2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:50

Communauté de communes

Commission RESIDENCE LES CHENES 

(6 personnes) sous la responsabilité dAlain BESNARD (3ème Vice-Président)

  • en charge du suivi du fonctionnement de la structure et des investissements
  • Une résidence EHPAD (résidence les Chênes) qui accueille 48 résidents depuis 1992. Cet établissement  dispose dune cuisine, où les repas sont confectionnés sur place avec les produits locaux, un personnel qualifié et disponible apporte une présence attentionnée auprès des personnes âgées. Une animatrice à plein temps propose des activités quotidiennes aux résidents qui le souhaitent.


Combien ça coûte ? - Plélan-le-Petit

mercredi 29 février 2012

1 550 € par mois

« Au niveau des tarifs, nous nous situons dans la moyenne basse du département. ». Il en coûte en effet 1 550 € pour 30 jours par résidant, tout compris. Une somme non négligeable et un constat de Philippe Couliou « De plus en plus de résidants sont aidés par leurs enfants » dans un secteur rural où les retraites ne sont pas très élevées. Depuis octobre 2006, l'établissement est habilité à l'aide sociale, les résidents peuvent aussi percevoir l'APA et l'aide personnalisée au logement.

1,45 million d'euros de fonctionnement

Le budget de fonctionnement des Chênes est passé de 800 000 € en 2005 à 950 000 € en 2006 avec le passage en Ehpad, pour atteindre cette année 1,45 million d'euros avec des charges incompressibles (masse salariale, alimentation, électricité, gaz, loyers...). « Nos charges augmentent mais pas notre budget, nous devons être prudents sur la gestion du personnel et ne pouvons pas en avoir autant qu'on souhaiterait », explique le directeur Laurent Pruel.

 

Les Chênes hébergent les anciens depuis les 20 ans - Plélan-le-Petit

mercredi 29 février 2012

Enquête

La résidence Les Chênes a ouvert le 1 er mars 1992, à l'époque sous la gestion du Sivom (syndicat intercommunal à vocations multiples). La gestion est devenue communautaire à compter du 1 er janvier 1995. Au 1 er octobre 2006, le foyer-logements est devenu Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) suite à la signature d'une convention entre la résidence, l'État (agence régionale de santé) et le conseil général, portant sur la médicalisation de l'établissement.

48 places et une longue liste d'attente

Les deux bâtiments sont la propriété de Côtes-d'Armor Habitat. Avec 44 appartements répartis entre le bâtiment principal et l'annexe de 4 logements, la capacité d'accueil est de 48 personnes. Les logements ont une superficie de 35 m 2 et ceux de l'annexe sont des T1 bis de 31 m 2 destinés aux résidants les plus valides. Tous les mois, la direction reçoit 3 à 4 demandes d'entrées. Il y a actuellement 80 personnes inscrites sur la liste d'attente, pour environ 10 entrées par an.

Des résidants de plus en plus âgés

En 1998, l'âge moyen des résidants était de 78,7 ans à l'entrée. Il est aujourd'hui de 85,7 ans. « 13 personnes ont entre 91 et 100 ans, soit 27 % de l'effectif. Les gens arrivent en majorité entre 85 et 90 ans », indique Laurent Pruel, le directeur. « Les gens arrivent de plus en plus tard ici. Les comités d'entraide et de soins assurent un grand travail à domicile, mais il est de plus en plus difficile de rester chez soi », note Philippe Couliou, directeur adjoint. Actuellement, la résidence accueille 30 femmes et 17 hommes. 13 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer (ou maladies apparentées) vivent aux Chênes.

120 repas chaque jour

120 repas sont préparés par jour, incluant ceux du portage à domicile du comité d'entraide. Une cuisine traditionnelle, avec plus de la moitié des résidants servis à l'assiette, en raison de régimes ou contraintes, et une dizaine de résidants sous surveillance à chaque repas. « Au 1 er juillet 2013 nous aurons une obligation d'équilibre alimentaire. Nous avons encore quelques efforts à faire et nous devrons proposer plusieurs menus à chaque repas », explique Laurent Pruel.

Des animations au quotidien

Chaque jour, l'animatrice de la résidence Claudine Miriel doit faire preuve d'imagination pour occuper et intéresser les résidants. Une sortie au cinéma est organisée chaque mois. Toutes les semaines une animation sportive a lieu avec les animateurs de l'intercommunalité. Régulièrement des intervenants de chants, danses ou autres spectacles vivants sont invités. Après-midi lotos, moments de lecture, ateliers bricolages, travail de la mémoire, cuisine, sorties et expositions ont régulièrement lieu, ainsi que des échanges avec d'autres résidences. « Un budget nous est alloué pour l'animation par l'intercommunalité », conclut Laurent Pruel.

 


 

 

réflexion du collectif

Les maires ainsi que les présidents de collectivités ou d'établissements publics sont les « autorités territoriales ». Le chef de l'exécutif détient juridiquement toutes les attributions de l'employeur dans la « gestion de l'entreprise publique » constituée par la collectivité.

L'autorité territoriale est responsable en particulier des nominations (recrutement, progression de carrière), des sanctions positives et négatives (évaluation, modulation des indemnités, discipline). Concrètement il exerce ce pouvoir en étroite relation avec le directeur des services qui dispose de l'autorité hiérarchique.

 

Une analyse de pratiques  dynamise la gestion des emplois et des compétences, pour optimiser les conditions de travail.

Une évaluation des procédures d'organisation interne prévient les conflits et favorise la mise en adéquation entre projets et besoins des populations


Dynamisme de l'action: outils et méthodes



  • La planification et le projet stratégique: il s’agit de promouvoir des démarches de projet. Cela suppose de savoir déterminer des objectifs, de construire de stratégies et des plans d’actions adaptés aux enjeux visés

  • La gestion des ressources humaines: la mobilisation des personnels et des compétences est la condition de la réussite. Les outils et méthodes ont vocation à être amplifiés, rénovés et conduits avec plus de volontarisme et de professionnalisme.

  • Le contrôle et la qualité: il s’agit de penser des actions et des services adaptés aux évolutions des besoins des citoyens.

  • L’évaluation: l’analyse de l’efficacité de l’action publique permet d’apprécier les effets réels de la décision au regard des intentions et des objectifs. La mise en place d’indicateurs de performance est devenue indispensable pour être réactif

 

 

La responsabilité individuelle et la cohérence collective s'entendent à partir des choix effectués, des décisions et des conséqences à assumer, de la parole et des actes confrontés à la réalité.

Cela s'entend non seulement par rapport aux règles et aux lois externes à la personne, mais aussi vis à vis de soi même, des autres et des engagements pris.

Il est toujours nécessaire d'accorder la primauté à un postulat positif pour renforcer les possibilités de progression par le repérage et la reconnaissance de la parole singulière et l'expression de chacun

 

L'implication relationnelle doit éviter toute situation qui procèderait d'une carence ou d'une non-possibilité à se motiver, à articuler en commun des objectifs à terme.

Pour ne pas s'opposer aux règles sociales communément admises, la relation doit prendre en compte les niveaux de compréhension et d'écoute, de communication et de dialogue.

Dans le cadre d'une équipe, les notions de projection, d'émulation, de valorisation doivent permettre la construction de l'histoire vers l'objectif du projet à réaliser

Chacun a le droit à l'erreur et d'être reconnu dans sa capacité de faire des choix.

Chacun doit lier sa conduite dans une cohérence collective, tout en admettant que la confrontation amène à porter un regard sur soi même tout en étant capable d'accepter et de reconnaître un discours extérieur. L'évaluation régulière des liens doit permettre de les qualifier, pour, à plus long terme, les gérer sans conflit et les faire évoluer en gérant par anticipation leur transposition dans des situations nouvelles.

 

Décrypter les relations humaines: notions pratiques

  • Agir de manière à maintenir un dialogue constructif

  • Renforcer les techniques d’évaluation et de « négociation »

  • Apaiser les tensions propres à la fonction publique territoriale

  • Savoir reconnaitre le besoin d’utilité sociale et les attentes professionnelles

  • Fonction hiérarchique : sens et pratique de l’encadrement

  • Organisation des services : étagement hiérarchique

La pratique de l’évaluation: analyse

  • Les référents personnels et l’implication de l'évaluateur

  • La question des informations

  • La question des critères

  • L’éthique de la valorabilité

La conduite de réunion

  • Préparer et animer

  • Réflexion sur une politique d’avancement

  • Les entretiens individuels et les évaluations

Appréhender la gestion des risques psycho sociaux 

  • Prévention primaire, prévention secondaire : comprendre, prévenir et accompagner

  • Se doter d’outils d’analyse et de résolution

  • Gérer la crise pendant et après

  • Réfléchir à une approche des conflits : principes et questions de base

  • Jeux et enjeux psychologiques dans les relations sociales

  • Comment conduire un processus de résolution

Mai 2012: Selon "la rumeur" le poste d'adjoint au directeur serait à pourvoir ..on ne sait à quel moment. Par contact "avancé" le président de la commuauté de communes aurait sollicité puis informer ensuite que le directeur de son côté faisait une démarche identique qui aurait "trouvé" preneur(se). Nous ne savons dans quelle méthode de recrutement ces démarches sont effectuées et si des entrtiens d'embauches sont programmés

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans RESIDENCE DES CHÊNES

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif