un de nos interlocuteurs prétend que nous nous cachons derrière la responsabilité de son auteur pour diffuser des « idées nauséabondes ». Rien de moins.
Avant de publier cette tribune, la rédaction du Petit Bleu s’est bien sûr concertée et à décidé de la passer au nom de la liberté d’expression. Au nom de quoi devrions nous ne diffuser que les idées avec lesquelles nous sommes en phase?
Notre journal s’intéresse depuis longtemps à ce sujet de société qu’est le mariage pour tous et se l’est aussi vu reprocher. Il n’a jamais hésité à y consacrer de gros dossiers et même à en faire sa Une en donnant la parole aux premiers intéressés (déjà le 2 février 2006) puis aux élus (1er novembre 2012) ainsi que le 23 mai dernier en annonçant le mariage de Dimitri et Claude. Notre hebdomadaire était aussi présent à la cérémonie à Plélan-le-Petit pour en rendre compte à nos lecteurs.  
Les arguments émis par Dominique Chrissement ont déjà été entendus et largement relayés par des médias nationaux. Savoir que de telles idées existent, c’est en soi une information. Édulcorer cette tribune, en extraire tout propos susceptible de choquer, aurait donné une autre vision du raisonnement de Dominique Chrissement et cela aurait trompé nos lecteurs. Nous persistons à penser qu’il vaut mieux laisser le texte intégral à leur libre appréciation ; qu’il n’est nul besoin de préciser que les propos des tribunes libres n’engagent que leurs auteurs.
Un détail manquait cependant à cette tribune : Dominique Chrissement (par ailleurs général à la retraite qui a réalisé le plan de gestion des risques pour la commune de Plélan-le-Petit) ne nous avait pas précisé qu’il est un membre important du mouvement Civitas, ce qu’il nous confirme aujourd’hui. Civitas ? C’est un mouvement intégriste, défini comme proche de l’extrême-droite, qui veut instaurer « la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples en général, sur la France et les Français en particulier ». Une « œuvre de reconquête politique et sociale visant à rechristianiser la France »dont on a effectivement beaucoup entendu parler à l’occasion des manifestations anti-mariage pour tous. Voilà qui est dit.
La Rédaction

 

 

 

tlvld

 

MARIAGE HOMO...BIEN TRISTE SAMEDI à PLELAN/ La porte ouverte à la polygamie, à l'inceste..etc...

 

Agressions verbales et écrites

Toute expression outrageante, tout terme de mépris qui n'est fondé sur aucun fait est une injure. L'injure peut être privée ou publique (lorsqu'elle intervient dans l'espace public) :

  • discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics ;
  • écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image, vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics ;
  • placards ou affiches exposés aux yeux du public ;
  • tout moyen de communication au public par voie électronique 

Si l'injure est homophobe, les peines sont aggravées : 6 mois d'emprisonnement et 22 500 € d'amende. Les peines sont les mêmes en cas d'injure publique visant un groupe de personnes et fondée sur leur orientation sexuelle.

L'appel à la haine et/ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes en raison de son ou de leur orientation sexuelle est puni d'un an d'emprisonnement et/ou d'une amende de 45 000 €.

 

Lorsqu'une plainte est déposée pour injure ou diffamation publique, les services de police transmettent le dossier au procureur de la République. Si celui-ci ne prend pas de décision dans les trois mois suivant le dépôt de plainte, l'action en justice n'est plus recevable, il y a prescription.

 

SOS homophobie - 34 rue Poissonnière - 75002 PARIS

 

source.. Municipales : Civitas en campagne - 20 mars 2014

Moins médiatisé qu’au moment de sa lutte contre la mariage pour tous, l’institut catholique intégriste Civitas n’en est pas pour autant absent de la campagne des municipales. Dans son dernier ouvrage, "Civitas et les nouveaux fous de Dieu" (Temps Présent), le journaliste Luc Chatel remarque que le délégué national du mouvement Jean-Claude Philipot dirige la campagne du candidat FN à Reims. Quant à Dominique Chrissement, membre du conseil d’administration et ex-secrétaire général de Civitas, il est candidat à Saint-Malo, sur la liste FN conduite par Jean-Louis Robin, « membre actif et conférencier » du mouvement.

 

 

 

 

sur ce blog et sous le thème "homophobie" nous interrogeons sur les écrits dans la presse

 

  à suivre: découvrir l'institut Civitas

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans RELIGION

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif