27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 16:06
en cette période estivale et avec sa dernière réunion de l'année (scolaire) le collectif débat sur l'histoire politique locale
Gendarmerie

2011

Samedi midi, l'intercommunalité avait convié ses élus pour une visite des locaux de la brigade territoriale de gendarmerie récemment rénovée. Des travaux et études qui ont coûté un peu plus de 83 672 € toutes taxes comprises à la collectivité, à qui appartient la brigade.

Quelques mauvaises surprises, avec la découverte d'amiante qui a nécessité l'arrêt du chantier pendant 2 mois et donc un retard non prévu « Ces investissements sont un signe fort en direction des instances pour le maintien de la brigade à Plélan-le-Petit, indique le président de l'intercommunalité Pierrick Sorgniard.

2015

Plélan-le-Petit va perdre sa gendarmerie..La gendarmerie devrait fermer dans le courant de l'été...

Salle socioculturelle

Coût HT : 2 040 000 €
Surface : 1 160 m²
Maître d'ouvrage : CC Pays de Plélan

Des travaux vont intervenir à la salle socioculturelle l'Embarcadère, notamment une rénovation du parquet. Il sera entièrement poncé et vitrifié avec trois couches de produit. Le montant des travaux s'élève à 6 888,96 €... Une modification du rideau (1 269 €)doit intervenir sur une issue de secours côté terrasse, ainsi que la pose d'élingues.

La pose de butées sur les 200 fauteuils des gradins va améliorer l'assise des spectateurs. La société Master tribune a proposé un devis accepté pour 645 €.

La municipalité a dû annuler son dernier spectacle prévu à l'Embarcadère le 26 février, faute de réservations suffisantes. Elle doit honorer 925 € pour les frais d'annulation de contrat.

À mi-mandat ou à « la mi-temps », le président de l'intercommunalité Pierrick Sorgniard a retracé l'ensemble des dossiers qui ont déjà été mis en oeuvre : la mise en fonctionnement de la salle socioculturelle l'Embarcadère « Une belle réalisation que l'on nous envie mais qu'il faut faire fonctionner »

La salle de spectacles de Plélan-le-Petit peine à s’imposer dans le paysage culturel. Après plusieurs échecs, la mairie s’interroge. Alors l’Embarcadère ne sera-t-il plus qu’une salle des fêtes de luxe ?

Lors de la commission des finances du 10 décembre, Pierrick Sorgniard, président de l'intercommunalité du Pays de Plélan, avait proposé que soit prise une décision de principe pour que la commune de Plélan-le-Petit accepte la cession par l'intercommunalité, de la salle socioculturelle Embarcadère. 133 000 € sont demandés à la commune.

Le bâtiment communautaire mis en service depuis 2008 aura coûté 2 373 000 € HT. La commune de Plélan avec l'acceptation de reprise jeudi soir en séance municipale, aura réglé un total de 1 128 599,14 € pour cette salle. Le conseil municipal a accepté cette proposition d'acquisition

Juin 2015

La salle socioculturelle l'Embarcadère a maintenant une gestion communale et il faut la faire vivre tout comme il faut apporter de l'animation dans la commune.

l'association proprement dite a été créée. Elle s'intitule Acas Plélan-le-Petit (association culturelle artistique et de spectacles) Deux projets sont en cours : la fête communale du 29 août avec feu d'artifice offert par la municipalité et le spectacle de l'humoriste Guy Montagné qui aura lieu le 9 octobre à l'Embarcadère.

Salle omnisports

le mot du Président de la communauté de communes , Pierrick Sorgniard:

« Pour moi, c'est un vrai plaisir de travailler avec les élus et salariés de Plélan-le-Petit. 2011 verra ... un aménagement de la salle omnisports pour la rendre plus gaie..le président de l'intercommunalité Pierrick Sorgniard a retracé l'ensemble des dossiers qui ont déjà été mis en oeuvre depuis 2008 : Les aménagements de sécurité réalisés à la salle omnisports et la pose de panneaux d'informations, également l'embauche de Romain Créno animateur sportif.

Aline Warot vient du Pas-de-Calais et est étudiante en licence professionnelle GEESL (gestion des équipements et des espaces sportifs et de loisirs) à l'université Rennes 2 de Saint-Brieuc. Elle vient de terminer un stage débuté en mars à l'intercommunalité.

L'une de ses missions était notamment de rédiger un dossier concernant la remise en état de la salle omnisports intercommunale. Elle a travaillé avec l'équipe d'animation et la semaine dernière, a rendu compte aux élus de son travail autour d'un diaporama en trois parties : le respect de la législation en vigueur, l'état des lieux des travaux à entreprendre et leur budgétisation.

Les constats

L'intercommunalité a des obligations en matière d'affichage, mais aussi de répondre aux règles de sécurité, de contrôle des installations sportives et d'accessibilité aux locaux. En matière d'affichage, l'établissement est mauvais élève. Le plan d'intervention de la salle a été dégradé et n'est plus affiché, il n'y a pas de plans d'évacuation, ni de point de rassemblement, le registre de sécurité n'est pas complet, les issues de secours sont hors service, les copies des diplômes, titres et assurances ne sont pas affichées et le dernier contrôle des installations sportives date de 2003. En matière d'accessibilité, l'ascenseur ne fonctionne plus et il n'y a pas de places de parking réservées.

2012

« 26 500 € TTC ont été prévus au budget investissement cette année pour la salle omnisports », a indiqué le président de la communauté de communes Pierrick Sorgniard.

2014

Histoire et évolution...

L'histoire remonte à fin 2012. il était question de ce syndicat pour gérer la salle omnisports intercommunale. Celle-ci, propriété de l'ancienne intercommunalité du pays de Plélan, n'était pas dans les prévisions de reprise dans la nouvelle entité fusionnée au 1er janvier 2013 communauté de communes Plancoët-Plélan.

Les élus de sept communes de l'ancien pays de Plélan (La Landec, Languédias, Plélan-le-Petit, Saint-Maudez, Saint-Méloir-des-Bois, Saint-Michel-de-Plélan, Trébédan) devaient alors trouver une solution pour reprendre cette salle. Le débat n'a pas été facile en raison de certaines exigences de communes dans les statuts. Ceux-ci d'ailleurs adoptés par les communes une première fois, ont dû être modifiés à la demande de la sous-préfecture.

C'est donc le 15 juillet dernier qu'est officiellement né le syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu) par arrêté préfectoral signé par le sous-préfet de Dinan.

ORDURES MENAGERES

Pierrick Sorgniard, président de l'intercommunalité a proposé une augmentation de 3 % des taux d'imposition communautaires Le président a justifié cette hausse : « L'augmentation des charges usuelles de plus en plus importante : le personnel de la médiathèque avec l'arrêt du CAE, l'arrêt d'un CAE côté personnel sportif, l'augmentation des périodes d'animations et d'activités, le coût de la collecte des ordures ménagères, on a décidé de ne pas toucher à la taxe d'enlèvement en 2011

Avril 2012: (exrait ouest france):Les impôts rapporteront 579 250 € sans augmentation des taux ?

130 000 € sont inscrits pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Le taux qui était à 4,20 % pour les foyers hors agglomérations est relevé ??? à 6 % pour atteindre progressivement les 7 % appliqués en agglomération.

Le percepteur Laurent Guezennec a commenté le budget. « Le résultat de fonctionnement est inquiétant. C'est ce qui permet la vie de tous les jours et il n'y a pas d'autofinancement car le résultat est négatif... La dette est importante et il n'y a pas d'excédent en fonctionnement, il faut voir les perspectives 2012. On ne peut pas tout faire supporter aux familles. Le relèvement de la taxe des ordures ménagères va quelque peu alléger le budget. »

Précision

Dans le résumé du conseil municipal paru lundi, la conseillère municipale Claire Brugalet a évoqué une augmentation de la taxe de ramassage des ordures ménagères en campagne de 6 % et non pas de 4 %.

2015 Saint Maudez ouest France le 12 février extrait

Le maire, Frédéric Chapron, a rappelé ....

...qu'au cours du vote du budget intercommunal, la semaine dernière, une décision a été prise d'augmenter les impôts intercommunaux à destination des particuliers, ainsi que les ordures ménagères.

MEDIATHEQUE

Source presse

Le coût total de cet investissement s'éleve à 573 973 €.

Depuis l'ouverture de la médiathèque, de nouveaux frais de fonctionnement sont apparus : augmentation du poste électricité, une enveloppe de 14 000 € pour l'achat de livres, CD, DVD, 2 500 € pour les cartes informatiques des adhérents et les protections des livres, 2 000 € de frais divers d'animation si nécessaires.

Les charges de personnel sont prévues en hausse également avec une année complète pour l'agent de la médiathèque dont le contrat aidé se terminera

En investissements, 117 673 € pour la médiathèque (dont 115 500 € concernant le règlement de la fin des travaux),..

11 500 € pour la mise en place de deux relais médiathèque

Dès cette année, les premiers relais de la médiathèque seront mis en place dans la communauté de communes. Un local sera prévu à cet effet avec l'équipement en matériel informatique permettant l'accès à la liste des ouvrages de la médiathèque. Un fonds d'ouvrages sera mis à disposition dans chaque relais permettant la consultation sur place. Ce sera un lieu d'accès à la culture avec des informations sur les différentes manifestations culturelles, expositions...

Les élus communautaires et les employés, mais aussi le personnel des communes étaient invités jeudi soir, à la présentation des voeux du président de l'intercommunalité. Pierrick Sorgniard a présenté un diaporama qu'il a commenté.

Les projets 2011

Des relais médiathèque vont être installés à Saint-Maudez, La Landec et Trébédan. ..

2012: Pause sur l'investissement pour l'intercommunalité cette année

reprise article de presse Ouest France samedi 31 mars 2012

Parmi les principaux postes d'investissement:

28 000 € pour la médiathèque, 10 500 € pour les deux nouveaux relais de la médiathèque, à La Landec et Trébédan

« démontrer que tout ne se passe pas à Plélan et que l'on peut amener la culture où sont les gens», a dit Pierrick Sorgniard, président de la communauté de communes.

Le relais de St Maudez: L'ensemble aura coûté 5 200 €

ouvert en septembre 2011 il ferme en juin 2012 faute de féquentation

Le relais de La Landec: La commande du mobilier a été passée et est en attente de livraison..22 000 € sont inscrits pour les travaux qui ont été réalisés au futur local du relais de la médiathèque

Ouvert en novembre 2012, la presse indique en octobre 2013 une activité en sursis et 28 lecteurs actifs. Le relais fermera un peu plus tard

école le blé en herbe de Trébédan: plus d'un millions d'euros de "travaux"...

78 élèves en 2011

58 élèves en 2015

...pour dire que l'on persiste, sur ce blog, à regarder ce qui se passe....

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 13:30

 

  COLLECTIF MOUTON NOIR - PAYS DE PLELAN LE PETIT -

CÔTES D'ARMOR

 

 

 

rn

 

618.384 élus en France ...un coût 2 milliards d'euros de coût annuel pour les indemnités des élus locaux.

Les municipales 2014 ont vu concourir plus de 925.000 candidats soit environ un électeur sur 49.

Un électeur sur 100 est conseiller municipal


 

en côtes d'Armor, 1 député européen (aussi président du Conseil Départemental) 10 élus au conseil de région, 54 élus au conseil du département, 3 sénateurs, 5 députés, 373 maires et autant de listes élues pour former les conseils municipaux...34 communautés de communes ou d'agglomération et 45570 chômeurs

 

 

le blog 67 747 visiteurs en trois années d'existence

chaque année nous publions les stastistiques de l'hébergeur

au sujet de la fréquentation de notre blog

Les statistiques générales de votre blog depuis sa création

Date de création :

10/10/2011

Visites totales

67 747 visiteurs

 

 

Journée record :

24/03/2014 (387 Pages vues)

Mois record :

03/2014 (4 523 Pages vues)

Provenances

Du 01/10/2014 au 15/10/2014

  • Provenances directes : 4% (17)
  • Communaute plateforme : 0% (0)
  • Provenances externes : 90% (378)
  • Moteurs de recherche : 5% (22)

demander à la gendarmerie d'intervenir au domicile des sympathisants du collectif ne sert à rien alors que le informations reprises par des articles de ce blog sont sourcées à que leur origine publique relève de la volonté même de celles et ceux qui font appel aux gendarmes. Par ailleurs nous ne répondons pas aux insultes, menaces etc..que nous recevons

nous n'avons pas de temps à perdre alors que notre placard à "archives" ne cesse de se remplir

 

Placard à archives et effets de la sérendipité  

 

La démocratie consiste à représenter les citoyens, électeurs, contribuables. La gouvernance locale doit consister à nous consulter et à nous informer sur ce qui concerne l'évolution de notre quotidien

 

 

 

 

 

  pour trouver le sujet qui vous intéresse, rendez vous aux thèmes classés sur la droite. Bonne visite! 

 

au thème " Notre Dame des Landes", un groupe de notre collectif est impliqué pour suivre les "évènements"

au thème "déchets nucléaires" nous évoquons le projet d'enfouissement sur le pays Plélan le Petit et le pays de Dinan etc, etc...

 

nb: suite à une migration, l'administrateur over-blog a imposé en 2015 une nouvelle version. De fait, l'ordre de nos thèmes n'est plus celui de notre classement initial de 2011.

Néanmoins, les articles de chaque thème sont classés par ordre "de lecture historique" même si les dates de publication ne sont pas actualisées

 

  Certains articles qui ne sont plus visibles sont mis en "archive" dans notre placard pour être diffusés à nouveau si besoin

 

 

 

 

LE COLLECTIF:

Après des rencontres fortuites au moment des élections cantonales de 2011, un groupement de personnes s'est retrouvé autour d'intérêts communs, dont celui qui consistait à porter attention à l'implantation discrète de l'extrême droite radicale et de l'intégrisme religieux sur le canton.  En découvrant les "méandres" de la politique locale et les acteurs des "pouvoirs", le collectif est né...6 mois plus tard ce blog était mis en pages pour "mémoire" de la vie locale et pour un autre  "regard citoyen".

Nous pensons que le niveau local est le premier endroit de démocratie active et du pouvoir qui appartient aussi aux citoyens / électeurs / contribuables

 

 

la démocratie a un coût, mais lequel et pour quoi faire?

Année 2011

601 132 élus en France


 

Députés : 577

  • Sénateurs : 343

  • Conseillers régionaux : 2 040 (en comptant les 51 membres de l’assemblée territoriale corse, auxquels s’ajoutent les 131 représentants des assemblées de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna).

  • Conseillers généraux (+ conseillers de Paris) : 4 042

  • Maires : 36 635

  • Conseillers municipaux : 519 417

  • Députés européens : 78

  • Élus intercommunaux : 38 000 environ*.

...La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète. Le taux de représentation français est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis.

Nos élus locaux: 1, 2 milliard, c’est le coût annuel des indemnités de nos élus locaux.

ce sont les chiffres de 2011 tels que publiés par le député René Dosière, chiffres obtenus du ministère de l’Intérieur. Cela représente près de 10 fois plus que les 145.000 millions d’indemnités perçues par les députés et sénateurs français, IRFM (indemnités représentatives de frais de mandat) incluses

 

les élus sont nos employés!

nb: au thème salaire de nos élus, le détail concernant le président de la république, les ministres, les députés européens, les sénateurs, les députés, les conseillers régionaux, les conseillers départementaux, les maires etc...à vos calculettes et à vos impôts

 

 Notre attention se porte sur "l'histoire" des communes "composantes" du canton/communauté de communes du pays de Plélan le petit en 2011.

Suite à la fusion communautaire avec Plancoët nous restons attentifs à Plélan, La Landec, Languédias, Trébédan, St Maudez, St Méloir, St Michel

 

nous sommes attentifs !

 

l'actualité peut nous interroger?

 

Plancoët

Un dessinateur pour Égalité et Réconciliation,

Ludovic Saëz a été adjoint au maire chargé de la jeunesse et de la vie associative et culturelle de la mairie de Plancoët à partir de 2008

..Trois mois après son élection, Ludovic Saëz alias Azim postait ses premiers commentaires conspirationnistes sur le site Conspiracy Watch clic source Ludovic Saëz alias Azim, dessinateur pour Soral

Clic ource Egalité & Réconciliation : enquête sur un vivier du FN

Clic source Egalité et réconciliation | Droite(s) extrême(s)

Chacun peut faire ses propres recherches

 

 

Plélan le Petit

En collaboration avec le maire Didier Miriel et une délégation d'élus : Rémi Huet et Philippe Gélard adjoints, Dominique Chrissement a réalisé le plan d'urgence communal de Plélan-le-Petit 

avril 2012 Le conseil municipal a pris un arrêté d'approbation du plan communal de sauvegarde (PCS) créé par Dominique Chrissement

 

juin 2013 le petit bleu facebook

La semaine dernière, notre journal a publié une tribune libre de Monsieur Dominique Chrissement, de Plélan-le-Petit. Les propos de l’auteur ont choqué certains lecteurs qui nous ont adressé des courriels de protestation, ne comprenant pas que nous donnions la parole à ce monsieur qui écrit, entre autres que« faire sauter le verrou de la conception traditionnelle du mariage c’est la porte ouverte à la polygamie, à l’inceste et à bien d’autres dérapages ». Un de nos interlocuteurs prétend que nous nous cachons derrière la responsabilité de son auteur pour diffuser des « idées nauséabondes ».

Dominique Chrissement (par ailleurs général à la retraite qui a réalisé le plan de gestion des risques pour la commune de Plélan-le-Petit) ne nous avait pas précisé qu’il est un membre important du mouvement Civitas, ce qu’il nous confirme aujourd’hui. Civitas ? C’est un mouvement intégriste, défini comme proche de l’extrême-droite, qui veut instaurer « la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples en général, sur la France et les Français en particulier ». Une « œuvre de reconquête politique et sociale visant à rechristianiser la France »

Dominique Chrissement est candidat Front National à l'élection municipale de St malo (2014)

à suivre un dossier réalisé par le collectif antifasciste rennais

clic source dossier

 

 

 

Plélan le Petit

Le public a rencontré la photographe Inna Kazakova - Plélan-le-Petit

lundi 25 février 2013

Depuis le 1 er février, et jusqu'au 28, l'artiste Russe Inna Kazakova expose ses photos à la médiathèque intercommunale. « ldentité » invite le spectateur à une participation interactive sur le thème de la migration et de l'identification nationale

 Olivier, le mari d'Inna a aussi fait part de son vécu là-bas pendant deux ans : « On ne nous montre que la dictature, mais ce n'est pas la réalité de la vie. Il a évoqué également l'ambiance religieuse présente partout et les églises remplies au quotidien.

Entourée de sa famille, des bénévoles de la médiathèque et de lecteurs, Inna Kazakova a présenté, mercredi soir, son exposition « Identité », installée depuis le 1 er février

Née en Russie  elle a épousé un Plélanais en 2011.

 

 Olivier, le mari d'Inna serait... Olivier Renault

Clic page 15 Calaméo - Bulletin municipal N°98 - Janvier 2012

Nous recevons de l'info....

Olivier Renault écrit pour la revue nazie " Junge Freiheit "et bien sûr l'édition française de la" Voix de la Russie ", parfois aussi pour le édition allemande. Cet exil russe français connaît bien l'Allemagne parce qu'il était constamment au téléphone avec les trolls Nazifaschos et Russes hiesign. (traduction française) Source 25 | Juni | 2014 | kosmologelei

 

Olivier Renault , Rédaction en ligne

14.01.2013, 15:56

Civitas http://www.civitas-institut.com/ et d'autres associations représentant encore la France libre,

avaient appelé à manifester dans 13 arrondissement de Paris à 13 heures contre le projet du mariage pour tous.

Derrière cette nouvelle loi présentée aux Français comme un projet novateur pour la liberté des individus,

et se limitant à parler du droit des homosexuels, à avoir des enfants, se cache un projet bien plus sérieux, pernicieux,

grave et pervers qui va faire des enfants la propriété de l’État

Clic source Olivier Renault | - Riposte Laïque

Clic source Ce qu'est vraiment Riposte Laïque | Droite(s) extrême(s)

 

sur le net...

un partenariat très étroit avec La Voix de la Russie (programmes officiels du Kremlin à l'étranger), au sein de la web télé ProRussia.tv. Par ailleurs, ProRussia.tv diffuse le flash d'actualités hebdomadaire en langue française de la Voix de la Russie, dont la présentatrice n'est autre que Sylvie Collet (ex-FN aujourd'hui au PdF).

L'hypothèse la plus probable est une convergence d'intérêts ici entre une opération de communication de l’État russe et une extrême-droite française

Voix de la Russie et font des taches multiples, de traduction notamment, c'est le cas d'Eugène Zagrebov, un russe vivant à cheval entre nos deux pays, entre le Sud de la France et Moscou.

Olivier Renault, Olivier Berlanda, Alexandre Latsa

Le premier et le second sont Français, le troisième Belge, le dernier Russe mais ayant vécu longtemps en Afrique et en France.

La Voix de la Russie. Les tenants et les aboutissants ne sont pas connus, ni au niveau des objectifs, ni au niveau des financements qui viennent d'horizons différents. Les suppositions sont nombreuses, le journal Le Monde par le biais d'un blog d'observation de l'extrême-droite française a communiqué sur ce sujet très vite dans un article du 29 janvier 2013 :  

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/01/29/la-tele-identitaire-la-drole-dagence-de-presse-et-le-soft-power-russe/

 

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale»

 

Le budget de Pro Russia TV, qui arbore le logo de Russie Unie, le parti au pouvoir, n’est pas public, et la chaîne n’a pas souhaité répondre à nos questions. Pourtant, le profil des journalistes intrigue, car au moins cinq d’entre eux entretiennent des relations étroites avec l’extrême droite française.

Gilles Arnaud, rédacteur en chef, est un ancien conseiller régional FN de Haute-Normandie. Alexandre Ayroulet est un ex-cadre du Front national de la jeunesse (FNJ). Sylvie Collet était candidate du Front à Saint-Ouen, lors des législatives de 2002. Joseph-Marie Joly a fait ses classes au sein du Bloc identitaire.

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale».

En octobre 2012, lors d’un colloque sur la «falsification de l’Histoire», c’est le chercheur Philippe Conrad qui était à l’honneur. Ce dernier collabore à la NRH, revue fondée par l’essayiste d’extrême droite Dominique Venner, qui s’est suicidé à Notre Dame.

Ce rapprochement entre Moscou et les diverses composantes de l’extrême droite hexagonale s’opère évidemment au nom de valeurs communes: même rejet du «nouvel ordre mondial» imposé par l’Amérique et ses alliés, même goût pour l’autorité, même conservatisme sur le plan des mœurs.

L’extrême droite française cherche gagner en crédibilité en s’affichant aux côtés du «grand frère » russe. Le Kremlin poursuit quant à lui des objectifs tout aussi pragmatiques. Le FN est le «seul allié idéologique sur lequel le Kremlin peut compter en France», souligne Alexis Prokopiev, président de l’association Russie-Libertés.

 

clic La télé identitaire, la drôle d'agence de presse

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 13:09

 

PLACARD à ARCHIVES

 

 

 

 

 

 

BLOG 

mnoir.jpg

 

 

 

 

Dans le cadre de la LIBERTE D'EXPRESION et d'OPINION pour une DEMOCRATIE vivante:

Les thèmes abordés et le nombre d'articles en correspondance sont classés en page d'accueil

La création de nouveaux "thèmes" (à droite sur le blog) s'effectue en fonction "des évènements"

et sans ordre chronologique de présentation

 

Régulièrement le contenu de ce blog est actualisé.

Des nouveaux articles sont rédigés, et "l'existant" est complèté au fil de l'actualité.

 

 

 

 

LA PRESSE

Chacun a le droit à rectification,  concernant les informations rapportées dans la presse.  Le directeur de publication est responsable devant les tribunaux de l'action de ses journalistes ou correspondants

 

Nous entendons très souvent dire que "le journaliste" met l'actualité à sa sauce et que des propos sont dénaturés. Nous pensons que "les choses" ne peuvent s'inventer hors un minimum de renseignements qui sont délivrés par les personnes concernées 

 Nous remarquons que certains élus apportent des rectifications lorsque "nécessaire" ou que la presse sait se "plaindre" lorsqu'elle ne peut travailler correctement

 

pour exemples:

L'évolution de la population évite l'augmentation des impôts - La Landec

jeudi 05 mai 2011 (extrait ouest Franc)


Pas facile pour la presse de suivre un budget sans documents, mais c'est encore le cas dans certaines communes, comme à La Landec. Tous les élus ont leur exemplaire, le maire passe en revue les lignes sans forcément donner tous les chiffres ou énoncés. Il faut attraper les informations qui se présentent et faire avec.

.

La salle de l'Embarcadère était fermée de l'intérieur... - Plélan-le-Petit

mardi 08 février 2011 ( extrait ouest France)

Samedi soir, se déroulait une soirée théâtre organisée par l'ensemble vocal La clé des chants... Pas de photo de cette soirée pour notre correspondante qui n'a pas pu accéder à la salle Embarcadère : les portes étaient en effet fermées, avec les spectateurs à l'intérieur.

 

L'ancien président de la communauté rectifie - Languédias

mercredi 15 février 2012 ouest France

Alain Besnard, vice-président de l'intercommunalité, absent excusé pour cause de santé lors de la dernière séance de conseil communautaire, se dit « étonné d'avoir lu dans la presse que la salle omnisports de Plélan-le-Petit avait été construite en 1992. (Lire O.-F. du 11 février relatif à la réfection des peintures de la salle omnisports). Elle a été inaugurée le 20 juin 1998 et mise à disposition au même moment. La communauté de communes a été constituée le 1 er janvier 1995 ».

 

Geneviève Felin ne quitte pas la mairie - Saint-Méloir-des-Bois

vendredi 14 janvier 2011ouest France

Dans notre édition d'hier, il fallait lire : Geneviève Felin, attachée territoriale, en poste dans les mairies de Saint-Méloir-des-Bois et Saint-Rieul, a été honorée pour 20 années de travail. Elle a reçu la médaille régionale, départementale communale, échelon argent.

 

 

Précision Dans le résumé du conseil municipal paru lundi, la conseillère municipale Claire... - Saint-Michel-de-Plélan

mercredi 18 avril 2012 (ouest France)

Précision

Dans le résumé du conseil municipal paru lundi, la conseillère municipale Claire Brugalet a évoqué une augmentation de la taxe de ramassage des ordures ménagères en campagne de 6 % et non pas de 4 %.

 

Kermesse de l'école Montafilan   - Plélan-le-Petit

mercredi 22 juin 2011(extrait ouest France)

Kermesse de l'école Montafilan

Une erreur s'est glissée dans la transmission de l'article sur la kermesse de l'école Montafilan, qui s'est retrouvée dans la commune de Languédias (Ouest-France du 21 juin).

 

 

 

  à retrouver en intégralité sur le blog

EXTRAITS DE PRESSE et "autres" 

Mais d'où tu parles ?

TOUT NOUS INTERESSE!

 

 

GENDARMERIE et fusion communautaire

"C'est limite du légal et pas beau de profiter d'une fusion pour récupérer un bâtiment qui a été rénové. »...

« Il faut savoir qu'à Plancoët, la gendarmerie est gérée par le chef-lieu de canton, mais moi je n'ai rien demandé. Si tu veux la garder, prends la gendarmerie ! »....

« Ça n'a jamais été ça. Pourquoi Plélan reprendrait quelque chose ? Alors débrouillez-vous »

" j'ai autre chose à faire que de déguiser les données. » ...Quelque peu excédé, il clôt le débat. L'ambiance est plombée.

 

 

 

COMMEMORATIONS: question de date

Saint-Méloir-des-Bois

Ce samedi 5 mai, cérémonie commémorative du 8 mai 1945, à 18 h 30, rassemblement place de la mairie, absoute ; à 18 h 40, dépôt de gerbe, appel des enfants de la commune morts pour la France, minute de silence, hymne national et lecture du message du secrétaire d'État aux Anciens Combattants ; à 19 h, sonnerie de cloches ; à l'issue, vin d'honneur.

Mardi 8 mai,  Vide greniers sur le terrain des sports des Champs Chasles organisé par le comité des fêtes

 Commémoration du 11 Novembre le  Dimanche 13 novembre, 11 h 30. À 11 h 35, absoute ; à 11 h 40, dépôt de gerbe, appel des Morts pour le France, minute de silence, hymnes et lecture du message du secrétaire d'État aux anciens combattants ; à 12 h, sonnerie de cloches et vin d'honneur.

 

 
  
..." discussions, contestations ou bavardages intempestifs perturbant le bon déroulement de séance.Désormais, pour s'exprimer, les élus devront lever le doigt pour demander la parole.."

le maire démissionne

  "on est venu me chercher et nous avons quitté le Loiret où nous habitions pour nous installer plus tôt que prévu".."je n'ai pas vocation à me faire humilier davantage ni aggraver mon état de santé", "des attitudes déloyales, des propos méprisants, et des insultes", "l'hypocrisie s'est installée et les coups bas ont fusé 

 

 

les " généreux"

http://www.ouest-france.fr/of-photos/2011/01/11/sb22_3224056_1_px_470_.jpg   

"Sur le territoire des 3 cantons de l'association des donneurs bénévoles, Saint-Maudez arrive en tête de l'indice de générosité alors que les communes de La Landec, Trébédan et Vildé-Guingalan sont les lanternes rouges."

 

les "meillleurs"

" Le maire a insisté sur « l'importance du lien dans la commune, la relation entre voisins. Il fait bon vivre dans notre commune, cela fait quelques jalousies chez nos voisins. Les nouveaux habitants ne se sont pas trompés en venant ici. »

  .« Seules trois maisons ne sont pas occupées du tout... . Sans créer de lotissement, la commune se remplit quand même. Nous avons eu les félicitations de l'Insee..."

 

...Un peu déçus les Maudeziens samedi soir, par la faible participation au pique-nique communal qui était organisé aux Tilleuls.

Une trentaine de personnes seulement, sur les 300 habitants que compte la commune.

 

 

 

 question de date

"Alain Besnard, vice-président de l'intercommunalité se dit « étonné d'avoir lu dans la presse que la salle omnisports de Plélan-le-Petit avait été construite en 1992.. Elle a été inaugurée le 20 juin 1998 et mise à disposition au même moment"

sur ce blog, à chaque "erreur" ou fausse information, le collectif  fait apparaître le logo suivant

menteur

 

 

 

  histoire de famille 

  "le vice-président a tenu à préciser qu'il ne s'agissait en aucun cas de son gendre et que celui-ci a une place de cuisinier dans un collège à Lamballe, qu'il n'a pas l'intention de quitter"

 

 

  de cheval

  Alain Besnard, qui est le maire de La Landec depuis 1983, a une passion pour les chevaux qui ne date pas d'hier. Mercredi, à Vincennes, l'un de ses chevaux a gagné le tiercé. « J'ai l'amour du cheval depuis toute ma jeunesse, étant fils d'agriculteurs, il y avait des chevaux à la ferme. À 8 ans, le premier tracteur est arrivé et il n'y avait plus qu'un seul cheval. J'en ai toujours voulu un. J'ai acheté le premier en 1985, pour la balade des enfants. »

 

CALCUL

selon une information muncipale: 1500 camions pour transporter 4000 m3 de terre ( sans doute de petits camions pour 2,66m3 chacun ) pour la somme de 30000 euros... mais des travaux qui seront réalisés en 15 jours au lieu de 5 à 7 ans (sacrée différence)

 

 

PREVISION

mobilisation pour un rendez vous incontournable, une manifestatio d'envergure où 200 exposants son attendus..jusqu'à 300 selon des affiches publiées sur le net..au final on entend rassembler 80 exposants (l'écart n'est jamais que de 220)

 

 

ORDURES MENAGERES

Les impôts rapporteront 579 250 € sans augmentation des taux. Pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Le taux qui était à 4,20 % pour les foyers hors agglomérations est relevé à 6 % pour atteindre progressivement les 7 %

bourseul poub

"La réorganisation des ordures ménagères n'est pas une volonté de la commune. Ça se passait bien pour nous"

" Il s'avère que certains conteneurs collectifs débordent régulièrement  Deux élus ont fait part de leur exemple, se trouvant devant des conteneurs pleins dans leur quartier ..." 

"Certains maires ont fait part de conteneurs collectifs plus que remplis bien avant le passage du camion benne. ...À Saint-Maudez, par exemple sur la route de Corseul le conteneur déborde..À Languédias, il y a le même problème à Bel-Air et sur la route de Trébédan, à La Landec également..." " Un point a été fait, mercredi en séance municipale, sur le nouveau système de collecte des ordures ménagères instauré fin novembre. Il s'avère que certains conteneurs collectifs débordent régulièrement malgré les passages hebdomadaires sur l'ensemble de la commune"

 

Tri sélectif à La Landec

L'employé communal est régulièrement obligé de passer du temps à nettoyer les lieux.

Récemment, Alain Besnard (maire), a relevé le numéro d'un véhicule qu'il a transmis à la gendarmerie. Il s'agissait d'un Landecois qui a reconnu les faits

Fusion communautaire:3 éléments de langage 

"Considérant que les élus n’ont pas eu mandat par la population pour changer les périmètres de leur EPCI et que les délais imposés ne permettent pas de réaliser les consultations dans des conditions acceptables"... 

"C'est à huis clos que le maire a souhaité débattre de l'avenir de la communauté de communes et du projet de fusion avec l'intercommunalité"

"Le maire souligne que ce dossier le gêne car la population n'est pas consultée et considère qu'il serait normal qu'elle le soit"

 

 

  

la transparence 

http://www.2ci2la.fr/wp-content/uploads/2012/01/economie.gif

"Pas facile pour la presse de suivre un budget sans documents, mais c'est encore le cas dans certaines communes, comme à La Landec"

"C'est à huis clos que le maire a souhaité débattre de l'avenir.." 

 

 

 

 

  sécurité ? 

"Pas de photo de cette soirée pour notre correspondante qui n'a pas pu accéder à la salle Embarcadère : les portes étaient en effet fermées, avec les spectateurs à l'intérieur"

  http://www.boulangerie-industrielle.fr/Files/Images/Securite/logo%20s%C3%A9curit%C3%A9.JPG

 « Il est de la responsabilité du maire d'assurer la sauvegarde de la population ...

Désormais, un tour d'astreinte existe depuis la mise en application du plan. Chaque semaine, le maire ou l'un de ses adjoints est d'astreinte avec un téléphone portable à numéro d'urgence.."

  un peu plus tard:

.."Le maire, qui travaillait ce soir-là a tenté de trouver quelqu'un pour venir ouvrir les portes de l'extérieur, mais n'a trouvé personne...  "

 


 

"Le dossier « chiens errants » est un sujet récurrent du conseil municipal....Un arrêté du maire a été pris et adressé en recommandé avec avis de réception au propriétaire du chien. La préfecture de son côté a été informée de cette situation"

 

... le maire Frédéric Chapron a rappelé la situation du « chien blanc », qui perdure depuis trois ans. Celui-ci a déjà mordu plusieurs fois et il fait peur. .

Le maire souhaite venir à bout de cette histoire car tout le monde perd patience...le récupérer avec une seringue qui permettra de l'endormir. Il sera emmené et une analyse comportementale sera réalisée.

Depuis le dernier incident, les élus déclarent ne pas savoir si le chien est toujours chez son propriétaire ou s'il est placé à l'intérieur. D'autres élus ont signalé la présence régulière de chiens errants dans la commune.


 

Coq_pour_coq_au__4abcc4f66bf21.jpg

 

St Méloir des bois

Il y a six mois déjà, un premier coq avait disparu. Cette fois, une personne a pénétré dans le poulailler et étranglé le nouveau coq, le laissant mort sur place. Mal lui en a pris, une caméra de surveillance vidéo a tout filmé, ce qui va ainsi permettre de faciliter l'enquête.

Samedi matin, la gendarmerie de Plélan-le-Petit s'est déplacée en pleine séance d'installation du conseil municipal, pour les besoins de l'enquête.

 

 

 

 

 

Règlementation 

"Sur le territoire intercommunal.. il existe 132 associations déclarées.. Mais seules 56 sont à jour de leurs déclarations.."

 

 

"En matière d'affichage, l'établissement est mauvais élève. Le plan d'intervention de la salle a été dégradé et n'est plus affiché, il n'y a pas de plans d'évacuation, ni de point de rassemblement, le registre de sécurité n'est pas complet, les issues de secours sont hors service, les copies des diplômes, titres et assurances ne sont pas affichées et le dernier contrôle des installations sportives date de 2003. En matière d'accessibilité, l'ascenseur ne fonctionne plus et il n'y a pas de places de parking réservées"

 

  

  justice 

 

" Le tribunal administrif, le 15 décembre 2011, a qualifié « illicite et infondé l'arrêt municipal du 6mars 2009 »....clairement la commune est mise en demeure d'accepter sans broncher, au de s'exposer à des risques de poursuites.....Cette menace quelque peu lourde de sens, témoigne de l'état d'esprit qui anime des membres de cette association. L'heure à l'évidence n'est pas au dialogue. »

 

 

 

Calculette

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRTfLFDfWy1w_ENLgF6277J50Qj2OVSsui6Ywh4be0jcnVFoJbG4A

2 + 13 + 5 = 20 ?

"Les 20 collectivités concernées ont voté. Deux y sont favorables. Treize y sont défavorables, mettant en avant la nécessité d'avoir plus de temps pour étudier la fusion. Cinq avis n'ont pas été clairement exprimés. "

 

1500 X 12 = 26 042 ?

26 042 prêts ont été effectués sur un an, avec une moyenne de 1 500 par mois, dont 18 055 prêts pour la jeunesse. Autant dire que les jeunes lisent plus que les adultes.    

. 

 

la salle de l'embarcadère coût HT : 2 040 000 €
Surface : 1 160 m²
Maître d'ouvrage : CC Pays de Plélan
Réception 2008

la mise en fonctionnement de la salle socioculturelle l'Embarcadère « Une belle réalisation que l'on nous envie mais qu'il faut faire fonctionner » 

extraits presse "au fil du temps": à retrouver en intégralité sur ce blog

Les moyens de communication, de coordination et les matériels professionnels pour diffuser des musiques actuelles manquent et il y a souvent des problèmes de compréhension entre le monde artistique, les publics locaux et les élus.

Depuis un an, l'association en partenariat avec la production Le chat de gouttière a tenté de donner une dynamique musicale à la salle socio-culturelle l'Embarcadère..

...très amer et attristé. Il a constaté clairement un manque d'intérêt et de soutien de la part des élus communautaires....

La salle de spectacles de Plélan-le-Petit peine à s’imposer dans le paysage culturel. Après plusieurs échecs, la mairie s’interroge. Alors l’Embarcadère ne sera-t-il plus qu’une salle des fêtes de luxe ?

..le maire indique " il y aura moins de specacles cette année à l'embarcadère"...le défficit de l'exercice précédent est de 13673 euros..

 


 culture de proximité 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2oO7jx-IK3oKvCI72V5NRl1y8Pc7X8IwFEeuLTsLEHdTZK7Tmkw

"Un projet qui tenait particulièrement à coeur l'actuelle municipalité et qui a reçu un accueil favorable"
"Ce premier relais médiathèque est un pas important, qui démontre que tout ne se passe pas à Plélan et que l'on peut amener la culture où sont les gens a dit Pierrick Sorgniard, président de la communauté de communes"

"...Il est constaté une fréquentation très moyenne, voire parfois nulle. L'activité peine à démarrer "

Faute de fréquentation, le relais médiathèque ferme - Saint-Maudez


Ouvert le 24 septembre dernier, le premier relais de la médiathèque communautaire n'aura pas tenu un an.

Lors du conseil municipal, mercredi soir, le maire Frédéric Chapron a fait état de la fermeture du relais médiathèque toute récente. Celui-ci était ouvert chaque samedi depuis septembre 2011. « Les bénévoles ont jeté l'éponge. C'est un service qu'on a essayé de rendre à la population. Il y a eu de gros investissements en matériels, mais aussi pour les bénévoles et la permanente de la médiathèque. » Un espace qui était trop peu fréquenté.

 

 

 

 Dynamisme 

" Il y a une grosse activité. C'est un outil de dynamisme de notre territoire "

"une médiathèque, c'est amener un savoir à la population ... la principale structure culturelle du territoire"

La médiathèque compte désormais 1 241 abonnés

 4 enfants.à la médiathèque communautaire  pour l'atelier col'image...

6 participants pour l'atelier d'écriture au printemps des poètes

7 jeunes inscrits au grand jeu de piste organisé par l'équipe d'animation du relais de la médiathèque..

10 personnes y participaient: un atelier de confection de matriochkas était organisé au relais médiathèque.

10  personnes sont venues à la médiathèque pour s'informer sur les bonnes habitudes alimentaires lors de la réunion organisée dans le cadre de la semaine du goût

14 personnes sont venues écouter des poèmes dans le cadre des escales poétiques

En août, les animations lectures de Livres en vadrouille menées dans les communes, sont remplacées par deux temps lectures pour les enfants à partir de 6 ans. 

Août 2012: Jeudi après-midi, était organisée une animation contes, mais personne au rendez-vous.... Cette animation sera à nouveau proposée le jeudi 23 août 

9 enfants  ont participé samedi après-midi, à un atelier contes et créations artistiques animé par Gaëlle Proux

QUESTION de DATE

La Landec: Une première réunion d'information a été organisée pour l'ouverture prochaine du relais de la médiathèque,..

La date d'ouverture n'est pas encore déterminée et ce ne sera probablement pas avant le mois de mai....


Le 2 e relais de la médiathèque ouvrira finalement au mois de septembre, à La Landec. L'organisation a pris du retard avec les jours fériés du mois de mai. 

 nb: le 5 mai 2012  "on" dit que les jours férés à venir ont fait prendre jusqu'à 4 mois de retard ..

Le relais ouvrira e octobre 2012 pour être déjà en "sursis" une année plus tard...

Novembre 2013 Voilà un an qu'a été créé un relais de la médiathèque intercommunale dans la commune. Le succès de celui-ci n'a pas reçu l'effet escompté. La fréquentation est très faible et décourageante

 

 

où se situer ? 

" l'If maudézien,l'arbre le plus vieux de France? De là à avancer qu'il serait le plus vieux de Bretagne? ."Certainement pas!"  Les Maudéziens et les passionnés pourront se consoler

Une plaque va trôner bientôt au pied de l'arbre.Une distinction départementale pour un arbre monumental."

 

 

FINANCE COMMUNAUTAIRE 

C'est à huis clos qu'a été débattu le dossier sur la restructuration des emprunts existants et futurs de l'intercommunalité. Le président Pierrick Sorgniard explique ce dossier : « Tout d'abord, concernant la dette existante de 1 800 000 €...

Considérant que ce prévisionnel renferme beaucoup d'incertitudes de taux, de montant et de besoins, le conseil préfère prendre une décision au fur et à mesure des emprunts


Pierrick Sorgniard, président de l'intercommunalité a proposé une augmentation de 3 % des taux d'imposition communautaires.

 

 simple discussion sur la fusion communautaire

Le préfet a fixé la date du 25 avril pour que les communes de la communauté de communes Plancoët-Val d'Arguenon donnent leur avis sur le périmètre de la nouvelle communauté de communes

 à Plélan: « il faut voir à comprimer davantage les dépenses..Alain Besnard revient à la charge

« On est dans le mur ce soir. On est mal placés pour se vendre »..

« Tu me déçois répond Pierrick Sorgniard. La situation, tu y es un peu pour quelque chose.."

 

à St Jacut: "il apparaît que la situation financière de la communauté de Plélan « est assez catastrophique, Il va bien falloir aborder la question finances. Qui va encore payer ? Saint-Jacut ! Nous sommes le port de la communauté de communes et... le cochon payant ! »

 

 

 

 

 


 

  mondialisation 

http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/290296798377/T/340x340/C/FFFFFF/url/toile-capitales-du-monde.jpghttp://www.annuaire-mairie.fr/panneau-plelan-le-petit.png


 "Le centre de formation musical intercommunal ouvre en janvier...Une école à l'américaine en sorte...."

 " que l'on soit à Paris, New York, Londres, Philadelphie, Plélan le Petit ou Berlin, les ouvrages sont tous classés de la même façon"

 

 

 

  le succès 

http://www.bichara.net/wordpress/wp-content/uploads/2009/03/saut_de_joie.jpg

Scout d'Europe: Le « succès grandissant » auprès des paroissiens, il leur a été demandé d’animer la messe du samedi soir à Saint-Méloir-des-Bois. La messe du dimanche à Plélan-le-Petit fut, comme l’an passé, animé par ces jeunes ce qui a donné un sacré coup de jeunesse à l’assemblée"

 


 

 

 

 cherchez "votre bonheur"

dans la rubrique "thèmes"

 

 

http://lemondedissident.20minutes-blogs.fr/media/02/02/1156881676.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 09:00

  A la fin de cet article...des messages de lecteurs

 

 

A sa création au moment des élections cantonales 2011 sur le "pays" de Plélan le petit", le collectif a distribué un tract "lettre ouverte aux candidats et aux élus".

Au moment de la campagne électorale, une distribution d'informations s'est faite directement ou par intermédiaire de militants auprès de candidats et d'élus locaux.

 

Au dernier trimestre 2011 par la création d'un blog, le collectif s'est organisé pour communiquer rapidement et en direction du plus grand  nombre

 

 

 

Le collectif "dérange"

Dès le mois de mai 2011, en fin d'une réunion publique, le représentant d'un mouvement d'extrême droite radicale s'est présenté à l'assemblée pour faire montre de l'existence d'un parti actif ne partageant pas du tout les mêmes valeurs DEMOCRATIQUES et allant jusqu'à évoquer la supériorité de la race blanche dans une France chrétienne.

Par la suite une présence identifiable s'est rapidement manifestée discrètement mais de manière suffisemment visible et répétitive pour qu'à l'évidence une pression soit exercée. Cette forme "d'agissements" a conduit le collectif à se rapprocher de mouvements antifascistes et à communiquer avec quelques partis politiques, ainsi qu'avec la ligue des droits de l'homme.

 

 

Ces dernières semaines et dans un autre contexte, l'intervention de la gendarmerie au domicile d'un militant, puis un recours par plainte pour "abus" auprès de notre hébergeur Overblog nous font réagir dans le cadre de la DEMOCRATIE

Nous avons à ce niveau fait en sorte d'expliquer "la situation", et concernant le traitement de nos sources,  l'article "rectification pour remplacement d'article", édité à la rubrique "médiathèque", éclaire sur le sujet.( la fin de cette page indique aussi sans équivoque comment publier des informations et les rendre publiques sur Facebook )

 

Nous affirmons ici qu'il est nullement dans notre objectif de nuire aux personnes, mais d'exprimer librement une OPINION au regard de procédures, de documents, d'évènements, et d'informations toutes clairement présentées et identifiables.

Notre action vise à constater, à INFORMER, à INTERROGER, à prendre position parce que nous sommes des citoyens et que nous défendons la liberté d'EXPRESSION et d'OPINION

 

"D'autres" font de même (extraits de presse)

VIVE la DEMOCRATIE ! la liberté d'expression et d'opinion

premier exemple

«Je ne dis pas que Michel Vaspart n'a pas la légitimité pour y aller une quatrième fois en 2012. Mais il n'y a pas eu de discussion. Je suis très favorable à ce que les militants votent ; ce serait une bonne chose de reprendre cette idée au PS. Il ne faut pas que tout soit toujours décidé dans les hautes sphères», explique le maire de Saint-Méloir-des-Bois. Voilà pourquoi, selon son expression, il s'est «mis en congé de l'UMP locale. Si on ne s'attardait pas sur ma candidature, ou celle de Christiane Guervily (la maire d'Erquy, elle aussi prétendante), je me réserve la possibilité de me présenter quand même», menace même Michel Desbois, qui ne voit qu'un seul obstacle à sa candidature sans le parti : le financement. Officier sapeur-pompier, l'homme se définit comme un «centriste de droite», faisant référence au Centre des Démocrates sociaux de PierreMéhaignerie. «La commune dont je suis maire a voté à 80 % Royal en 2007 ; certains me disent que je suis un socialiste de droite ! Actuellement, je ne me reconnais pas trop dans l'UMP local»

extrait "le télégramme"article Gwen Catherine

 

deuxième exemple:

VIVE la DEMOCRATIE ! la liberté d'expression et d'opinion 

Le canton de Plélan-le-Petit est à gauche depuis des lustres. Prosper Besnard, apparenté socialiste, l'a représenté durant 32 ans au conseil général avant de décider de ne pas briguer un nouveau mandat cette fois-ci, rendu amer par la victoire de la liste de gauche de Didier Miriel, maire actuel de Plélan, contre son ancienne équipe lors des dernières élections municipales.

À gauche, plusieurs candidats sérieux étaient prêts à se présenter pour le Parti socialiste, comme Jérémy Dauphin, le jeune gérant de la Scic Bois énergie qui fait la promotion des énergies renouvelables sur le pays de Dinan.

Mais les instances fédérales du PS et d'Europe-Écologie se sont entendues, sans vraiment demander leur avis aux élus du terrain, pour « laisser » le canton aux écologistes, dans le cadre des accords conclus entre elles dans neuf cantons du département. Didier Ibagne, maire Europe-Écologie de Trébédan, est donc soutenu officiellement par le PS, le député Jean Gaubert et le président du conseil général Claudy Lebreton en tête.

C'était sans compter sur la réaction de certains maires, de gauche, du canton qui voient d'un mauvais oeil un écologiste porter les couleurs de la gauche dans ce canton encore bien rural. Au risque de le faire passer à droite. Ils ont donc poussé Pascale Guilcher, adjointe au maire de Plélan, à se présenter. Une candidature divers gauche qui est survenue il y a à peine quinze jours bien après l'accord PS-Europe Écologie.

  extrait ouest France 16 mars 2011 article J. Valéry Héquette

 

Le collectif estime aussi à son niveau être tout simplement en droit de s'intéresser de la sorte à la vie locale.

Citoyens, électeurs et contribuables, nous estimons humblement avoir un droit de regard par exemple sur le travail des élus, les investissements, les projets etc..et être en capacité d'alerter si besoin.

Si à l'interne d'un parti politique le militant / adhérent doit être en mesure de pouvoir s'exprimer, il doit en être de même concernant la démocratie locale pour les citoyens/ électeurs/ contribuables

Le salaire des élus et celui des différents personnels tout comme les subventions accordées aux associations, les remboursements d'emprunts etc..étant du domaine des dépenses de fonctionnement, d'investissement etc..que nous payons pour partie par nos différents impôts, notre action relève du militantisme citoyen et non d'une quelconque action terroriste visant à réduire en miettes la démocratie..bien au contraire

Si à l'interne de L'UMP, ou du PS "l'avis" des élus de terrain ou des miltants est souhaité comme indiqué dans les précédents articles de presse (après décision prise), le collectif mouton noir demande par exemple sur son blog la consultation des citoyens concernant par exemple l'avenir de la communauté de communes (avant décision à prendre)...VIVE la DEMOCRATIE

 

Sur le sujet qui conduit à saisir la gendarmerie puis à devenir "plaignant" auprès de notre hébergeur  pour abus et informations non fondées publiées par le collectif... libres d'EXPRESSION et d'OPINION nous agissons.

Le collectif en citant ses sources constatait, informait en interrogeant une procédure: VIVE la DEMOCRATIE

 

 

Volontairement et pour donner de la visibilité à des informations, chacun peut choisir de les rendre publiques. Si une telle démarche s'effectue, la personne concernée ne peut prétendre par la suite vouloir remettre en cause le bien fondé de toutes les informations communiquées à l'intention de tout le monde. 


La presse à partir de ses sources fait de l'information pour diffuser au plus grand nombre : (extraits sur ce blog )

"..Prosper Besnard, apparenté socialiste.. rendu amer par la victoire de la liste de gauche de Didier Miriel, maire actuel de Plélan, contre son ancienne équipe lors des dernières élections municipales..."

"..Michel Desbois, qui ne voit qu'un seul obstacle à sa candidature sans le parti : le financement. Officier sapeur-pompier.."

"..pour le Parti socialiste, comme Jérémy Dauphin, le jeune gérant de la Scic Bois énergie.."

  "..le vice-président a tenu à préciser qu'il ne s'agissait en aucun cas de son gendre et que celui-ci a une place de cuisinier dans un collège à Lamballe, qu'il n'a pas l'intention de quitter..."

"..Le maire s'est élevé haut et fort contre un courrier que le président de l'intercommunalité avait adressé aux maires au printemps....:Je suis désolé que de pareilles écritures puissent être faites par le président de la communauté de communes..."

"..Frédéric Crèvecoeur qui avait beaucoup investi tant financièrement que personnellement est très amer et attristé. Il a constaté clairement un manque d'intérêt et de soutien de la part des élus communautaires.."

"...Pas de photo de cette soirée pour notre correspondante qui n'a pas pu accéder à la salle Embarcadère : les portes étaient en effet fermées, avec les spectateurs à l'intérieur..."

"..Gaëlle Proux est la responsable de la médiathèque. Passionnée du livre depuis l'enfance.."

 

Chacun peut informer concernant ses "idées", son mécontentement, son amertume, un évènement, sont parcours scolaire ou une formation, sa situation de famille, ses loisirs, ses amours...en informant la presse, en communiquant publiquement sur internet  etc..

UN EXEMPLE SUR INTERNET

  Facebook offre une option de gestion de vie privée pour son profil, ou plutôt une option de gestion de non-vie privée. . Dans la même lignée que les MySpace et Twitter de ce monde, Facebook offre donc  l’option de rendre son  profil accessible par n’importe qui . Il faut pour cela aller sur le menu "personnaliser" puis de cocher"tout le monde" 

Profil facebook

Tout dépendamment de l’objectif poursuivi avec un profil Facebook, il peut être intéressant de le rendre public, spécialement si le but est de se donner de la visibilité.

  Une telle démarche sur le net est un choix, mais alors, tout le monde peut avoir accès au contenu  il arrive même que dans certains cas, et par exemple dans celui de concours pour recruter dans la communication, le fait de laisser un profil ou un sité quelconque ouvert à tout le monde fait prendre le risque de n'être simplement pas sélectionné pour participer aux épreuves.

D'une manière générale les employeurs sont très attentifs aux informations délivrées sur le net si celles ci sont sources de renseignements sur un parcours et une personnalité.

 

Le collectif travaille à partir de sources qui sont publiques parce que des personnes font le choix de communiquer des informations pour les diffuser au plus grand nombre, entre autre par la presse ou internet. 

Pour le collectif, faire intervenir la gendarmerie, porter plainte pour abus auprès d'un hébergeur internet , ou pourquoi pas contre la presse, après avoir volontairement diffusé soi même publiquement de l'information, reste incompréhensible et contradictoire.

Dans le cas de notre article "rectification pour remplacement d'article", publié à la rubrique "médiathèque", notre démarche consiste à expliquer. Si la liberté d'expression de chacun peut consister à publier publiquement soi même des données personnelles sur internet ou dans la presse, la liberté autorise le collectif à prendre en compte ces informations publiques.

Si un "poeple" fait savoir à tout le monde que sa femme est enceinte, il semblerait, de notre humble point de vue  incompréhensible que cette même personne porte plainte par la suite ou que la gendarmerie intervienne en direction de quiconque prendrait en compte l'information.



  En janvier 2012:  une "surveillance" ou "tentative de pression/ intimidation" semble être de mise à proximité du domicile des militants par des passages divers et variés à toute heure du jour ou de la nuit.

Un membre volontairement identifiable est "visité" par la gendarmerie après la plainte présentée un peu plus avant dans cet article. Le collectif décide de prendre toutes les précautions d'usage pour assurer sa sécurité,

  La gendarmerie a été informée et des "mesures" ont  été mises en oeuvre par le collectif lui même et les groupes "amis" pour assurer sa protection

 

 

 

interventions des lecteurs de ce blog

Volontairement nous ne communiquons pas l'identité des auteurs

 

Nous ne communiquons pas les interventions faites auprès du collectif concernant des informations  "sans source", anonymes ou celles émises par une ou des personnes refusant d'assumer leur responsabilté de  transmission 


 

 

De X

En dénonçant de prétendus « groupuscules d'extrême droite » pour mieux gazer les familles (alors qu'il s'agissait de hordes de racailles de banlieue) le dictateur socialiste a menti.

Notre réponse: Nous ne dialoguons pas avec tout le monde

 

De X

La rémunération des acteurs institutionnels en France est publique.

 Selon un sondage Opinionway, 86% des Français estiment que pour faire des économies il faut s'attaquer en priorité au train de vie des élus

Notre réponse: ceci est une information que nous prenons comme telle

 

De X

Le projet  d'aéroport à Notre Dame des Landes ne concerne pas la région de Plélan le Petit. Pourquoi ce sujet sur le blog?

Notre Réponse: Ce projet nous concerne, entre autre pour son financement. Un groupe de notre collectif s'est constitué par conviction et convergence en soutien au mouvement d'opposition

nb: notre collectif fonctionne par groupes en lien avec différents thèmes de publication ( vie locale, finance, élection, culture etc..). Le collectif mouton noir apparaît par ce biais dans le listing des collectifs « ZAD Notre Dame des Landes". Ce groupe dispose de sa propre autonomie et  pour des motivations qui lui sont propres il n'est plus membre du comité de Dinan/ Notre Dame des Landes. Une erreur subsiste (clic Collectifs contre l'aéroport et son monde)

en confondant avec le comité "représentant"  Dinan...notre groupe est totalement autonome

Le groupe "ZAD" du collectif: Contact : collectifmoutonnoir@orange.fr

Le comité de Dinan  Courriel : dinan.nddl@gmail.com Tél : 06 69 64 55 18  / 06 31 51 58 36

 

Le projet d’aéroport est annoncé pour 556,5 millions d’euros hors taxes. l’ensemble s’élèverait à plus de 3 milliards d’euros . Le financement des collectivités de 115,5 millions d'euros est réparti ainsi pour une concession faite au goupe Vinci

  • Région Pays de la Loire 35 % (40 millions),

  • Région Bretagne 25 %

  • Département 44  20%

  • Nantes Métropole 15,5%

  • Carene (com. de communes autour de St Nazaire) 2,5%

  • Cap Atlantique (com. de communes autour de La Baule) 2%

 

De X

Question bête réponse intelligente!!!
Bonsoir, Madame, Monsieur,
Je viens de regarder le blog que vous avez fait sur les scouts d Europe Dinan.
Je trouve que vous tenez des propos violent et non fondé sur eux.
D ailleurs vous devriez vérifier vos sources avant de tout mettre en vrac et faire un amalgame de tout ce que vous croyez entendre ou voir.
Si vous vous posez des questions pas de problème vous pouvez me les poser je vous répondrait dans la mesure ou je connais les réponses.
J attends de vos nouvelles rapidement.
Cordialement
Notre réponse à la rubrique « scoutisme »

 

 

nom: X

adresse mail X

raisons : Informations non fondées et portant atteinte à la vie professionnelle donnant une image négative sur les qualités de la personne

Notre réponse à la rubrique médiathèque

 

 

De X 

Vous ne ferez pas taire, ni culpabiliser, un réveil patriote bien réel.

Un habile montage des mouvements politiques de gauche et d’extrême gauche, par le lobby homosexuel et par des médias complices, pour fustiger les défenseurs de la Famille. La mafia politico-médiatique avait déjà essayé de faire passer les émeutiers-racailles du Trocadéro pour des opposants à la loi Taubira

Notre réponse: Nous ne dialoguons pas avec tout le monde

 

 

De X

y a t-il un droit de réponse possible de ma part à votre monologue ciblé sur ma personne?
Cette adresse mail est personnelle.
Je n'administre pas l'association bien-être et sophrologie en milieu rural pour laquelle je suis prestataire et membre d'honneur (oui j'ai un honneur que je n'entend pas voir bafoué). En ce qui concerne le site de la mairie, l'erreur est humaine et l'asso devait figurer normalement dans la liste des associations. Le président de l'association fait le nécessaire

Notre réponse à la rubrique santé

 

 

de X
Bonjour,
il est dommage de ne pas pouvoir réagir à certaines publications. Certaines me laissent dubitatif quant à l'objet même de cellex-ci, e aux objectifs de certaines publications.

Notre réponse: les publications sont les nôtres et rien ne vous engage dans notre « placard à archives » objet de notre blog. Vous pouvez réagir...la preuve vous venez de le faire.  Si vous souhaiter informer sur certaines publications,  identifiez vous 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:58

Outre les expositions "artistiques" vous trouverez aussi les expos "à thème" comme celui de la guerre, un peu plus loin dans cette même rubrique

 

 

Hors de de l'activté réalisée habituellement en "cadre ordinaire" par les animateurs ou bénévoles "locaux"

 

ART "animation" / expositions "en général" ouverte à tous/ exposition d'oeuvres d'artistes ou animations réalisées par des artistes/

 

Quelques évènements  depuis octobre 2010

 

2010 :St Maudez eso d'artistes par S.Crochetet et T.Thorp

Plélan le petit, à la médiathèque : Catz

 

2011: Plélan le petit, au foyer logement : Catz

           Plélan le petit, à la médiathèque :  origami  P. Ingenuo

           Plélan le petit, au relais "parents/enfants " : art du graphisme P.Ingenuo 

           Plélan le petit, à la médiathèque :  "col'images: P.Ingenuo

           Saint Maudez,  expo d'artistes par S.Crochetet et T.Thorp

 

2012: Plélan le petit plél'art par S.Crochetet et T.Thorp

           Saint Méloir des bois, à la malouinière sculpteur/poète A.Savariau

           Plélan le petit à la médiathèque  peintre graveur CJacob

           Plélan le petit à la médiathèque association de l'artistisque pour tous

 

2013: Plélan le petit à la médiathèque association de l'artistique pour tous

           Plélan le Petit à la médiathèque .Kazakova

           Plélan le petit plél'art par S Crocheter et T.Thorp

         

 

 

 

Articles de presse:

 

2010

 Catz expose à la médiathèque jusqu'au 31 octobre- Plélan-le-Petit

samedi 23 octobre 2010


Après plusieurs expositions dans la région, Catz présente à la médiathèque une exposition intitulée « Poésie sylvestre ».

Catz est le nom d'artiste de la jeune Michelloise Audrey Defollin. Elle expose pour la première fois sur le territoire intercommunal. Depuis samedi, date d'inauguration de la médiathèque communautaire, elle expose 10 tableaux. « Poésie sylvestre » est le nom de l'exposition en place jusqu'à la fin du mois. L'artiste a ici utilisé une technique mixte d'acrylique et d'encres pour des sujets de nature et fantastique. Des personnages, des animaux avec des lumières du soir, mais aussi du clair-obscur. L'artiste a commencé, samedi, une nouvelle toile. Elle a poursuivi son oeuvre, mercredi, sur place, à l'occasion du premier jour d'ouverture au public. Catz sera à nouveau présente mercredi 27 toute la journée à la médiathèque. Le public peut librement la rencontrer.

 

 

2011

Catz expose ses toiles au foyer logements - Plélan-le-Petit

samedi 10 décembre 2011


Catz vient pour la première fois au foyer-logements exposer ses toiles et prochainement travailler avec les résidants.

Une vingtaine de tableaux réalisés par la Michelloise Audrey Defolin désormais connue sous le nom d'artiste « Catz », a pris place sur les murs de la rue centrale du foyer-logements, depuis mercredi.

L'exposition de forêts oniriques se poursuit jusqu'au début janvier et est accessible pour le public en journée. Des arbres imaginaires au travers de tableaux généralement colorés, peints à l'acrylique avec parfois quelques touches d'aquarelles. Le travail est magnifique.

Depuis un an, Catz a repris l'animation auprès des enfants des plus petits jusqu'aux 12-13 ans, avec la peinture, la magie, la sculpture sur ballons, le maquillage et les marionnettes, mais aussi auprès des personnes âgées.

Elle intervient dans les résidences, avec l'utilisation notamment d'un tableau interactif où l'artiste peint ce qui lui est dicté, mais aussi en peinture rapide d'une toile en 10 minutes.

Le 21 décembre, Catz sera d'ailleurs à la résidence Les Chênes, pour un atelier de peinture rapide, mais également pour faire participer les résidants à la peinture sur des cartons toilés et pour une visite commentée de l'exposition. Un peu plus tard, elle se déplacera dans les maisons de retraite de Broons et Caulnes

 

 

 

 

22 décembre 2011

Des animations à la médiathèque pendant les vacances , Plélan-le-Petit 15/12/2011 - ouest-france.fr | -thécaires | Actualité(s) des Bibliothèques | Scoop.it
Depuis une semaine, la médiathèque a revêtu son costume de fête Durant les vacances de Noël, deux jours d'animations vont être proposés. Mardi 20 et mercredi 21 décembre, de 10 h à 12 h, seront organisées deux séances d'origamis de Noël (pliage et réalisation de sujets en papier tels des étoiles, des enveloppes, boîtes à cadeaux...), à la médiathèque, avec Patricia Ingenuo plasticienne
www.ouest-france.fr/.../actuLocale_-Une-exposition-sur-l-alimentatio...

2011 Une exposition sur l'alimentation à la médiathèque Plélan-le-Petit 2011 Ouest-France. des animations et ateliers Col'images, de 15 h à 17 h, animés par la plasticienne Patricia Ingenuo.

2012

Les tout-petits ont pratiqué le dessin - Plélan-le-Petit

mercredi 21 novembre 2012


Installés à table à tour de rôle, les enfants ont pratiqué le dessin sous forme d'empreintes, avec l'artiste Patricia Ingenuo, mardi matin.

Mardi matin, avait lieu une animation artistique pour les tout-petits organisée par Élisabeth Derien, responsable du relais parents-assistants maternels de l'intercommunalité. Patricia Ingenuo, artiste plasticienne, qui a son atelier à Jugon-les-Lacs, a expliqué aux enfants la technique...

 

Corinne Jacob, peintre-graveur, expose à la médiathèque - Plélan-le-Petit

jeudi 21 juin 2012


..La médiathèque accueille par ailleurs l'exposition de l'artiste peintre-graveur Corinne Jacob, qui vient du Faouët dans le Morbihan.

 

 

 

 

des expositions organisées par des "particuliers" en 2011 puis 2012

 

  Succès confirmé pour l'exposition des artistes - Saint-Maudez

 

jeudi 03 novembre 2011
Tout comme la première édition en 2009, l'exposition des artistes a connu un grand succès mardi.

Les organisateurs de l'exposition d'artistes étaient plus que satisfaits mardi soir, à la fermeture de la 2 e édition. Durant la journée, ils estiment avoir accueilli 400 visiteurs.

« Un succès pour notre petite équipe d'organisateurs et l'envie de reconduire l'opération dans deux ans » indiquait Séverine Crochetet, l'une des trois organisatrices avec Michel Audinet et Teresa Thorp. C'est une volonté de reconduire le rendez-vous une année sur deux car cela demande beaucoup de travail. Et des objets, il y en avait, tous plus admirables les uns que les autres. Certains artistes travaillant même aux yeux du public. Qu'ils soient connus ou pas, ils ont un talent certain pour le travail du fil de fer, de la terre, de la pierre, du bois, la peinture, les travaux manuels, la photo, les portraits, les miniatures...

La salle était bien remplie et les organisateurs avaient même dû refuser des exposants encore quelques jours avant. Le livre d'or mis à disposition du public en disait long, des phrases sympathiques, le ressenti, que de bons compliments pour tous.

 

Plus de 250 visiteurs pour la première de Plél'art' - Plélan-le-Petit

vendredi 14 décembre 2012
Dimanche en fin de matinée, avait lieu le vernissage de l'exposition Plél'art'qui a accueilli un public nombreux toute la journée grâce aux organisateurs Séverine, Teresa et Pierre venu en renfort.

Dimanche, se déroulait la première exposition de Plél'art' organisée par Séverine Crochetet et Teresa Thorp. De nombreux artistes ont pris place sur les deux étages de la salle communale (peintres, sculpteurs de métaux, de terre, de bois, céramiste...).

« Nous pouvons annoncer sans rougir 250 visiteurs pour la journée. En effet, en fin de matinée comme dans l'après-midi, les visiteurs ont été nombreux et surtout ravis de la qualité des oeuvres exposées et de l'accueil des artistes présents. ..

 

Alain Savariau, poète de la pierre, expose - Saint-Méloir-des-Bois

samedi 14 avril 2012
L'oeuvre et l'artiste seront à découvrir à la Malouinière.

Du samedi 28 avril au mardi 1 er mai, la Malouinière des époux Vierron, à la Ville-Rue, accueillera le sculpteur et poète Alain Savariau, un artiste dont la renommée n'est plus à bâtir, mais dont l'oeuvre est à découvrir.

Si son art s'épanouit depuis sa retraite en terres plévennaises, il a pourtant été présent dans son existence : Alain Savariau a toujours été gourmand de pierres, grès, granit, marbre... de la plus friable à la plus dure. Rien dans cette pierre qu'il façonne presque sensuellement, ne lui indiffère : son grain, sa couleur, son aspect, tout en elle se conjugue dans l'oeuvre de l'artiste.

Les sources d'inspiration d'Alain Savariau sont religieuses ou liées à son imagerie, comme ses études à partir des chapiteaux romans ou bas-reliefs byzantins. Mais l'art du sculpteur s'exprime également en alexandrins puisqu'il est l'auteur d'un recueil de poésie intitulé « Retour vers l'Eden ».

Du samedi 28 avril au mardi 1 er mai, de 10 h à 18 h, à la Malouinière. Entrée libre et gratuite.

 

 

 

2013

Des  sur la Russie à la médiathèque à partir du 1 er février - Plélan-le-Petit

jeudi 31 janvier 2013


Inna Kazakova expose à partir de vendredi 1er février, à la médiathèque.

Une nouvelle exposition débute le 1 er février à la médiathèque intercommunale (jusqu'au 28). Intitulée « Identité », elle est réalisée par la photographe russe Inna Kazakova.

 

 

  2014


De gauche à droite : Séverine Crochetet, Pierre Besson, Christine Sorgniard, Patricia Rocford, Lionel Rioche, Thérèsa Thorp et Catz.

La commission organisatrice de l'exposition Plél'art s'est réunie une dernière fois, mardi soir, à Saint-Michel-de-Plélan, pour régler les derniers aspects techniques de la troisième exposition qui se déroulera à l'Embarcadère, dimanche, avec l'association Pas d'les arts.

35 exposants seront présents, de 10 h à 18 h, afin de présenter leurs réalisations au public. Certains travaillent en amateurs, d'autres sont professionnels, mais tous ont leur propre passion.

Les visiteurs pourront découvrir des peintures, sculptures sur métaux, sur terre, sur bois, sur pierre, des photographies, des bijoux... Une mini-conférence sera organisée par deux des trois auteurs de livres présents à 15 h 30.

Catz, peintre locale

Certains artistes travailleront devant le public comme l'artiste peintre Catz, qui réside depuis cinq à Saint-Michel-de-Plélan.

Audrey Defollin, alias Catz, a déjà participé à la première édition de Plél'art. Elle sera de nouveau présente, dimanche. Elle réalise des créations spontanées, « le plus souvent des paysages imaginaires, oniriques, avec pour thème récurrent la nature, où la présence de l'homme reste discrète. Les personnages se fondent dans le décor ». La plupart de ses travaux sont réalisés à l'acrylique.

Depuis 4 ans, elle exerce uniquement cette activité et propose des animations pour tout public, « quel que soit l'âge ou le handicap ». Catz intervient dans les maisons de retraite auprès de personnes atteintes d'Alzheimer, ou ayant des problèmes de dextérité. Elle est également à l'aise avec les enfants.

Dimanche, à Plél'art, elle proposera une création spontanée ou un tableau interactif, qui prendra en compte les remarques des gens.

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:57

Guerre 39-45. Exposition jusqu'à samedi à la médiathèque

Plélan le Petit 10 mai 2011

null

Depuis le 30 avril et jusqu'à samedi, se déroule, à la médiathèque, une exposition de photos provenant des archives de particuliers, de tenues de soldats alliés et allemands, ainsi que d'autres objets datant de la période de la Seconde Guerre mondiale. Les horaires d'ouverture de la médiathèque sont les suivants: les lundi et jeudi, de 16h30 à 18h; le mercredi, de 10h à 12h et de 15h à18h et le samedi, de 10h à12h et de 14h à 16h.

Exposition. Les visiteurs replongent dans la Seconde Guerre mondiale

St Méloir des bois 15 novembre 2013


null

  Outre la cérémonie consacrée au pilote norvégien Jan Gert von Tangen qui s'est écrasé le 31 octobre 1943, dans le bois de Couavra (Le Télégramme de dimanche), une exposition consacrée à la Seconde Guerre mondiale s'est déroulée ce week-end, à la salle des associations. Là, deux personnes, en tenue militaire, ont accueilli les visiteurs jusqu'à dimanche soir. On pouvait découvrir des objets (casques, grenades, fusils...), des journaux datant de cette époque, des tickets de rationnement, des photos de carnet militaire, des tenues de militaire et une tenue de pilote.

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:14

 

Article rédigé le week end du 11 novembre 2013

Considérant les porteurs de paroles locaux sur le sujet et l'action du samedi 9 novembre 2013 L'actualité du moment "oblige" à mettre en évidence ce thème. Volontairement cet article  n'apparaît pas en rubrique "mouvement en lien"

 

 

Eco-taxe : exception... Deux amendements exonèrent de 50% la Bretagne, ainsi que la collecte laitière.

 

Selon nos informations

Lors du vote de 2011, les parlementaires avaient voté pour la Bretagne une exonération de 40%. (recettes en moins pour l’Etat : 40 millions).

Avec ce nouveau vote de la loi Transport l'exonération grimpe à 50% pour les véhicules qui circuleront entre autre sur la RN 12 

La RN 164 a été exclue du réseau taxable, ainsi que les routes départementales et communales (recettes en moins pour l’Etat : 24 millions d’euros).

L’écotaxe doit conduire à une majoration moyenne de l’ordre de 4,1% du coût du transport. Pour un camembert, cela représente un centime.

 

 

 

L'ECOTAXE fait bouger « dans le pays » de Plélan le Petit



Octobre 2013

La sirène a retenti au garage Godard, dans la zone artisanale de Beauvent. Une trentaine de personnes venues de la zone et de communes environnantes ont participé au mouvement organisé par le comité de convergence des intérêts Bretons.

Hervé Godard, dirigeant du garage, a pris la parole en premier. Et dénoncé : « Un État qui nous presse comme des citrons. Nos entreprises sont taxées de plus en plus, ça a un impact sur vos salaires, ça nous met mal à l'aise [...] La Bretagne est honnête et refuse de choisir entre tricher ou mourir. Elle veut vivre et grandir. Nous sommes habitués à lutter, à nous défendre, à construire, à nous développer. Entrepreneurs, nous ne pouvons pas nous résigner d'autant que nous avons tout pour réussir [...] Sauvons nos entreprises ! Sauvons nos emplois ! ».

Les entreprises Pelherbe, Godard, M2E, Mécaservices, Bento, Elasto services, Allain, Armor maintenance et sablage de Beauvent étaient mobilisées mercredi midi aux côtés de la carrosserie Rouillé de Vildé, les carrières Hillion de Languédias, Trans-mat de Corseul.

« Peut-être que le ton va se durcir si on ne se fait pas entendre », prévoit Hervé Godard.

 

 

 

Bonnets rouges: annonce est faite d'actions

pour ce week end du 11 novembre

 

 

7 novembre 2013 à la télévision sur LCP

Patrick Fairier (de Plélan le Petit) président de la coopérative du Gouessant à Lamballe porte parole du collectif ( bonnet rouge?) annonce des actions le week end à suivre et demande le démontage du portique en Côtes d'Armor « comme ça on ira pas casser » 

...des actions pour le week end à suivre sont prévues

 

clic vidéo LCP Assemblée nationale | Ça Vous Regarde - Le débat ...Ça Vous Regarde - Le débat : Écotaxe : les « bonnets rouges » défient le pouvoir… ... Patrick Fairier, président de la coopérative du Gouessant à Lamballe ...

nb Nicolas, porcher à la SCEA Fairier de Plélan le Petit sera impliquédans les "incidents" au portique de Jugon

clic Agroalimentaire. Patrick Fairier : "Il faut libérer les énergies ...

 

 

http://ue-medef-bretagne.fr/files/2013/11/ECOTAXEbr_189741_1_jpg58.jpg

  ici P Fairier à droite du député UMP Le Fur voir sur le site  MEDEF Bretagne 

 

Jugon les lacs 9 novembre

En outre, les manifestants ne pouvant accéder au portique, s’en sont pris à un radar qui se trouvait à proximité et qu’ils ont incendié. Ils ont ensuite arraché des glissières de sécurité.

Mais vers 18H00, la manifestation s’est disloquée.

‘On remettra ça

Le portique « c’est de la provocation, le gouvernement ferait mieux de les démonter. S’il l’avait fait la tension serait retombée », a dit un salarié de PSA souhaitant garder l’anonymat samedi à Montauban-de-Bretagne.

« Il n’y a pas de marque déposée +bonnet rouge+ », a affirmé un des manifestants de Jugon-les-Lacs, Philippe. « N’importe qui peut prendre le drapeau breton ou le bonnet rouge et aller manifester (…) On remettra cela », a-t-il ajouté.

 

 

9 novembre 2013...de chez nous à Paris

à Paris, trois militants du Printemps français munis d'essence et de fumigènes ont été interpellés ce samedi matin après avoir mené une action sur un portique écotaxe enjambant le périphérique parisien, près de la porte Maillot dans le XVIe arrondissement. Coiffées de bonnets rouges comme les opposants bretons à l'écotaxe, les personnes participant à cette action ont également déployé une banderole hostile à François Hollande. Les trois personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour dégradation volontaire de biens publics par incendie et en réunion.

cliv vidéo Des Bonnets Rouges s'attaque à un portique ecotaxe à Paris - YouTube

Tro                       

des militants du Printemps français ont été interpellés

Oui, un portique écotaxe peut aussi servir à ça.....

Printemps Français

Bonnets Rouges, la révolte de "la France qui travaille" !
29 radars détruits en France depuis le 29 novembre : Flamby, est-ce que tu as compris le message ou faut-il que l'exaspération continue de monter?

 


Aux alentours de Plélan le Petit...

Ce même jour samedi 9 novembre 2013: aire de repos de Plélan le Petit: départ de l'opération escargot en direction du portique de Jugon les Lacs

 

 

  null

 

 

 Opération escargot entre Plélan-le-Petit et Jugon les Lacs

© Séverine Breton - France 3 Bretagne

 

 

 

 

 N176 coupée dans les deux sens autour du portique

photo les forces de l’ordre protègent le portique de jugon-les-lacs. © philippe renault

 

Jugon

 

http://www.letelegramme.fr/images/2013/11/09/2297502_jugon1.jpg

 

 

les manifestants ont jeté des pierres, des canettes et des œufs sur les gendarmes mobiles postés là pour défendre le portique derrière des barrières anti-émeutes. Un tracteur à tenté de forcer le passage. Les forces de l’ordre ont répondu en lançant des grenades lacrymogènes.


http://s1.lemde.fr/image/2013/11/09/534x0/3511330_7_e9b6_affrontements-entre-manifestants-opposes-a_3e73169a8b5fda45793de086e699aa98.jpg

 

photo les forces de l’ordre ont répondu en lançant des grenades lacrymogènes. © crédit photo : ouest-france

 

 les opposants ont allumé un nouveau feu avant d'être repoussés par les forces de l'ordre.

 

 

 

 Radar incendié, rails de sécurités démonté ..les forces de l'ordre ont interpellé une personne au cours de l'assaut ...les manifestants scandaient "Hollande t'es foutu la Bretagne est dans la rue".

#bretagne pic.twitter.com/uX2wlKJn8S— Guillaume Robelet (@RobeletG) November 9, 2013 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/05/1/un-radar-situe-a-jugon-les-lacs-dans-les-cotes-d-armor-a-ete-incendie-11030051kjuxq_1857.jpg?v=1

 

http://www.francetvinfo.fr/image/74w3rs32h-e2fc/658/370/2858142.jpg

 

source Jugon-les-Lacs. Radar incendié à Jugon + presse diverse

Samantha, une jeune fille de 19 ans habitante de Saint-Samson-sur-Rance répond de la destruction du radar de Jugon les-Lacs. Fille de chauffeur-routie, étudiante à Rennes en BTS économie sociale et familiale elle travaille le week-end dans une boulangerie pour payer ses études.

Destruction du radar: Elle l’a fait avec un briquet qu’elle venait d’emprunter, à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. D’ailleurs, c’est seule qu’elle s’était rendue à la manifestation, pour protester, dit-elle, “contre l’écotaxe, les suppressions d’emplois et la baisse du pouvoir d’achat”. Son père ayant refusé de l’emmener, elle avait dû prendre un taxi de Saint-Samson à Plélan-le-Petit. Puis marcher le long de la 4-voies… avant que des agents de la DDE ne la prennent dans leur voiture pour la conduire jusqu’à la manifestation

Pour l’avocat de la défense, Me Frédéric Birrien, la prévenue s’est “laissée emporter par le mouvement”. “Nous avons tous vu les images à la télévision. Les manifestants avaient l’air de croire que tout était permis… Ce sentiment de permissivité a pu influencer une jeune fille de 19 ans."


La peine décidée par le tribunal se monte à six mois de prison avec sursis, avec 175 heures de travaux d’intérêt général à effectuer. Elle devra assumer seule les dommages. Ils ne sont pas encore chiffrés précisément mais le boîtier du radar, à lui seul, vaut 20.000 euros, et il faudra y ajouter le coût de réinstallation

 

 

tribunal de grande instance de St-Malo le lundi 19 mai: l’état lui réclame  37 563.97 €, correspondant au prix du radar.

Samantha Prime, 19 ans, seule condamnée pour l’incendie du radar de Jugon

by / 30 Comments / 56 View / 16 mars 2014

 

http://i0.wp.com/7seizh.info/wp-content/uploads/2014/03/Samantha-Prime.jpg?resize=300%2C260

 

parmi la trentaine de Bonnets rouges autour du radar, il y avait 2 policiers en civil.

http://www.lepaysroannais.fr/photoSRC/W1ZTJ1FdUTgIBhVOGwYSHgYNQDUVGFdfVV9FWkM-/des-bonnets-rouges-mettent-le-feu-a-un-radar-a-jugon-les-lac_1342409.jpeg

 

http://md1.libe.com/photo/564191-manifestation-pres-du-portique-ecotaxe-de-jugon-les-lacs-dans-les-cotes-d-armor-le-9-novembre-2013.jpg?modified_at=1384021803&width=825

 

En marge d'une manifestation écotaxe à Jugon-les-Lacs, des bonnets rouges ont incendié un radar automatique.

 

 

 

La journée en vidéo

Jugon-les-Lacs : des bonnets rouges incendient un radar

clic ici Jugon-les-Lacs : des bonnets rouges incendient un radar

clic France nouveaux rassemblements anti écotaxe -

 

 

et le week end n'est pas fini.....


Dans ouest France du 10 novembre  Christian Troadec l'un des porte-parole du collectif "Vivre, travailler et décider en Bretagne" condamne "par avance toute initiative éventuelle visant à perturber les commémorations du 11 novembre notamment à Paris". 

et pourtant????

11 novembre: perturbation de la commémoration à Paris Selon l'AFP, des manifestants d'extrême droite côtoyaient des "Bonnets rouges", soutenant le mouvement breton contre l'écotaxe.

 

Les Bonnets Rouges (BonnetsRouges) on Twitter

Appel à manifestation des demain à Paris. Le 11/11 à 11h11 sur les Champs Elysées lors des commémorations du 11 novembre.

10 Nov

Demain, les se retrouvent sur les Champs Elysées pour réclamer pacifiquement l'armistice fiscale.

10 Nov

Pour être présents à Paris le 11/11 à 11h11 sur les Champs Elysées, les organisent du covoiturage

 

Ce 11 novembre des venus de toute la France ont hué , responsable du matraquage fiscal.

 

De nombreux sont arrêtés arbitrairement sur les Champs Elysées.

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2013/11/manif-bonnet-rouge-9.jpg

 

http://www.francetvinfo.fr/image/74w3rqvro-5974/500/281/2862096.jpg

 

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2013/11/11/1210011/images/ressource/bonnets%20rouges%2011%20novembre.jpg

 

https://pbs.twimg.com/media/BYyC_AkIcAApe0T.jpg:large

Un peu plus tôt, le candidat FN à la mairie de Paris, Wallerand de Saint-Just, et une vingtaine de soutiens qui se tenaient à quelques centaines de mètres de l'Arc de triomphe, ont été conduits un peu plus loin par les forces de l'ordre

Au cours de leur évacuation dans le calme, trois femmes avec des bonnets rouges et soutenant le mouvement breton ont été également éconduites.

Selon des journalistes présents sur place, se mélangent des membres du Printemps français, un mouvement hostile au mariage des homosexuels, et des militants du mouvement des "Bonnets rouges", qui réclament la suppression de l'écotaxe. Plusieurs protestataires brandissent des drapeaux français, l'un d'eux un drapeau breton.Les militants du mouvement "Hollande démission" (déjà présent à Quimper) étaient de la manifestatio, tout comme le FN ou "ceux" du bloc identitaire

11 novembre...les bonnets rouges en désaccord avec les bonnets rouges????

Christian Troadec, un des porte-paroles du collectif breton à l'origine des "Bonnets rouges" en Bretagne, a condamné  la manifestation parisienne dans laquelle se trouvaient des bonnets rouges.

 

 

David Van Hemelryck jeune orléanais leader du mouvement "Hollande démission" à survolé le ciel breton cet été avec un HLM et une banderole.

Cette même banderole était visible à la manifestation de Quimper.

 

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b0093f657970c-pi

"Je rentre de Quimper, où j’ai pu afficher bien haut la banderole géante HOLLANDE-DEMISSION."
"Nous n’étions pas sans ressources: nous étions munis d’un petit stock de badges HOLLANDE-DEMISSION, que nous avons offerts. Quel accueil enthousiaste de la part de ceux qui les ont reçus! L’équipe pour soutenir la banderole s’est donc reconstituée, immédiatement et spontanément" 

 

pour rappel... le 8 juin 2013 manif pour tous...

Prise de parole de l'David Van Hemelryck au Trocadéro clic Manif pour tous au Trocadéro - YouTube

 

 

 

« Les Bonnets Rouges, c’est le peuple qui prend à son compte la revendication citoyenne et fait reculer le gouvernement et sa bêtise

 Nos aînés sont tombés pour leur patrie, levons nous pour notre France ! C’est pourquoi, nous nous donnons tous rendez-vous sur les Champs Elysées, le 11 Novembre à 11h11, côté place de l’Etoile.

Ce 11 novembre le leader de "Hollande démission" est en garde à vue après les "évènements" de Paris

a été transféré au commissariat du 3 rue RIQUIET dans le 19 ème pour sa . Soutien massif !!


580259_10200903782629334_1692719470_n

clic Au rendez-vous du 11/11 à 11h11 avec David van Hemelryck

Printemps Français @nelachonsrien

Nous condamnons les arrestations arbitraires de

Printemps Français Soutien aux 70 personnes arrêtées ce matin dont des dizaines de Bonnets Rouges:

 

  Suite de la manifestaton de Quimper

Deux Finistériens revendiquant leur appartenance au mouvement des Bonnets rouges comparaissaient cet après-midi au tribunal correctionnel de Quimper.

Ils ont tous les deux été condamnés :
- Le premier avait déversé du white spirit à deux mètres d'un cordon de gendarmes mobiles. Il s'est vu infligé une peine de huit mois de prison avec sursis assortie d'une interdiction de porter ou détenir une arme pendant deux ans.
- Le second interpellé en possession d'une matraque télescopique et d'un lance-pierre, a été condamné à trois mois de prison avec sursis.

 

et la suite sur le "secteur"

Jugon-les-Lacs. Au portique écotaxe, les gendarmes

Jugon-les-Lacs - 07h21
  • Depuis cinq semaines, les gendarmes mobiles surveillent jour et nuit le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs, le dernier des Côtes-d’Armor.. | Ouest-France...à titre indicatif au 9 novembre ... quelque 225 CRS se relaient pour assurer la surveillance des neuf portiques encore debout en Bretagne. Coût : 100.000 euros par jour.

 

 

  A suivre d'autres articles

  ....bonnets rouges: des composantes du mouvement

....le pacte d'avenir pour la Bretagne

  ...manifestation à St Brieuc le 16 novembre

....écotaxe et "le reste": la facture

 

 

 

 

le 19 sept.2014 en journée

 

JUGEMENT

Ils sont cinq à avoir été condamnés à des peines de prison ferme. Parmi eux, trois l'ont été à trois ans d'emprisonnement dont dix-huit mois avec sursis, un autre à deux ans de prison dont un an avec sursis et un cinquième à six mois dont quatre avec sursis. Six autres personnes ont été condamnées à des peines de prison avec sursis allant de un an à quatre mois.

Tous membres du comité de Dinan (Côtes-d'Armor) et âgés de 26 à 47 ans, les hommes qui ont été condamnés aux peines les plus lourdes l'ont été pour implication dans la destruction d'un portique écotaxe, le 28 décembre 2013 à Pontorson, dans la Manche. Ils ont été condamnées solidairement à payer10 200 euros d'indemnités à l'Etat.

 

L'un des porte-paroles des Bonnets rouges, Jean-Pierre Le Mat, est venu mardi témoigner à la barre pour soutenir les prévenus et justifier l'usage de la violence. « Les Bonnets rouges ne s'interdisent pas la violence. Faut-il interdire la violence quand le territoire est en danger? Les portiques écotaxe représentaient l'injustice et la lourdeur fiscale comme une Bastille à faire tomber », a t-il déclaré

 

 

 

   19 sept.2014 au soir
incendies à Morlaix
 

"Je tire un coup de chapeau à ceux qui ont osé faire ce qu'ils ont fait", s'est félicité samedi le président de la FDSEA du Finistère, Thierry Merret
 M. Merret, un des leaders des Bonnets rouges.
Selon lui, le mouvement "peut faire tache d'huile, ça pourrait être des artisans, des pêcheurs, des transporteurs".

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:13

Bonnets rouges. Un collectif vient de se créer à Dinan

Les bonnets rouges dinannais se réunissent tous les jeudis soirs.

Ils sont une quarantaine à dire vouloir se battre pour la Bretagne d’abord. Ils vont commencer leurs actions sur le pays de Dinan dans les prochains jours. Au programme : interventions en nombre au marché de Dinan pour expliquer leurs revendications, pose d’affiches et distribution de tracts, opération nettoyage sur les remparts et défilé dans les rues de la ville. "Nous défendons d’abord la Bretagne, explique Maxime Briand, le président du collectif. Pour nos emplois, notre culture, notre identité."

 

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-frc1/t1.0-9/s403x403/10252055_301570680000897_7775292133341042715_n.jpg 

Un comité Bonnets Rouges à Dinan

le petit bleu: Créé le 12 décembre dernier, le comité des Bonnets Rouges de Dinan en est déjà à sa quatrième réunion. Il revendique une cinquantaine de membres ou sympathisants. Tous se reconnaissent dans les « valeurs d’ouverture » défendues par le collectif “Vivre décider travailler en Bretagne”, dont l’un des leaders est le maire de Carhaix, Christian Troadec.
« Au sein du groupe, il y a des sensibilités politiques différentes. Il y a aussi des étudiants, des patrons, des chômeurs, des ouvriers… Nos différences font notre force. Nous sommes tous Bretons et c’est cela qui nous réunit », souligne Maxime Briand, président du comité dinannais. « Dans le nom du collectif, le mot “décider” est le plus important, c’est lui qui conditionne le reste », estime Gilbert Josse, membre du groupe.

« Décider »

La « relocalisation des décisions » fait en effet partie des revendications des Bonnets Rouges, comme le « maintien de l’emploi et du travail productif en Bretagne », « l’équilibre du territoire breton (à cinq départements) », « le maintien de la gratuité de nos routes et l’abandon de l’écotaxe », « la fin des distorsions de concurrence et du dumping social », « la libération des énergies car l’avalanche de normes et de contraintes administratives décourage les initiatives ».
Pas la peine de s’en cacher, certains Bonnets Rouges de Dinan ont des convictions autonomistes voire indépendantistes… Mais ce n’est pas cette cause-là qu’ils mettent en avant : « Nous nous battons surtout pour un meilleur avenir, pour nos enfants, nos petits-enfants », exprime le porte-parole Emmanuel Le Bihan.
Dans l’immédiat, plusieurs actions locales sont envisagées. « D’abord rencontrer la population de Dinan et des communes avoisinantes pour nous présenter et distribuer nos tracts. Puis nous proposer comme main-d’œuvre auprès d’associations pour la rénovation des remparts de Dinan, en symbole de notre intérêt pour le patrimoine et la culture bretonne. » Sinon, une des priorités sera la rédaction des « cahiers de doléances » en vue des Etats-Généraux du 8 mars 2014.
D’autres idées sont émises, comme celle d’une lettre ouverte aux candidats aux élections municipales. D’ailleurs, les Bonnets Rouges iront-ils jusqu’à constituer leurs propres listes ? « À l’heure actuelle, ce n’est pas un axe de travail du collectif, indique Maxime Briand. Mais tout dépend de la façon dont les choses tourneront… »

 

 

Ecologie à Dinan. Quand les bonnets rouges rencontrent les écologistes

Rentrés de leur action à Jugon-les-Lacs, les Bonnets rouges sont venus à la rencontre des écologistes. Rentrés de leur action à Jugon-les-Lacs, les Bonnets rouges sont venus à la rencontre des écologistes.

Cet après-midi, alors qu'ils menaient une action de sensibilisation aux risques de l'énergie nuclaire, les écologistes ont reçu une visite des Bonnets rouges.

Ce samedi après-midi, les écologistes, habillés de combinaisons blanches, ont mené une action pour sensibiliser les passants aux risques de l’énergie nucléaire. « Trois ans après Fukushima, nous voulons rappeler la situation dramatique qui se vit là-bas. C’est une catastrophe environnementale, technique et humaine. Ça fait peur. »

Au même moment, le collectif des Bonnets rouges, drapeaux bretons au vent, est revenu bruyamment de son action au portique écotaxe de Jugon. Spontanément, les hommes en rouge sont allés à la rencontre des combinaisons blanches. Écologistes contre anti-écotaxe. De quoi faire un véritable feu d’artifice !

« Nous aussi nous sommes pour une taxe verte, mais pas de cette façon-là », ont expliqué les Bonnets rouges. Après cinq minutes de débat cordial et respectueux, chacun est reparti de son côté. Et sur ses positions ! 

 

En combinaison blanche, les écologistes ont distribué des tracts. En combinaison blanche, les écologistes ont distribué des tracts.

 

Les Bonnets rouges, revenus en fanfaronnade de leur manifestation à Jugon. Les Bonnets rouges, revenus en fanfaronnade de leur manifestation à Jugon.

 

Portiques écotaxes détruits : 11 Bonnets rouges jugés

Les 11 militants bretons interpellés vendredi dernier, seront jugés ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Rennes. 8 sont en détention provisoire depuis dimanche. Les 3 autres sont sous contrôle judiciaire.

  • Par Thierry Peigné
  • Publié le 22/04/2014
Des Bonnets rouges devant la cité judiciaire dimanche 20 avril lors de la présentation des 11 interpellés au parquet de rennes © B. Van Wassenhove
© B. Van Wassenhove Des Bonnets rouges devant la cité judiciaire dimanche 20 avril lors de la présentation des 11 interpellés au parquet de rennes
extrait: ils sont suspectés d'avoir participé à la destruction du portique écotaxe de Pontorson dans la Manche le 28 décembre 2013 ou d'avoir préparé la destruction à venir de portiques ou radars. Ils encourent 10 ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Les prévenus sont membres du mouvement des Bonnets rouges : 8 du comité de Dinan, un de Rennes, un de Lorient et un d'Erquy.

La justice soupçonne onze personnes interpellées vendredi en Bretagne d'avoir détruit ou tenté de détruire des portiques ou bornes écotaxe. | (AFP/Philippe Huguen.)


Bonnets rouges et militants d'Adsav, un parti indépendantiste d'extrême droite

«La dégradation du portique de Pontorson a particulièrement pu être mise en évidence dans le délai de la garde à vue», a souligné le procureur. Selon lui, les suspects «projetaient de détruire des biens publics en profitant de manifestations» et les interpellations sont intervenues «alors qu'ils se préparaient à commettre à nouveau de tels actes».

Les militants seraient proches du mouvement des Bonnets rouges. Certains sont membres du comité des Bonnets rouges de Dinan (Côtes-d'Armor). Au moins l'un d'entre eux ferait partie du mouvement Adsav

 

 

 

La plupart membres du comité des bonnets rouges de Dinan, l’un des plus actifs de la région. Mais selon le parquet de Rennes, certains seraient aussi membres de mouvances radicales de différents bords : extrême droite, autonomistes bretons… Loin  de l’organisation initiale des bonnets rouges

D’autres « actions violentes » en préparation

Ces militants sont soupçonnés d’avoir préparé et participé à la destruction de plusieurs biens publics, dont le portique écotaxe de Pontorson (Manche). D’après le procureur de la République de Rennes, les suspects s’apprêtaient à commettre d’autres « actions violentes ». Ils en auraient parlé sur les réseaux sociaux.

 

le petit bleu

 

Parmi les onze militants bretons accusés d’associations de malfaiteurs, huit sont des membres du Comité des Bonnets Rouges de Dinan. Ils devaient être jugés en comparution immédiate, cet après-midi, à Rennes,  mais leur procès a finalement été renvoyé au 15 mai. Quatre d’entre eux restent en détention provisoire, les sept autres sont placés sous contrôle judiciaire. Originaires de Dinan, Pluduno, Plerguer, Miniac-Morvan, Vildé-Guingalan, Quessoy, Lorient et La Bouëxière, ils sont âgés de 21 à 47 ans.
les réseaux sociaux font information de lien pour certains des militants avec des responsables  identitaires "jeunes bretagne" ou du mouvement d'extrêe droite ADSAV.
Des noms que nous ne dévoileront pas, et des prénoms Maxime, Amaury, Emanuel, Jason, Rix, puis Nicolas de Vildé Guingalan qui  travaille à Plélan le Petit  comme porcher chez la SCEA Fairier

Agés de 21 ans à 47 ans, les onze prévenus sont tous proches du collectif des « bonnets rouges » de Dinan. Il y a parmi eux un pêcheur, un étudiant en art, un infirmier libéral ou un porcher.

soutien d'ADSAV???? les bonnets rouges et les nationalistes...





Soutien aux prisonniers

LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EMBASTILLE 4 MILITANTS POLITIQUES BRETONS, SOUTENEZ-LES

Madame, Monsieur,

Depuis mardi 22 avril, 4 jeunes militants Bretons des Bonnets rouges dorment dans les geôles de la République française.

Mis en examen pour « association de malfaiteurs » en vue de la « dégradation ou de la destruction par des moyens dangereux pour les personnes de biens d’utilité publique » et « destruction du portique écotaxe de Pontorson »avec 7 autres militants, ils sont placés en détention provisoire en attente de leur procès qui aura lieu le 15 mai, à Rennes. Les 7 autres sont placés sous contrôle judiciaire.

Ainsi, au sein de la République française, dont l’aspect de plus en plus dictatorial inquiète, on enferme des militants politiques simplement par « suspicion », quant on libère dans le même temps des violeurs ou des délinquants récidivistes comme certains évènements récents l’ont démontré.

Quoi qu’il en soit, pour ces 4 militants politique, qui dormiront ce soir en prison à Rennes et à Saint-Brieuc, il y a urgence.

Adsav! appelle tous les nationalistes Bretons à soutenir massivement Jason;, Maxime, Amaury et Manu.

Adsav! appelle tous ceux qui s’opposaient à l’écotaxe et plus largement contre la fiscalité excessive il y a quelques mois encore à soutenir ces jeunes qui n’ont fait que répondre à l’appel des dirigeants des Bonnets rouges qui appelaient récemment à « un Printemps des Bonnets rouges » et à une radicalisation pour les intérêts Bretons

Apportez dès à présent votre contribution financière à ces jeunes et à leurs familles, qui vont en avoir besoin, afin de continuer à payer loyer, prêts, charges, frais d’entretien, le temps de leur détention.

Si vous ne les aidez-pas, qui le fera alors ?

Pour Adsav!, son porte-parole Ronan Le Gall.



Immigration en Bretagne: la vérité fait mal!

Le mensuel de Rennes consacre, dans son dernier numéro, un article sur la colonisation qui sévit maintenant depuis plusieurs années en Bretagne (http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/06/28/alerte-au-communautarisme-a-italie-14647.html).

Cet article n’est absolument pas une surprise pour les militants d’Adsav! Le Parti du Peuple Breton

Depuis maintenant 13 ans, Adsav!est le seul parti breton qui dénonce les graves dangers qui menacent notre nation occupée. Nous ne comptons plus les insultes ou menaces reçues pour avoir oser briser un tabou dans la société bretonne: l’immigration massive, qui n’enrichit que les grands patrons.

Voir un boucher obligé de fermer boutique pour la raison qu’il vend du porc dans une des anciennes capitale du Duché de Bretagne est proprement scandaleux.

Les Bretons se doivent d’ouvrir les yeux sur les dangers qui les menacent: aujourd’hui, Nantes, Rennes, Brest, Lorient, Guingamp et toutes les autres villes bretonnes sont touchées par ce phénomène imposé par les dirigeants parisiens qui veulent nous diluer dans leur universalisme à la française.



Nous, militants nationalistes d’Adsav! Le Parti du Peuple Breton, ne baisseront pas les bras.

Debout, nous résisterons! Les nôtres avant les autres!

Le 06 Juillet 2013

 

 

19 septembre 2014 JUGEMENT

Ils sont cinq à avoir été condamnés à des peines de prison ferme. Parmi eux, trois l'ont été à trois ans d'emprisonnement dont dix-huit mois avec sursis, un autre à deux ans de prison dont un an avec sursis et un cinquième à six mois dont quatre avec sursis. Six autres personnes ont été condamnées à des peines de prison avec sursis allant de un an à quatre mois.

Tous membres du comité de Dinan (Côtes-d'Armor) et âgés de 26 à 47 ans, les hommes qui ont été condamnés aux peines les plus lourdes l'ont été pour implication dans la destruction d'un portique écotaxe, le 28 décembre 2013 à Pontorson, dans la Manche. Ils ont été condamnées solidairement à payer10 200 euros d'indemnités à l'Etat.

 

L'un des porte-paroles des Bonnets rouges, Jean-Pierre Le Mat, est venu mardi témoigner à la barre pour soutenir les prévenus et justifier l'usage de la violence. « Les Bonnets rouges ne s'interdisent pas la violence. Faut-il interdire la violence quand le territoire est en danger? Les portiques écotaxe représentaient l'injustice et la lourdeur fiscale comme une Bastille à faire tomber », a t-il déclaré

   19 sept.2014: incendies à Morlaix
 
"Je tire un coup de chapeau à ceux qui ont osé faire ce qu'ils ont fait", s'est félicité samedi le de la FDSEA du Finistère, Thierry Merret
 M. Merret, un des leaders des Bonnets rouges.
Selon lui, le mouvement "peut faire tache d'huile, ça pourrait être des artisans, des pêcheurs, des transporteurs".

 



 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:12

DES PATRONS A L'ORIGINE DES BONNETS ROUGES ?

 

Notre collectif prend acte de l'engagement local sur le pays de Plélan le petit autour des bonnets rouges (cf le second article de cette rubrique "bonnets rouges").

Nous décidons de suivre en observateur l'actualité de ce mouvement

 


Libération par Pierre Henri Allain

«Stop». Patrick Caré, le président du Medef Bretagne «Ne plus parler de l’écotaxe», confie-t-il, et «se tourner à 100% vers l’avenir avec des mesures constructives». A commencer par les sempiternelles demandes de simplifications administratives, ou les éternelles quêtes d’allégements de charges pour les entreprises et des mesures pour «abaisser le coût du travail». Même tonalité libérale du côté des très productivistes chambres d’agriculture de Bretagne. «Au-delà de l’écotaxe, il faut dire stop à l’acharnement réglementaire, ont-elles expliqué. L’accumulation d’impôts, taxes ou normes est devenue insupportable. Pour relancer l’économie bretonne, il faut en premier lieu briser le carcan réglementaire qui pèse sur nos élevages et tue les initiatives.»

 

 

 

«L'urgence c'est de lever les contraintes fiscales, administratives, environnementales qui pèsent sur l'économie et empêchent les chefs d'entreprise, qu'ils soient agriculteurs, artisans ou dirigeants de PME de travailler et d'investir», rappelle Thierry Merret, président de le FDESA du Finistère porte parole du collectif "vivre, travailler et décider au Pays"des bonnets rouges

  Le collectif qui avait été à l'origine de la manifestation de samedi à Quimper était invité par le préfet de Région à une rencontre sur le Pacte d'avenir était représenté par Thierry Merret (FDSEA du Finistère), Franck Nicolas (collectif pour l'emploi, CGPME), Christian Troadec (maire de Carhaix), des transporteurs Claude Rault (Pontivy) et François Hélias (Concarneau), et du patron de TPE Jean-Pierre Le Mat.

 

 

 

  Il faut un choc de simplification pour libérer enfin les énergies. Le carcan administratif étouffe les entreprises françaises et bretonnes en particulier indique Marc Le Fur député UMP dans un entretien à la "Tribune" le 6 novembre

 

 

 

 

Le Collectif pour l'Emploi en Bretagne, qui a revendiqué la destruction du portique écotaxe de la RN12 fin juillet, appel à une nouvelle action samedi 12 octobre qu'elle a baptisé : « coup de vent en Bretagne ».

clic  appel du Collectif pour l'emploi

Le collectif pour l’emploi « vivre, décider, et travailler au Pays », autrement nommé « les bonnets rouges » ont annoncé ) qu'ils préparaient une nouvelle manifestation le 30 novembre, à Carhaix, à partir de 15 heures.

clic  Le collectif pour l'emploi annonce une manifestation le 30 ...www.lejournaldesentreprises

clic COLLECTIF POUR L'EMPLOI EN BRETAGNE - FDSEA

 

LES TRANSPORTEURS Les porte-paroles du Collectif pour l'emploi en Bretagne font de la suppression de l'écotaxe un préalable à toute discussion sur le Pacte d'avenir.

Délégation du collectif pour l'emploi en Bretagne conduite par Christian Troadec (à droite) avec Thierry Merret et Claude Rault (Philippe Chérel - MaxPPP)

Délégation du collectif pour l'emploi en Bretagne conduite par Le Ma (CGPME), Merret (FDSEA29), Rault (Transporteur) Troadec(maire de Carhaix)

Une centaine de légumiers du Nord-Finistère avaient incendié dans la nuit du 19 au 20 septembre le centre des impôts et le bâtiment abritant la Mutualité sociale agricole (MSA) de Morlaix lors d'une manifestation contre les règlementations administratives et fiscales. Le Premier ministre Manuel Valls avait condamné fermement ces incendies et promis des poursuites judiciaires. Un appel a témoin avait été lancé par le parquet de Brest.

Un militant des Bonnets rouges interpellé mercredi pour son implication présumée dans les incendies de bâtiments publics de Morlaix le 19 septembre, a été mis en examen et écroué vendredi 3 octobre pour "dégradation et destruction" d'un bien et entrave à l'arrivée des secours, a indiqué le parquet de Brest.

L'homme, âgé de 40 ans et se présentant comme un "membre actif" des Bonnets rouges

 

Claude Rault préside le Collectif des transporteurs de Bretagne qui s'est allié aux agriculteurs et aux industriels de l'agroalimentaire pour demander le retrait de l'écotaxe.. clic samedi 16 novembre Ecotaxe. Mobilisation massive des transporteurs bretons

Les transportsRaultà Pontivy, c’est 80 personnes, 70 camions et un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros clic Pontivy. Eco-taxe : la colère d'un transporteur

l'entreprise Rault est en danger suite aux difficuktés du groupe Doux...le transporteur semble demander des aides eurpoéennes pour l'agroalimentaire?

clic Le plus gros client des Transports Rault, c'était Doux, jusqu'au redressement judiciaire.

manifestation Lanrodec le 16 novembre 2013

http://bretagne.france3.fr/sites/regions_france3/files/styles/gallery/public/assets/images/2013/11/16/lanrodec1.jpg?itok=nI2l2izP

Le Comité de convergence des intérêts bretons

CCIB Le Comité de convergence des intérêts bretons

Ces 540 signatures sont issues de l’appel du 18 juin de Pontivy (56) au cours duque Alain Glon, Jacques Bernard de Produit en Bretagne, Jean-François Jacob de la SICA de Saint-Pol-de-Léon se sont inquiétés de la situation très dégradée de l’économie bretonne. Ils réclament un nouveau souffle, une stratégie ambitieuse pour le droit à l’expérimentation et ils refusent l’éco-taxe. Ce comité de convergence des intérêts bretons a ouvert une pétition dans laquelle il présente ses revendications et ses projets. Cette pétition affiche également la liste des signataires, ils sont désormais plus de 540 dirigeants et cadres de la région pour la plupart

 

 

Ces patrons à l'origine des "bonnets rouges"

A l'époque, l'affaire ne fait pas les gros titres. Le 18 juin, une trentaine d'entrepreneurs bretons lancent une campagne contre l'écotaxe. « L'heure des méthodes douces est révolue, affirment-ils alors. Pour obtenir des réponses concrètes et immédiates, il va falloir livrer bataille. » Rassemblés à Pontivy (Morbihan), ils annoncent la création d'un rassemblement : le Comité de convergence des intérêts bretons (CCIB).

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr.

Le message de ces trente patrons, précisé dans un « Appel de Pontivy » issu de leur rencontre, est clair. Ils dénoncent « l'hypercentralisme français et le labyrinthe des réglementations ». Ils demandent « la primauté aux territoires », « une véritable décentralisation, qui prenne en compte une gouvernance économique régionale », et réclament « le droit à l'expérimentation (…) doit nous permettre de respecter nos valeurs afin de ne pas avoir à affronter en permanence les excès des systèmes bureaucratiques ».

Deux figures influentes sont à l'origine de cet ordre de mobilisation. Le premier est Jakez Bernard, patron du label « Produit en Bretagne ». Le second est Alain Glon, président de l'Institut de Locarn, un think tank régionaliste, et ancien industriel de l'agroalimentaire.

Lire aussi l'enquête Le lobby breton drague la République

Pour lancer leur offensive, tous deux vont activer leurs réseaux communs. Domicilié à l'Institut de Locarn, le label Produit en Bretagne fédère 300 entreprises de l'agroalimentaire et de la grande distribution. Plusieurs de leurs dirigeants se mettent à l'ouvrage. Olivier Bordais, patron du centre Leclerc de Landerneau, et Jean-Jacques Hénaff, leader français du pâté en conserve, diffusent des tribunes. Ils répondent présents lorsqu'Alain Glon s'adresse aux patrons bretons, dans une lettre publiée sur le site de l'Institut de Locarn, pour les appeler à se mobiliser le 16 octobre : « En relation avec de multiples associations et toutes les organisations qui souhaiteront rejoindre cette initiative, nous appelons les acteurs économiques de Bretagne à sonner le tocsin, tous ensemble. »

 

Jean-Guy Le Floch, PDG d'Armor-Lux, célèbre pour ses marinières, le 24 Octobre 2012, dans une boutique de Quimper.

Le 16 octobre, plusieurs responsables de grandes surfaces (Intermarché, Système U, Leclerc…) ferment leurs portes à 15 heures. Hervé Le Goff, directeur d'un Super U à Brest, est de ceux-là : « Il y a eu une réunion de Produit en Bretagne le samedi. Les gens présents, dont Olivier Bordais, m'ont appelé pour me dire qu'il fallait fermer les supermarchés une heure le mercredi. » Ce 16 octobre à 15 heures, d'autres, comme le patron de Hénaff, font retentir dans leur entreprise l'alarme incendie et font sortir leurs salariés. C'est encore un autre membre de Produit en Bretagne, Jean-Guy Le Floc'h, patron d'Armor Lux, qui offrira les bonnets rouges à la manifestation du 2 novembre à Quimper.

Cette manifestation des fameux « bonnets rouges », c'est un autre groupe, le collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne », qui l'a organisée. A sa tête, Thierry Merret, président de la FNSEA du Finistère, ainsi que le maire divers gauche de Carhaix, Christian Troadec. Ce dernier explique que ce groupe réunit « un réseau informel de gens qui se connaissent très bien, qui se côtoient très régulièrement, dans les locaux de l'Institut de Locarn ou ailleurs ». « Nous avons des sensibilités différentes, mais nous nous rejoignons autour des intérêts de la Bretagne », précise-t-il.

Christian Troadec dans sa ville de Carhaix (Finistère), le 6 novembre.

Le CCIB d'Alain Glon et Jakez Bernard en fait partie. « On pilote deux choses : les “bonnets rouges” et un projet pour la Bretagne », confie Alain Glon, pour qui « avant l'écotaxe, il n'y avait pas de quoi provoquer l'embrasement ». Et juge que « l'on peut tolérer un peu de violence contre le système, aussi mesurée que possible ». Pour lui, « l'Etat n'a pas de vision. Il faut tout déconstruire. Et reconstruire dans une dimension territoriale ». Partisan d'une Europe des régions, il juge que l'Etat doit laisser les patrons gérer l'économie au plan local.

Evoquant ces acteurs, la députée européenne et maire UMP de Morlaix, Agnès Le Brun, estime que « s'ils gardent le cap de la synergie économique, du sens de l'innovation collective, c'est très bien. Mais attention à ne pas se greffer sur un repli identitaire. A Quimper, j'ai vu des drapeaux nationalistes bretons. En se mettant sur une bannière bretonne, on attire ces gens-là. »

Richard Ferrand, député PS du Finistère et ancien adversaire de Christian Troadec aux législatives, est plus sévère : « Alain Glon considère que l'obstacle au développement de la région, c'est l'Etat. Avec l'Institut de Locarn, ils veulent être une élite éclairée qui sait faire et que les autres doivent suivre. Christian Troadec n'a a priori pas les mêmes convictions mais ils se rejoignent sur le régionalisme. » Pour lui, « pendant qu'on construit le Pacte d'avenir pour la Bretagne, ils s'unissent dans un discours contre l'Etat »

 

Parce que « Décider, Travailler et Vivre au pays » reste encore notre désir le plus cher.

Une trentaine de chefs d’entreprises bretons, pour la plupart représentants d’organisations économiques ou professionnelles

L’esprit du Celib

« Si on ne fait pas violence au système, c’est aux hommes qu’on fera violence » s’est exclamé l’industriel Alain Glon, président de l’Institut de prospective de Locarn, faisant référence à la récente cascade de faillites et licenciements dans l’agroalimentaire breton.

La première initiative du Comité de convergence des intérêts bretons, qui en annonce d’autres dès la rentrée de septembre, est radicale. « Nous ne paierons pas l’écotaxe, nous ne prendrons pas la responsabilité de la ruine de l’économie bretonne » ont affirmé plusieurs participants à « l’appel de Pontivy », dont Jacques Bernard, président de Produit en Bretagne, et les responsables de la Sica légumière de Saint-Pol-de-Léon. « Notre détermination à refuser l’écotaxe est absolue » a martelé Jean-François Jacob, secrétaire général de la Sica, rappelant que la zone légumière est le premier fréteur de Bretagne.

L’appel de Pontivy

« Pour une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde »

« L’hyper centralisme français, la multiplication des rouages administratifs et le labyrinthe des réglementations font que désormais 56 % du PIB national sont consacrés au fonctionnement de l’Etat.

Construite depuis plusieurs décennies par tous les gouvernants, cette situation suscite aujourd’hui une avalanche insupportable de taxes, d’impôts, de charges, de contraintes multiples qui portent un coup fatal à d’innombrables entreprises bretonnes tant dans l’agriculture que dans l’agroalimentaire, le bâtiment, les services, le commerce, l’industrie, le transport, l’artisanat, paralysant la recherche et l’innovation…

La Bretagne est honnête, et refuse de choisir entre tricher ou mourir.

Nous croyons aux valeurs du travail et nous sommes les bons élèves de la République.

Un exemple : l’économie souterraine de la Bretagne est de 2,5 % alors qu’elle atteint les 15 % en moyenne en France et plus de 20 % dans certaines régions.

La Bretagne fait preuve d’un grand civisme fiscal très supérieur à la moyenne (note Pierre Louis Mariel : directeur régional des finances publiques en Bretagne)

L’honnêteté des Bretons les pénalise, ce qui est inacceptable. La complexité administrative multiplie les surcoûts, gangrène le calendrier, suscite face à nos voisins une concurrence déloyale et fatale.

Si rien n’est fait de façon urgente, la Bretagne connaîtra un désastre humain et économique sans précédent. Nos secteurs névralgiques et traditionnels sont rongés par les dogmes et les systèmes qui nous font passer d’un « Etat de Droit à la paralysie par le Droit ». Lorsque la réglementation à outrance vient absorber l’énergie créatrice, elle rend impossible l’esprit d’entreprise. Or, les créateurs d’entreprises sont les créateurs d’emplois.

La Bretagne veut vivre et grandir

Nous sommes habitués à lutter, à nous défendre, à construire, à nous développer. Entrepreneurs nous ne pouvons pas nous résigner d’autant que nous avons tout pour réussir.

Des hommes et des femmes exemplaires, reconnus pour leurs capacités et leur sérieux au travail. Un formidable potentiel d’activités sur les territoires, une volonté sociale et une capacité à contribuer aux enjeux décisifs de la balance commerciale nationale.

Que demandons-nous à l’Etat.

- Donner la primauté aux Territoires.

- Une véritable décentralisation, qui prenne en compte une gouvernance économique régionale.

- Le droit à l’expérimentation, et de faire des sujets de discorde des sujets de concorde. Ce droit doit nous permettre de respecter nos valeurs afin de ne pas avoir à affronter en permanence les excès des systèmes administratifs et bureaucratiques.

Nous souhaitons que l’Etat comprenne enfin que ces réglementations indivisibles et illisibles freinent et paralysent notre développement. Celui-ci devant se réaliser en parfaite harmonie avec l’environnement et le développement durable. Les objectifs sont de donner naissance à des projets concrets et annonciateurs d’avenir meilleur.

La Bretagne ne veut pas d’un naufrage économique et moral

La situation est intolérable. La déstabilisation de l’économie bretonne nous inquiète. Il y va de la tranquillité de nos territoires dont nous sommes tous, nous Bretons, responsables, donc directement concernés.

Parce que « Décider, Travailler et Vivre au pays » reste encore notre désir le plus cher. Il nous faut aujourd’hui déverrouiller cette machine infernale qui broie nos emplois, empêche notre développement et favorise la fuite de nos jeunes diplômés.

Dans les périodes difficiles la Bretagne sait s’organiser elle-même et nous sommes dans une période très difficile.

Il y a véritablement urgence. Il nous faut retrouver le bon sens, rassembler les forces vives de nos territoires, chefs d’entreprises, artisans, commerçants, salariés, représentants professionnels, élus territoriaux, afin de rejeter cette morosité, cette permanence de l’échec qui sont les tristes visages d’un pays sans ambition. »



 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:11

Nous avons beaucoup de questions ou de certitudes concernant la composition du mouvement et les soutiens aux bonnets rouges

 


Sur Nantes, il en existe un comité. Pas difficile de comprendre qu'il est à l'initiative du Printemps Français :

clic http://www.bonnetsrougesnantais.org/liens/

  La manifestation du samedi 2 novembre à Quimper a réuni entre 15 000 et 30 000 personnes.

Les évêques, le MEDEF, le Front National, le Renouveau Français, Action Française, les identitaires, le printemps français, Hollande démission, manif pour tous, Egalité et Réconciliation, UPR...et bien d'autres pour des appels à manifester à Quimper ou à Paris. 

Rien d'étonnant donc à retrouver avec des bonnets rouges sur la tête (manifestation de Quimper du 2 novembre ou celle de Paris au moment de la commémoration du 11 novembre) des mouvements comme le Front National, le Renouveau Français, le Printemps Français, "Hollande démission", les identitaires etc...

PHOTO_233889.jpg   

 

clic Le Petit Journal du 04/11 - La manif des bonnets rouges

 

 

et aussi...

 

Mgr Centène évêque de Vannes soutient les bonnets rouges de Bretagne

Posted on 30 octobre 2013 by Maximilien Bernard in Communication P, Diocèses, Eglise en France, En Une, Perepiscopus

l’évêque de Vannes écrit :

« Samedi dernier, des heurts violents ont opposé en Finistère manifestants et forces de l’ordre, au prix de blessés graves auxquels nous adressons personnellement aujourd’hui toute notre solidarité et l’assurance de nos prières ...

 

Samedi prochain, à Quimper ou en Morbihan, de grandes manifestations .... j’encourage tous les Morbihannais, soucieux du bien des autres, au-delà de leurs diverses sensibilités, à manifester leur solidarité et leur engagement altruiste de la manière qu’ils jugeront la plus utile.

En ces jours où nous prions les Saints de Bretagne et les défunts de nos familles, et à l’occasion du 500ème anniversaire de sa mort, qu’Anne de Bretagne soit pour nous un guide, elle qui fit graver dans le marbre de son contrat de mariage « pas d’octroi sur mes terres »...

et aussi...
Sur son site internet, le groupe Civitas - proche de la Fraternité Saint-Pie X fondée en 1970 par l'intégriste Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) - appelle ses militants "à faire connaître leur indignation" jeudi devant le Théâtre national de Bretagne (TNB), avant la première des trois représentations de la pièce de Romeo Castellucci, qu'ils jugent "blasphématoire".L'évêque de Vannes Raymond Centène a apporté un plein soutien aux catholiques qui appellent à manifester, ce jeudi à Rennes clic Civitas (mouvement) - Wikipédia


 

 

Le Renouveau français présent à la manifestation de Quimper– Le RF invite ses sympathisants à se rendre – à la manifestation qui se déroulera le samedi 2 novembre à Quimper (15h place de la résistance), contre le projet hypocrite d’« écotaxe » et plus généralement contre le racket fiscal insupportable organisé par le gouvernement. 

clic Renouveau français


autocfaf450.jpg

 

 

 

 

Réseau identité ??? est présidé par Richard Roudier, un cadre syndicaliste agricole, très actif également dans les manifestations d’artisans et de petites entreprises. 

Le site internet www.bonnets-rouges.org est en ligne. La marque Bonnets Rouges a en effet été déposée à l’INPI par le Réseau identités à la fin du mois d’Octobre

Contre l'Etat PS et pour les libertés régionales

Contre l'Etat PS et pour les libertés régionales

Financement des identitaires

Dernier épisode en date, le lancement par un groupuscule d'identitaires d'une "Caisse de soutien aux victimes de la répression gouvernementale", avec le le logo du couvre-chef écarlate bien en évidence. Sous le prétexte de venir en aide aux "gens qui encourent des amendes, des peines de prison, une mort sociale certaine", "pour un pot de fleurs jeté lors d’une manifestation, pour un radar, symbole même du racket fiscal, incendié ou alors plus simplement et pacifiquement pour le simple port d’un bonnet rouge lors d’une commémoration le 11 novembre dernier", il s'agit purement et simplement de financer cette mouvance d'extrême-droite qui entend "protéger nos peuples et notre civilisation" de, au choix, l'Islam, l'immigration et tout ce qui vient plus globalement de l'étranger. Cette appel à souscription prétend même que les dons pourront donner lieu à déduction fiscale.

 

 

ADSAV


Bonnets rouges et d'Adsav, un parti indépendantiste d'extrême droite

 

source Portiques écotaxe dégradés

 

 

LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EMBASTILLE 4 MILITANTS POLITIQUES BRETONS, SOUTENEZ-LESoutien aux prisonniers

Madame, Monsieur,
Depuis mardi 22 avril, 4 jeunes militants Bretons des Bonnets rouges dorment dans les geôles de la République française.
Mis en examen pour « association de malfaiteurs » en vue de la « dégradation ou de la destruction par des moyens dangereux pour les personnes de biens d’utilité publique » et « destruction du portique écotaxe de Pontorson »avec 7 autres militants, ils sont placés en détention provisoire en attente de leur procès qui aura lieu le 15 mai, à Rennes. Les 7 autres sont placés sous contrôle judiciaire.
Ainsi, au sein de la République française, dont l’aspect de plus en plus dictatorial inquiète, on enferme des militants politiques simplement par « suspicion », quant on libère dans le même temps des violeurs ou des délinquants récidivistes comme certains évènements récents l’ont démontré.
Quoi qu’il en soit, pour ces 4 militants politique, qui dormiront ce soir en prison à Rennes et à Saint-Brieuc, il y a urgence.
Adsav! appelle tous les nationalistes Bretons à soutenir massivement Jason;, Maxime, Amaury et Manu.
Adsav! appelle tous ceux qui s’opposaient à l’écotaxe et plus largement contre la fiscalité excessive il y a quelques mois encore à soutenir ces jeunes qui n’ont fait que répondre à l’appel des dirigeants des Bonnets rouges qui appelaient récemment à « un Printemps des Bonnets rouges » et à une radicalisation pour les intérêts Bretons

 

position d'ADASV 

 

L'immigration n'enrichit que les patrons!

 

Tout cela avec la complicité des élus de la république et du grand patronat. En effet, cet article nous confirme ce que l'on sait déjà: les nombreuses entreprises agro-alimentaires présentes dans le secteur de Locminé emploient majoritairement de la main d’œuvre étrangère, moins chère que l'ouvrier breton. Avec 15% de nouveaux chômeurs en un an, le Peuple Breton appréciera à sa juste valeur ces grands marchands apatrides.


Adsav! Le Parti du Peuple Breton dénonce ce nouveau tour de force en Bretagne! La Bretagne n'est pas et ne sera pas une terre musulmane. Le Peuple Breton doit se réveiller pour ne pas passer d'un envahisseur à un autre. C'est notre liberté qui est en jeu.


Peuple Breton, Lève toi!

 

 

 

 

 

Action Française royaliste

AF en soutien aux bonnets rouges - Vidéo Dailymotion

www.dailymotion.com/.../x171943_af-en-soutien-aux-...
Il y a 5 jours
Action parisienne de soutien des jeunes d'Action Française en faveur du mouvements des "bonnets rouges ...

 

 

 

le front national

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/zapnet_homepage/public/zapnet/thumbnail_square/2013/11/le_pen_1.png?1384345984

clic pour lire et voir Le soutien de Jean-Marie Le Pen aux 'bonnets rouges »

 

Bonnets rouges et pancartes « maison » : les membres de la fédération du Front National  étaient présent en nombre samedi à Quimper.

http://www.lepoint.fr/images/2013/11/08/mlp-2122340-png_1858639.PNG

manif-quimper-019-704x528.jpg

 

Photo Claude Prigent

manif-quimper-020-704x528.jpg

 

Marins-pêcheurs, chefs d’entreprises, artisans, agriculteurs, commerçants, ouvriers, notamment ceux de Gad…: entre 15 000 et 30 000 personnes étaient rassemblées samedi à Quimper sous une forêt de drapeaux Gwenn ha Du pour la manifestation Vivre, décider et travailler en Bretagne. Ils entendaient dénoncer bien sûr l’écotaxe et plus largement l’injustice fiscale.

Cette levée de boucliers contre le matraque fiscal n’est pas sans similitude avec le formidable élan de la Manif pour tous.

Bruno Gollnisch le répète depuis des années, fidèle notamment aux enseignements du (seul) prix Nobel d’économie français, Maurice Allais, la baisse du coût du travail est une des réponses  contre le  chômage.  Pareillement quand on défend le peuple on se doit de défendre  l’entreprise -les Français sont un peuple d’entrepreneurs .

Si la liberté entrepreneuriale est une des conditions de la croissance, et de facto de la réduction de la dette, celle-ci  nécessite  bien évidemment de mettre fin à un  fiscalisme confiscatoire qui devrait être une  priorité du FN au pouvoir;   au même titre que la mise en place d’un  protectionnisme  intelligent et  la disparition d’un  Etat providencedévoyé qui encourage  l’assistanat, le parasitisme, l’immigration de masse et accable en retour tous les Français, à commencer par les plus modestes. 

 

 

 

Jeune Bretagne appelle tous ses adhérents et ses sympathisants à rejoindre la grande manifestation pour l’emploi en Bretagne et contre la multiplication des taxes, le samedi 2 novembre . Le cortège partira à 15h de la place de la résistance à Quimper clic JEUNE BRETAGNE, Mouvement breton pour l'identité

Clic aussi Qu'est-ce que représente le mouvement identitaire Jeune Bretagne


antimosqueem1_jb.jpg

 

 

 

Le printemps Français ....si le gouvernement recule sur l'écotaxe, il devra faire de même sur le mariage pour tous.."Hollande démission"

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b0093f657970c-pi

Quimper avec le mouvement Hollande Démission, dont le chef de file est David van Hemelryck jeune orléanais. Ce même mouvement était présent à Paris pour la manifestation du 11 novembre bonnets rouges sur la tête clic Le Petit Journal 11/11/13 

DVH David Van Hemelryck interpellé à Paris le 11 novembre a été transféré au commissariat du 3 rue RIQUIET dans le 19 ème pour sa . Soutien massif !!

voir aussi son "profil" sur notre premier article au sujet de l'écotaxe (lien manif pour tous/printemps français?)

 

clic vidéo Le 1er portique écotaxe visé sur Paris - Vidéo Dailymotion

www.dailymotion.com/.../x170buh_le-1er-portique-ec...
9 nov. 2013

Samedi matin 9 novembre 2013, une petite équipe d'Hollande-Dégage s'attaque à un portique écotaxe

ces mêmes personnes qui était à Quimper font apel à manifestation à Paris le 26 janvier

 

clic vidéo Hollande Dégage - Teaser 26 Janvier 2014 - YouTube

www.youtube.com/watch?v=kKFBqDy6w6I
26 nov. 2013 - Ajouté par Hollande Dégage

Le 26 Janvier 2014, tous à Paris avec le collectif Hollande Dégage !

 

Dans l’union, comme à Quimper. Pour que cette journée soit véritablement un point de rupture et surtout pas celle qui a initié le plus formidable mouvement de résistance de la décennie : la Manif pour tous.

TOUS A PARIS AVEC LES BONNETS ROUGES DE LA COLERE POUR MANIFESTER LE 26 JANVIER 2014 !

thumb-copie-3



 

 

 

 



 

 

clic Dieudonné soutenu par les bonnets rouges

https://pbs.twimg.com/media/BYLEDJNIgAALuRM.jpg

 Trois "Bonnets rouges" portant sweat-shirt de la Manif pour tous, à Quimper (Twitter) faisant la "quenelle"


#FNSEA29 RT @Gekko_Hopman: Quenelle nazie, bonnet rouge, sweat catho

clic "La Quenelle" de Dieudonné : un salut antisémite ?

clic Le Petit Journal du 12/11 - La quenelle

 

Jean-Marie Le Pen est devenu le parrain du troisième enfant de Dieudonné. La petite fille, prénommée Plume, a été baptisée à l’église Saint-Eloi de Bordeaux par l’abbé Philippe Laguérie, un prêtre traditionaliste.

Dieudonné opère un rapprochement avec Jean-Marie Le Pen depuis la campagne présidentielle de 2006, en s'étant rendu à la fête des BBR (Bleu-Blanc-Rouge) au Bourget Dieudonné avait aussi, on s’en souvient, invité Jany Le Pen au Cameroun.

En 2007 clic Dieudonné soutient un candidat lepéniste - Le Nouvel Observateur

En 2008 clic Le généreux coup de pouce de Le Pen à Dieudonné - Le Parisien


Dieudonne et Jean-Marie Le Pen

le Front National et "la quenelle"

Le Président d’honneur du FN, qui s’est déjà fendu d’une Quenelle en compagnie de Gollnisch


photo les manifestants reçoivent beaucoup de signes de sympathie de la part des automobilistes. © photo ouest-france.

et...une quenelle sur le pont d'Etrelles le 5 janvier 2014 par le comité Vitré/Fougères source ouest France

 

 

 

 

Ces bonnets sont un symbole d’unité, de responsabilité et de reconnaissance. Ils font d’autant plus peur aux incapables au pouvoir qu’ils pourraient être un début d’uniforme pour la grande armée des insoumis à l’islamisation et à la mondialisation.

 

clic Les bonnets rouges, uniforme des insoumis à l'islamisation et à la ..

 

 

 

extrait  Nationalistes Bretons : soutenir et participer au mouvement “Vivre, décider et travailler en Bretagne”

C’est désormais le groupe Vivre, décider et travailler en Bretagne qui est en situation de pouvoir manoeuvrer 

La seule position à adopter est donc le soutien sans condition à cette nouvelle structure qui, peut-être, deviendra une entité permanente regroupant les acteurs de la société civile bretonne, sorte de “parlement breton” issu du pays réel. C’est un véritable bouleversement dans une région Bretagne dont les représentants officiels sont tous issus d’organisations stipendiées par le pouvoir central français.

Ce soutien s’impose pour des raisons évidentes de lutte contre le pouvoir central français ainsi que de par son non alignement sur des organisations politiques françaises. Cela n’enlève naturellement rien aux grandes différences qui existent entre les membres qui le composent, ou celles qui existent entre certains acteurs de cette plateforme et nous, BREIZHOURION, nationalistes bretons ou autonomistes de droite. Nous sommes revenus longuement là dessus et n’avons aucune raison de changer d’option. ni droite ni gauche françaises, révolte bretonne !

Bevet Breizh ha Breizh Atav ! clic Nationalistes Bretons breizatao.com

Selon la source clic Quimper. Le créateur du site Breizh Atao condamné le fondateur du site nationaliste breton Breizh Atao, a été condamné pour diffamation et incitation à la discrimination raciale par le tribunal correctionnel de Quimper

 Clic vidéo Breizh a Tao : la LDH sioniste veut terroriser le peuple

 


 UPR

 

http://static.mediapart.fr/files/imagecache/500_pixels/media_27332/AsselineauBonnetsRouges.jpg

clic L'UPR solidaire des Bonnets rouges ! l'UPR a réussi à faire de l'entrisme pour protester, ce qui est cocasse quand on y réfléchit, contre l'arrêt des subventions européennes à l'agriculture bretonne

L'UPR s'invite au JT de France 2 ! - YouTube

 

 

 

au cours de la manifestation à Quimper, la présence de l'UPR

 

et encore...

L'auteur de ce tweet "Bonnet rouge" semble aussi d'ailleurs venir d'une mouvance, si on en croit la bio sur son compte @Herissident qui se définit comme faisant partie de la

 

  

 

 ...Pour les «grandes oreilles», la colère des Bretons, sur fond de crise des filières agricoles et agroalimentaires, serait aussi attisée notamment par des groupes identitaires, l'extrême droite, les royalistes, les catholiques intégristes etc..

 Les ex-RG retiennent que «les mouvements identitaires ont lancé un appel à tous les Bretons pour qu'ils accrochent à leurs fenêtres le drapeau breton Gwenn ha Du, jusqu'au 11 novembre prochain». Ce jour-là, en signe de protestation contre l'État centralisé, les plus déterminés sont invités à perturber les commémorations de l'armistice.

Un des mouvements a été créé en 2008 et fait partie de la vague d’organisations régionalistes qui militent pour un localisme identitaire..

Pendant quelques années, il est lié au Bloc identitaire...C'est l'un des mouvements ciblés par la Sous-direction de l'information générale (SDIG) dans la fronde bretonne contre l'écotaxe. Le Figaro du mardi 29 octobre se fait l'écho d'éléments de synthèse transmis au ministère de l'intérieur et à Matignon qui cibleraient ce mouvement d'extrême droite qui cherche à peser dans la protestation....chacun trouvera "sur la toile" des informations ces "extrêmes"

 

Pour un abonnement au journal d'extrême droite....un bonnet rouge offert !  564726-minutebonnet.png?modified_at=1384

 

 

 

 

bonnetsrouges

 

UMP

 

http://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-article-detail/public/2013/11/07/lopposition-agite-le-bonnet-rouge-au-conseil0.jpg

les élus UMP conseil municipal de Rennes

lefur_scalewidth_460.jpg

à suivre le patron de Tilly Sabco

563287-sauvaget.jpg?modified_at=13837443

 

 

soutien financier pour la manifestation de Carhaix le 30 novembre

 

safe_image.php?d=AQDvSBXINeiZ-JVR&w=155&
clic sur le site Le Pot Commun.fr : Manifestation du 30 novembre : NON au matraquage fiscal !
Aidez nous à faire de la manifestation du 30 novembre un grand succès en finançant les actions suivantes : - Scène et sonorisation - Communication et mobilisation - Banderoles,

 

 

Retour sur "manifestation/action" du 9 et du 11 novembre à Paris

 Paris 11 novembre: Certains manifestants arboraient des bonnets rouges lors de la manifestation de «quelques dizaines d’individus liés à l’extrême droite» qui a eu lieu à Paris sur les Champs-Élysées en marge de la cérémonie du 11 novembre, Quatre des soixante-treize interpellées et quatre d’entre elles ont été placées en garde à vue. Les personnes interpellées s’étaient rassemblées à l’appel du Printemps français (déjà à Quimper) et de groupes d’extrême droite, dont le Renouveau français (déjà à Quimper). Certains membres du Renouveau français font partie des interpellés. Un leader du Printemps français a été placé en garde à vu. La présidente du Front national

( représenté déjà à Quimper) a dénoncé les arrestations «arbitraires» de ces militants frontistes sur les Champs Elysées

David Van Hemelryck jeune orléanais leader du mouvement "Hollande démission"(déjà présent à Quimper)  a été placé en garde à vue après le rassemblement sur les champs Elysées

 


Nombre des perturbateurs arboraient fièrement le bonnet rouge, symbole de la lutte contre l'écotaxe. « On était présents, mais on a passé des appels très clairs, le but n'était pas de perturber la cérémonie », assure Antoine, administrateur du compte Twitter et de la page Facebook « Bonnets rouges ». 


http://referentiel.nouvelobs.com/file/6626137.jpg

11 novembre Paris

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-ash4/p480x480/1460271_1399732470266106_2051549745_n.jpg

 

Difficile effectivement de nier l'appel à manifester lancé par les bonnets rouges?

Appel à manifestation des demain à Paris. Le 11/11 à 11h11 sur les Champs Elysées lors des commémorations du 11 novembre.

10 Nov

Demain, les se retrouvent sur les Champs Elysées pour réclamer pacifiquement l'armistice fiscale.

10 Nov

Pour être présents à Paris le 11/11 à 11h11 sur les Champs Elysées, les organisent du covoiturage

 

 

Avis à tous les #BonnetsRouges : le rendez-vous demain est fixé en haut des Champs Elysées, côté Etoile, à partir de 10h. Souvenez-vous que la crédibilité du mouvement consiste à la fois à manifester notre présence en nombre, sans céder aux actes de violence ou aux affrontements. Ce 11 novembre est une répétition, les manifestations unitaires dans toute la France auront lieu le 30 novembre. Nous comptons sur vous !

  Photo de Génération Résistante.

 

 nb Le samedi 9 novembre  un groupe de bonnets rouges rassemblé sous le slogan « Hollande dégage », s'est  filmé en train d'installer une banderole sur un portique écotaxe du périphérique parisien. L'action a été saluée sur Twitter par le Printemps français, mouvement d'extrême droite catholique en pointe dans la lutte contre le mariage gay.

Sans-titre3.png

 

clic Les bonnets rouges, uniforme des insoumis à l'islamisation et à la ...

www.resistancerepublicaine.eu/.

 

Le Collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne""condamne les incidents arrivés à Paris en marge du 11 novembre" ( le président Hollande hué)

Le Collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne « condamne de la façon la plus ferme les incidents arrivés à Paris en marge de la commémoration du 11 novembre ».

Au nom du collectif, Christian Troadec déclare : « Il est inadmissible que soit perturbée cette journée consacrée au souvenir des millions d’Européens disparus dans le tourbillon de la première guerre mondiale. Les Bonnets rouges bretons n’ont strictement rien à voir avec ces groupes d’extrémistes et rappellent que leur mot d’ordre est Vivre, décider et travailler en Bretagne dans une démarche ouverte, tolérante et démocratique. »

 

   

 

nb: le collectif mouton noir constate que le collectif vivre, décider et travailler au pays indique que "les bonnets rouges bretons n'ont rien à voir avec ces groupes extrêmistes". Nous remarquons tout de même que ces mêmes groupes et leurs militants étaient présents et admis sous des signes distinctifs à la manifestation des bonnets rouges de Quimper (exemple le FN et ses pancartes ou le mouvement "hollande démission" et sa banderole, voir le printemps français visible avec ses tee shirts ou banderole, tout comme des identitaires etc..). Nous prenons acte par ailleurs qu'un appel à rassemblement à Paris le 11 novembre 2013 était visible sur des sites bonnets rouges et qu'en région la "confusion" reste "de mise"

 

 

Nantes, comme plusieurs dizaines d’autres villes, a répondu présent à l’appel à rassemblement lancé par le mouvement Stop à Hollande ce dimanche.

Ouest France: Réunis devant la préfecture à Nantes, ils étaient une quarantaine (et le sont jusqu’à 17 h) pour dire « leur ras bol fiscal quel qu’il soit ». Parmi eux, le tout neuf volet nantais de Stop à Hollande, mouvement né à Lille sous la houlette de Pascal Blat, les Bonnets rouges nantais, constitués depuis un mois et les Tondus. « C’est une première action unitaire en vue d’une dynamique locale », assurent les manifestants.

Un 1er janvier 2014 animé à Nantes par les Bonnets Rouges

Nous ne parlerons pas ici des incidents dans un Carrefour qui a été obligé de fermer ses portes suite à une manifestation d’anti-capitaliste mais des Bonnets Rouges qui ont mené leurs premières actions de l’année 2014. Nous vous en avons déjà parlé sur notre page actualisée des différentes actions des mouvements de Résistance de 2014 du 1er janvier mais nous sommes en mesure de vous donner plus d’informations.

A 1h du matin, ils étaient une quinzaine de courageux de Bonnets Rouges devant la préfecture de Nantes pour demander :« l’extension du referendum populaire à la censure de la présidence de la république afin  de permettre aux Français de renvoyer François Hollande avant qu’il ne détruise davantage notre société. » Une affiche « Hollande Démission » a été fixée sur la porte et une autre tendue au pied du perron, le tout aux cris de « Hollande Démission » et « Dictature socialiste ». Cette scène, pour le moins originale un soir de réveillon, a étonnée les quelques passants. Il faut noter aussi la présence d’un détachement de la BAC et de deux maîtres-chiens. Les policiers ont tentés d’empêcher deux journaliste d’un grand quotidien local d’interviewer les manifestants. Une consigne avait été donnée. Au final, l’interview a pu avoir lieu et les manifestants se sont dispersés vers 1h30.

Dès le matin, vers 11h, une équipe de Bonnets Rouges passaient à l’action devant le château des Ducs de Bretagne:« Le château d’Anne de Bretagne avait été choisi symboliquement pour dénoncer la rupture de confiance réciproque qui liait autrefois la France et la Bretagne, et la confiscation par le pouvoir centralisé des prérogatives qui devraient permettre aux régions de décider de leur avenir.« Des sculptures de personnages, exposés jusqu’au 5 janvier au pied du château, « les rêveurs » ont été coiffées de bonnets rouges. Derrière ce geste, il y a toute la symbolique du réveil des consciences des citoyens. Dans le même temps, une banderole Hollande Démission a été fixée au pied de la muraille. Tous les accessoires ont été laissés sur place et seront retirés dans la nuit à moins que d’ici là…

Les Bonnets Rouges Nantais ont donc bien commencé leur année et comptent bien faire entendre leur voix au gouvernement. De nouvelles actions, cette fois-ci  du collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » à l’origine des Bonnets Rouges, sont annoncées pour dimanche 5 janvier 2014 dans les cinq départements bretons dont la Loire-Atlantique. Pas de répit pour le gouvernement !

Ci-dessous deux photos des actions:

bonnets rouges nantais3

 

 

 


extrait de dedans l'usine...elle a mesuré l’attrait du FN lorsqu’elle a rendu visite aux équipes de nuit. Plein de copains l’ont prévenue qu’ils avaient fait leur choix et pas sur le ton de la plaisanterie. Elle a aussi vu poindre une autre tension qui l’inquiète car elle ne saura pas « maîtriser » : l’envie d’en découdre, de radicaliser les actions. À l’image de Jean-Claude, 30 ans d’abattoir, qui veut faire « comme les agriculteurs jamais poursuivis, jamais condamnés alors qu’ils mènent des actions violentes, qu’ils saccagent des grandes surfaces, des biens publics pour des millions d’euros sans que les CRS ne les arrêtent ». clic Dans le Finistère, «c'est l'hécatombe» dans l'agroalimentaire

 

 

 

.

 

Des dessins...qui nous font aussi "réfléchir"

12-01-Bonnets-rouges-011.jpg

3177370162.JPG

 

 



Comités locaux des Bonnets Rouges | Les Bonnets Rouges (site ...

bonnetsrougesbzh.eu/comites-locaux/

contacterFabien PEDEZERT pour St Malo.



Les « 43 » de la liste FN à St Malo pour les municipales 2014

Bay Jeanne 31 ans gestionnaire de gites ; Bontemps Béatrice 59 ans commerçante retraitée ; Bougneres Marc 69 ans maquettiste naval ; Bozzetti Mariagrazia 59 ans artiste peintre ; Chomel André 66 ans pilote de ligne retraité ; Castellan Elisabeth 66 ans sans profession ; Chrissement Dominique 63 ans officier général retraité ; XXXXXX Brian 45 ans ouvrier ; Drye Chantal 77 ans bibliothécaire retraitée ; Garcia Corinne 55 ans thanatopracteur ; Gaudin Bernard 73 ans docker retraité ; Giraud-Petit Catherine 69 ans dir. Admin. retraitée ; Gravrand Louis 70 ans ingénieur conseil retraité ; Grégy Denise 80 ans mère au foyer ; Josseaume Annick 68 ans médecin retraitée ; Josseaume Michel 71 ans ing. coopération retraité ; Josseaume Quentin 27 ans employé ; Julienne Marie-Luce 73 ans cadre privé retraitée ; Leclercq Daniel 65 ans retraité ; Ledoux Jean-Pierre 60 ans technicien électronicien ; XXXXXX Olivier 45 ans chef d’entreprise ; XXXXXX Jean 43 ans fonctionnaire ; Levavasseur Christiane 79 ans fonctionnaire retraitée ; Levavasseur Jean-Yves 78 ans ingénieur retraité ; Mariais Nadine 54 ans employée ; Niverd Frédéric 63 ans employé retraité ; Pannier Joëlle 65 ans mère au foyer ; Paris Jasmina 60 ans aide ménagère ; Paris Loic 29 ans ouvrier ; Pedezert Rémi 19 ans étudiant ; Pedezert Fabien 47 ans chef d’entreprise ; Pedezert Patricia 47 ans employée ; De Prat Sophie 53 ans commerçante ; De Prat Tugdual 53 ans commerçant ; Przybyzs Alain 62 ans cadre dirigeant ; Reynaud Albert 88 ans traducteur retraité ; Robin Jean-Louis 63 ans cadre dirigeant ; Robin Sylvie 60 ans enseignante ; Ruault du Plessis Sybille 37 ans mère au foyer ; Salas Arlette 65 ans salariée privée retraitée ; Turpin Elisabeth 75 ans salariée privée retraitée ; XXXXXX Jacques 37 ans cadre commercial ; Turquet Marie 32 ans comptable.











 

  

à l'article suivant: le soutien de Serge Ayoub au mouvement des bonnets rouges

et encore à suivre "des actions, des soutiens"
  


 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans LE COLLECTIF

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif