11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:41

La bibliothèque municipale de Plélan le Petit et devenue communautaire pour le "pays de Plélan", puis pour la communauté de communes de Plancoët après fusion

Sous le titre "médiathèque"  l'histoire de cette évolution est "reprise" par de nombreux articles depuis la construction et l'ouverture de ce lieu de lecture publique

La bibliothèque municipale de Plélan le Petit fonctionnait avec 22 bénévoles. Avec la création de la médiathèque communautaire un emploi salarié s'est créé.

Depuis l'ouverture de la médiathèque, 2 relais se sont ouverts sur la commune de St Maudez, puis de La Landec. Après environ une année de fonctionnement ces 2 relais ont été fermés faute de fréquentation ou, peut être, par inadaptation aux besoins et/ou au projet qui consistait à amener la culture là où ont les gens

Le nombre de bénévoles est passé de 22 à la bibliothèque municipale pour aller à 32 à la nouvelle médiathèque en 2013, puis descendre à 17 

En 2014 les bénévoles effectuaient 1000 heures d'intervention pour arriver plus tard à 2500 heures

Nous pouvons donc constater une diminution du nombre de bénévole pour un accroissement de leur temps d'intervention...et un fonctionnement de relais devenu inexistant en ce 15 janvier 2015

 

en 2015, la presse évoque une situation qui interroge

 

Nous pensons que le conseil communautaire de Plancoët doit s'emparer du « dossier » suivant pour en débattre à son niveau avec la commission culture dont la responsable est élue de Plélan le Petit. Les propos tenus doivent faire naître le vrai débat et la réflexion

ouest france extrait février 2015

Le maire de St Maudez a rappelé qu'au cours du vote du budget intercommunal, la semaine dernière, une décision a été prise d'augmenter les impôts intercommunaux à destination des particuliers, ainsi que les ordures ménagères. « Nous sommes en train de payer la fusion et les gros projets, comme Coriosolis et la salle Solenval qui est un gouffre ».

Gisèle Audinet, conseillère municipale, a fait remarquer que la médiathèque intercommunale fonctionne bien « avec 2 500 heures de bénévolat par an, réalisées par l'association On bouquine, aux côtés de l'agent », et dont selon elle, il n'en est pas assez tenu compte.

La parole publique d'une élue n'est pas anodine!

Nb le collectif: de quoi n'est il pas tenu compte? Que veut dire la conseillère municipale de St Maudez..que la médiathèque pourrait coûter plus chère à la communauté de communes? Que les bénévoles ne devraient pas occuper une équivalence d'emploi salarié? Que la médiathèque est défavorisée alors qu'elle rayonne par son activité sur l'ensemble de la communauté de communes? la question se pose peut être de la ressource humaine et son coût entre les différents lieux évoqués?

La médiathèque fonctionnerait bien contrairement à Solenval le gouffre financier? L'information faite au plus grand nombre par la presse mérite une réponse à l'ensemble des citoyens contribuables

 

Locaux de la médiathèque:

dans un seul bâtiment le siège administratif de la Communauté de Communes et la médiathèque.

surface de 472 m² Montant des travaux 543 000 € HT

 

les locaux de la médiathèque: évolution 2010/2015 locaux administratifs/ musique/ animateurs sportifs

 

2010 : Sylvie Genuit et Anne-Laure Grosmaître, les 2 secrétaires de l’intercommunalité, sont plutôt ravies d’emménager les jours prochains dans des locaux neufs et plus spacieux situés au centre-bourg, dans l’espace médiathèque qui ouvrira le 20 octobre. Le déménagement de la semaine prochaine va permettre de travailler dans des locaux spacieux et un travail va aussi être réalisé sur les archives. Tout le monde devrait ainsi bénéficier de conditions optimales de travail.

 

2013: les secrétaires de l'ex-intercommunalité du Pays de Plélan ont déménagé à la nouvelle entité intercommunale située à Plancoët. Anne-Laure Grosmaître est affectée aux ressources humaines. Sylvie Genuit, sa collègue, assurera le quart-temps du syndicat d'eau.

 

un second site d’enseignement musical à PLELAN LE PETIT dans les salles attenantes à la médiathèque.

2014 cours de musique à la médiathèque. Plélan-le-Petit, les cours individuels de piano et de guitare sont proposés le samedi ; l'accordéon, le violon, la batterie et la flûte traversière, le mercredi

 

2015: salle omnisports. Les animateurs ont déménagé dans les locaux de la médiathèque intercommunale. Marie-Christine Genet est mise à disposition du syndicat par la commune de La Landec, où elle a un contrat de 35 heures par semaine. Chaque lundi après-midi, elle travaille pour le syndicat. Elle a beaucoup à faire avec la création administrative du syndicat (gestion administrative, comptabilité, planning, budget, accueil physique...)

 

 

 

 

à suivre sous le titre "médiathèque" de ce blog : "de la bibliothèque municipale, à la médiathèque communautaire"

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:40

 

 

 

Pendant près de 30 années l'association "on bouquine" gérait la bibliothèque municipale de Plélan le Petit.

Sur son blog il est possible d'avoir un apperçu de son activité. (cf à suivre)

clic onbouquine bibliothèque Plélan le petit

 

 

 

 

En 2010 avec l'ouverture de la médiatèque, la dimension communautaire voit le jour sur le pays de Plélan le Petit

Le blog de notre collectif mouton noir permet de suivre l'évolution de la nouvelle structure

 

AU SEIN DE LA MEDIATHEQUE, TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS (RECEPTION, INVEN- TAIRE, CONSERVATION, ACQUISITIONS). SUIVI ADMINISTRATIF ET COMPTABLE. ACCUEIL PUBLIC. ANIMATIONS ACTIONS CULTURELLES. MAITRISE INFORMATIQUE. CONNAISSANCE/EXPERIENCE DES BIBLIOTHEQUES. CANDIDATER AVANT 21 JUIN.

Lieu de travail 22 – PLELAN-LE-PETIT

Type de contrat CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 12 MOIS

Nature d’offre CUI – CAE

Expérience SOUHAITEE DE 1 A 2 ANS EN BIBLIOTHEQUE OU DANS LE LIVRE

 

Gaëlle Proux arrive du Morbihan. Depuis le 1 er septembre, elle est l'agent recruté pour la médiathèque communautaire qui ouvrira le 20 octobre. Son contrat est un CAE (contrat d'accès à l'emploi) d'une durée d'un an à raison de 35 heures hebdomadaires. Elle a débuté une formation d'auxiliaire de bibliothèque à raison d'une journée par semaine à Lorient.

Autre formation pour passer d'un système manuel de prêt à un système informatisé.

3 mois avant la fin du contrat CAE et avant le terme de la formation création d'un poste d'adjoint du patrimoine de 2 e classe auquel Gaëlle Proux sera d'abord contractualisée

 

 

Source presse

Le coût total de cet investissement s'éleve à 573 973 €.

Depuis l'ouverture de la médiathèque, de nouveaux frais de fonctionnement sont apparus : augmentation du poste électricité, une enveloppe de 14 000 € pour l'achat de livres, CD, DVD, 2 500 € pour les cartes informatiques des adhérents et les protections des livres, 2 000 € de frais divers d'animation si nécessaires.

Les charges de personnel sont prévues en hausse également avec une année complète pour l'agent de la médiathèque dont le contrat aidé se terminera

En investissements, 117 673 € pour la médiathèque (dont 115 500 € concernant le règlement de la fin des travaux),..

11 500 € pour la mise en place de deux relais médiathèque, ...

 

mise en place de relais médiathèque: de 2010 à 2013, deux relais sont ouverts puis fermés

Les premiers relais de la médiathèque sont mis en place dans la communauté de communes.  Un fonds d'ouvrages est mis à disposition dans chaque relais permettant la consultation sur place. Un lieu d'accès à la culture 

«Amener la culture où sont les gens» et la volonté de développer un réseau de circulation des ouvrages vers les différentes communes 

"démontrer que tout ne se passe pas à Plélan et que l'on peut amener la culture où sont les gens" a dit Pierrick Sorgniard, président de la communauté de communes.

 

Le relais de St Maudez: L'ensemble aura coûté 5 200 €

ouvert en septembre 2011 il ferme en juin 2012 faute de féquentation

Le relais de La Landec: La commande du mobilier a été passée et est en attente de livraison..22 000 € sont inscrits pour les travaux qui ont été réalisés au futur local du relais de la médiathèque

Ouvert en novembre 2012, la presse indique en octobre 2013 une activité en sursis et 28 lecteurs actifs. Le relais fermera un peu plus tard

les relais ouverts depuis la création de la médiathèque en 2010 sont réduits au  nombre de 0 en 2013

 

Plélan le Petit une expo "identitaire" ?

« ldentité » invite le spectateur à une participation interactive sur le thème de la migration et de l'identification nationale

 

Le public a rencontré la photographe Inna Kazakova - Plélan-le-Petit

lundi 25 février 2013

Depuis le 1 er février, et jusqu'au 28, l'artiste Russe Inna Kazakova expose ses photos à la médiathèque intercommunale.

Olivier, le mari d'Inna a aussi fait part de son vécu là-bas pendant deux ans : « On ne nous montre que la dictature, mais ce n'est pas la réalité de la vie. Il a évoqué également l'ambiance religieuse présente partout et les églises remplies au quotidien.


 

Olivier serait... Olivier Renault

Clic page 15 Calaméo - Bulletin municipal N°98 - Janvier 2012

Nous recevons de l'info....

Olivier Renault écrit pour la revue nazie " Junge Freiheit "et bien sûr l'édition française de la" Voix de la Russie ", parfois aussi pour le édition allemande. Cet exil russe français connaît bien l'Allemagne parce qu'il était constamment au téléphone avec les trolls Nazifaschos et Russes hiesign. (traductionfrançaise) Source 25 | Juni | 2014 | kosmologelei

 

Olivier Renault , Rédaction en ligne

14.01.2013, 15:56

Civitas et d'autres associations représentant encore la France libre,

avaient appelé à manifester dans 13 arrondissement de Paris à 13 heures contre le projet du mariage pour tous. Derrière cette nouvelle loi présentée aux Français comme un projet novateur pour la liberté des individus, et se limitant à parler du droit des homosexuels, à avoir des enfants, se cache un projet bien plus sérieux, pernicieux, grave et pervers qui va faire des enfants la propriété de l’État

Clic source Olivier Renault | - Riposte Laïque

Clic source Ce qu'est vraiment Riposte Laïque | Droite(s) extrême(s)

 

Journalistes liés à l'extrême droite; la Voix de la Russie

Ce rapprochement politique a des répercussions en France: depuis quelques années, il se traduit par un discret mais intense lobbying.

La chaîne de télé en ligne Pro Russia a vu le jour en septembre 2012. Il s’agit d’une émanation de La Voix de la Russie Le profil de journalistes intrigue, car certains d'entre eux entretiennent des relations étroites avec l’extrême droite française.

Gilles Arnaud, rédacteur en chef, est un ancien conseiller régional FN de Haute-Normandie. Alexandre Ayroulet est un ex-cadre du Front national de la jeunesse (FNJ). Sylvie Collet était candidate du Front à Saint-Ouen, lors des législatives de 2002. Joseph-Marie Joly a fait ses classes au sein du Bloc identitaire.

Relation des « identitaires » avec «  la voix de la russie »

un partenariat très étroit avec La Voix de la Russie (programmes officiels du Kremlin à l'étranger), au sein de la web télé ProRussia.tv. Par ailleurs, ProRussia.tv diffuse le flash d'actualités hebdomadaire en langue française de la Voix de la Russie, dont la présentatrice n'est autre que Sylvie Collet (ex-FN aujourd'hui au PdF).

L'hypothèse la plus probable est une convergence d'intérêts ici entre une opération de communication de l’État russe et une extrême-droite française

Voix de la Russie et font des taches multiples, de traduction notamment, c'est le cas d'Eugène Zagrebov, un russe vivant à cheval entre nos deux pays, entre le Sud de la France et Moscou.

Olivier Renault, Olivier Berlanda, Alexandre Latsa

Le premier et le second sont Français, le troisième Belge, le dernier Russe mais ayant vécu longtemps en Afrique et en France.

La Voix de la Russie. Les tenants et les aboutissants ne sont pas connus, ni au niveau des objectifs, ni au niveau des financements qui viennent d'horizons différents. Les suppositions sont nombreuses, le journal Le Monde par le biais d'un blog d'observation de l'extrême-droite française a communiqué sur ce sujet très vite dans un article du 29 janvier 2013 :  

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/01/29/la-tele-identitaire-la-drole-dagence-de-presse-et-le-soft-power-russe/

 

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale»

En Russie, le FN a la cote. Depuis quelques années, des représentants de l'appareil d'Etat russe ont entamé un rapprochement avec l’extrême droite française.

Journalistes liés à l'extrême droite

Le budget de Pro Russia TV, qui arbore le logo de Russie Unie, le parti au pouvoir, n’est pas public, et la chaîne n’a pas souhaité répondre à nos questions. Pourtant, le profil des journalistes intrigue, car au moins cinq d’entre eux entretiennent des relations étroites avec l’extrême droite française.

Gilles Arnaud, rédacteur en chef, est un ancien conseiller régional FN de Haute-Normandie. Alexandre Ayroulet est un ex-cadre du Front national de la jeunesse (FNJ). Sylvie Collet était candidate du Front à Saint-Ouen, lors des législatives de 2002. Joseph-Marie Joly a fait ses classes au sein du Bloc identitaire.

Mystérieux think tank

Depuis sa création, l’Institut déroule le tapis rouge aux représentants de la droite de la droite. En juin, il accueillait Alain Bournazel pour parler «Europe des nations». Ce souverainiste convaincu appartient au Club de l’Horologe, célèbre pour avoir théorisé, dès le milieu des années 1980, la «préférence nationale».

En octobre 2012, lors d’un colloque sur la «falsification de l’Histoire», c’est le chercheur Philippe Conrad qui était à l’honneur. Ce dernier collabore à la NRH, revue fondée par l’essayiste d’extrême droite Dominique Venner, qui s’est suicidé à Notre Dame.

Ce rapprochement entre Moscou et les diverses composantes de l’extrême droite hexagonale s’opère évidemment au nom de valeurs communes: même rejet du «nouvel ordre mondial» imposé par l’Amérique et ses alliés, même goût pour l’autorité, même conservatisme sur le plan des mœurs.

L’extrême droite française cherche gagner en crédibilité en s’affichant aux côtés du «grand frère » russe. Le Kremlin poursuit quant à lui des objectifs tout aussi pragmatiques. Le FN est le «seul allié idéologique sur lequel le Kremlin peut compter en France», souligne Alexis Prokopiev, président de l’association Russie-Libertés.

clic La télé identitaire, la drôle d'agence de presse

 

 

 

 

 

expo photo et le propos religieux

Olivier, le mari d'Inna a aussi fait part de son vécu là-bas pendant deux ans : « On ne nous montre que la dictature, mais ce n'est pas la réalité de la vie. Il a évoqué également l'ambiance religieuse présente partout et les églises remplies au quotidien

 

Dédicace d'un livre religieux

Elie Lorre. Son livre La rencontre du bonheur de Bretagne à Saint-Jacques-de-Compostelle.... L'ouvrage est disponible dans les paroisses de Dinan, Plancoët, Évran, Dinan, Broons et Pornic au prix de 12 €.

 
Tout au long de l'été, la librairie Siloé propose quelques livres. Des ventes ... Bretagne à St Jacques de Compostelle» d'Elie Lorre

Librairies Siloë

www.siloe-librairies.com/

Soixante-cinq libraires religieux sont réunis pour présenter leurs librairies et proposer leurs catalogues et leurs sélections.

 

(extrait Ouest France du 7 août 2012) En 2001, Élie est parti seul et a fait de nombreuses rencontres. Il a ensuite relaté son voyage à Marie-Claire Desbois de Saint-Méloir-des-Bois, qui a effectué la prise de notes et la rédaction. Le frère de Marie-Thérèse est aussi intervenu. Les 200 premiers exemplaires ont déjà tous été vendus et une réédition a été demandée. Samedi matin, Élie et Marie-Thérèse étaient à la médiathèque communautaire, pour une séance de vente et dédicaces. Une vingtaine de personnes était présente.

 

Marie-Claire Desbois de Saint-Méloir-des-Bois, qui a effectué la prise de notes et la rédaction.

 

Paroisse, Relais de Saint-Méloir-des-Bois

Institution religieuse, à statut association loi 1901

Contact :

contact Paroisse, Relais de Saint-Méloir-des-Bois

 

les bibliothécaires  et leurs choix  à l’égard du fait religieux?

Il faut se référer d’emblée au texte de la Constitution du 4 octobre 1958 et à son article 2 : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. » La laïcité est bien inscrite au cœur du pacte républicain. La séparation des Églises et de l’État est un fait acquis.

les bibliothécaires: la Charte du Conseil supérieur des bibliothèques aborde le fait religieux de manière implicite par le biais de la constitution des collections dans son article 7

En janvier 1990, la section des bibliothèques publiques de l’Association des bibliothécaires français avait élaboré et adopté un texte intitulé La bibliothèque publique. Ce texte, fortement inspiré par Condorcet, s’ouvre sur une affirmation qui redonne à ces questions un éclairage historique « Il ne peut y avoir de respect de l’intérêt public, ni d’initiative dans une dépendance étroite de pouvoirs relevant de groupes politiques, religieux, sociaux, culturels, de particularismes… »

 

 

 

 

 

 

les écoles

lundi 09 septembre 2013


La Landec Pour ce qui est de la médiathèque, le trajet vers Plélan étant coûteux, c'est l'animatrice qui viendra une fois par mois à l'école lire des histoires et apporter des ouvrages en prêt

 

 

Trébédan octobre 2013

L'amicale laïque avait organisé, vendredi soir, une opération pizzas 

Cela va s'ajouter à l'enveloppe budgétaire de l'amicale qui va financer, cette année, les transports en car pour aller à la médiathèque intercommunale de Plélan-le-Petit, une fois par mois par classe. Les frais étaient pris en charge par la communauté de communes du pays de Plélan.

 

dimanche 12 août 2012 (extrait presse)

adaptation de l'activité aux besoins...

Jeudi après-midi, était organisée une animation contes, mais personne au rendez-vous. Les enfants auront sans doute préféré la plage

 

aussi en 2013 
Les assistantes ont émis plusieurs demandes dont un créneau horaire à la médiathèque le matin

 

 

 

 

du côté de l'association

elle est municipale, s'occupant dans un premier temps de la bibliothèqe municipale de Plélan. Elle demeure municipale bien qu'active à la médiathèque communautaire de Plélan, puis de Plancoët/ Plélan?

la médiathèque neuve est construite: le nombre de bénévoles chute de 32 à 17 en 2014

Historique: création en 1992

Octobre 2009: (22 bénévoles à l'époque)

Les bénèvoles s'interrogent sur le nouveau fonctionnement qui sera mené, si l'association continuera ou s'il faudra mettre en place une nouvelle structure communautaire

 

Février 2011

L'association est chargée d'assurer les permanences, l'achat des ouvrages, les expositions et animations...Un budget de 5 000 € était alloué auparavant pour l'achat annuel de livres. Pour la présidente de l'association  il faut au moins le double. Pour les bénévoles, il faudrait aussi un budget animation et un budget vidéo.

 

 

Août 2013

Pas une minute à perdre pour les dix bénévoles, qui ont participé à l'inventaire des ouvrages de la médiathèque intercommunale.

C'est la première fois depuis l'ouverture en 2010, qu'est réalisé l'inventaire.

 

 

Octobre 2013

Avec ses 32 bénévoles, l'association a aidé en 2012 à l'accueil de classes, à la création et mise en place d'expositions pour le carnaval et Pâques, mais aussi à l'organisation du Printemps des poètes, à des ateliers lecture pour enfants, à des interventions à l'Ehpad Les Chênes, à l'organisation d'une braderie, et plus récemment, au réaménagement de la médiathèque communautaire.

Réunis en assemblée générale jeudi soir, les membres se sont posé la question de poursuivre l'association étant donné qu'il n'y a pas de moyens financiers, mais seulement des moyens humains. 

 

2014 le nombre de bénévoles en baisse? 22 à l'ancienne bibliothèque municipale, 32 avec l'ouverture de la médiathèque, 17 quatre années plus tard

L'assemblée générale d'On bouquine s'est déroulée mardi soir. L'association, créée en 1992, compte 17 bénévoles .

La secrétaire, a présenté le rapport d'activités. Cette année, les bénévoles ont assuré plus de 1 000 heures de présence et une trentaine de réunions ont été organisées, « soit plus d'un mi-temps »

Les tâches consistent notamment à accueillir le public à la médiathèque, à conseiller les lecteurs, à organiser des animations...

 

 

Nous pensons que le conseil communautaire doit s'emparer du « dossier » suivant pour en débattre à son niveau à la commission culture dont la responsable est élue de Plélan le Petit. Les propos tenus doivent faire naître le vrai débat et la réflexion

ouest france extrait février 2015

Le maire de St Maudez a rappelé qu'au cours du vote du budget intercommunal, la semaine dernière, une décision a été prise d'augmenter les impôts intercommunaux à destination des particuliers, ainsi que les ordures ménagères. « Nous sommesen train de payer la fusion et les gros projets, comme Coriosolis et la salle Solenval qui est un gouffre ».

Gisèle Audinet, conseillère municipale, a fait remarquer que la médiathèque intercommunale fonctionne bien « avec 2 500 heures de bénévolat par an, réalisées par l'association On bouquine, aux côtés de l'agent », et dont selon elle, il n'en est pas assez tenu compte.

La parole publique d'une élue n'est pas anodine!

Nb le collectif: de quoi n'est il pas tenu compte pour cette association qui est communale (Plélan le petit)? Il est étonnant qu'une association communale intervienne pour 2500 heures par le bénévolat pour une médiathèque intercommunautaire? Que veut dire la conseillère municipale de St Maudez..que la médiathèque pourrait coûter plus chère à la communauté de communes? Que les bénévoles ne devraient pas occuper une équivalence d'emploi salarié? Que la médiathèque est défavorisée alors qu'elle rayonne sur 18 communes par son activité?

La médiathèque fonctionnerait bien et Solenval mal pour un gouffre financier? L'information faite au plus grand nombre par la presse mérite une réponse à l'ensemble des citoyens contribuables

 

2 relais ouverts depuis l'ouverture de la médiathèque, en février 2015 plus un seul en fonctionnement?

1000 heures de bénévolat en 2014, aujourd'hui 2500 heures!

22 bénévoles pour l'ancienne bibliothèque municipale

32 bénévoles en 2013...

17 bénévoles en 2014 ?

 

 

 

 

 

à suivre et pour toute la "rubrique", différents articles concernant la médiathèque à partir de son ouverture en 2010

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:36

OFFRE D'EMPLOI à la médiathèque

AU SEIN DE LA MEDIATHEQUE, TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS (RECEPTION, INVEN- TAIRE, CONSERVATION, ACQUISITIONS). SUIVI ADMINISTRATIF ET COMPTABLE. ACCUEIL PUBLIC. ANIMATIONS ACTIONS CULTURELLES. MAITRISE INFORMATIQUE. CONNAISSANCE/EXPERIENCE DES BIBLIOTHEQUES. CANDIDATER AVANT 21 JUIN.

Lieu de travail 22 – PLELAN-LE-PETIT

Type de contrat CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 12 MOIS

Nature d’offre CUI – CAE

Expérience SOUHAITEE DE 1 A 2 ANS EN BIBLIOTHEQUE OU DANS LE LIVRE

 

 

EMBAUCHE à la médiathèque

Le conseil communautaire employeur

 Compostion de la représentation "employeur" à l'entretien d'embauche pour le poste à la médiathèque:

le Président de la communauté de communes, le second vice président (commission de la voirie et des projets des communes), le troisième vice président  (commission " résidence des chênes" ), la secrétaire générale, l'animateur sportif

 

 

 

extrait bulletin municipal n°92

animateur

nb: "fonctionnement / cohérence"de la  médiathèque...

analyse et expertise faite par la secrétaire générale et l'animateur sportif

 

 

 

 

LE JURY

 

 

extrait presse 

Arnaud Berthier animateur sportif  

 

  26 % du budget animations d'été à charge de l'intercommunalité


Arnaud Berthier, animateur sportif communautaire.

Lors de la séance de conseil communautaire qui s'est déroulée mardi soir, Arnaud Berthier, animateur sportif communautaire, était invité à venir présenter le bilan des activités du centre de loisirs, de Cap sports et des camps d'été.

 

 

extrait presse 

Anne-Laure Grosmaître secrétaire 

 

Plélan-le-Petit - La communauté de communes prépare son déménagement

Sylvie Genuit (au 1er plan) et Anne-Laure Grosmaître, les 2 secrétaires de l’intercommunalité, sont plutôt ravies d’emménager les jours prochains dans des locaux neufs et plus spacieux situés au centre-bourg, dans l’espace médiathèque qui ouvrira le 20 octobre.
Sylvie Genuit (au 1er plan) et Anne-Laure Grosmaître, les 2 secrétaires de l’intercommunalité, sont plutôt ravies d’emménager les jours prochains dans des locaux neufs et plus spacieux situés au centre-bourg, dans l’espace médiathèque qui ouvrira le 20 octobre.

En 2013 les secrétaires de l'ex-intercommunalité du Pays de Plélan ont déménagé à la nouvelle entité intercommunale Plancoët/Plélan. Anne-Laure Grosmaître est affectée aux ressources humaines. Elle s'occupait, depuis 2004, du secrétariat du syndicat d'adduction d'eau de Quélaron, situé à Plélan-le-Petit.

 

 

 

les autres membres de "jury" 


   Commission ENFANCE-JEUNESSE-SPORTS-CULTURE-COMMUNICATION 

(5 personnes) sous la responsabilité de Pierrick SORGNIARD (Président de la commnauté de communes)

  • en charge du fonctionnement du centre de loisirs sans hébergement (CLSH), des animations pendant les vacances scolaires pour les enfants, les activités sportives de lannée dans la salle omnisports en relation avec les écoles et les associations. Aussi le relais parents assistants maternels (RPAM)
  •  Pierrick Sorgniard deviendra en 2013 vice président de la nouvelle communauté de communes Plancoët/ Plélan en charge « enfance jeunesse, affaires sportives et ressources humaines ». Il ne se représentera pas à l'élection municipale 2014 et abandonnera ces mandats ou délégations


Commission VOIRIE PROJETS COMMUNAUX 

(6 personnes) sous la responsabilité de Michel DESBOIS  


  • en charge de la voirie et de la mise en cohérence des projets communaux. 
  • en 2013, Michel Desbois ne sera plus vice président de la commuauté de communes

 

Commission RESIDENCE LES CHENES foyer logement

(6 personnes) sous la responsabilité dAlain BESNARD  

  • en charge du suivi du fonctionnement de la structure et des investissements. 
  •  En 2013 pour la nouvelle communauté de communes il devient vice président (Centre intercommunal d'action sociale) et de l'EHPAD Les Chênes de Plélan-le-Petit.

 

 

aux articles suivants: des candidatures et une embauche

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:35

PLELAN le PETIT

La bibliothèque communale ferme..la médiathèque communautaire ouvre...une offre d'emploi en contrat CAE est annoncée dans la presse locale avant la parution d'une information au pôle emploi de Dinan

Une bénévole de la bibliothèque en situation de chômage et éligible au contrat CAE, postule faisant valoir ses 25 années de bénévolat et toutes ses responsabilités exercées (créatrice et animatrice des ateliers "contes" pour les enfants en partenariat avec les écoles, secrétariat de l'association gestionnaire, accueil du public, gestion informatique pour le classement des ouvrages "méthode de classification Dewey", informatisation et équipement du fond, création et gestion du site internet avec présentation des nouveautés etc.., participation aux achats auprès des libraires locaux, relations avec la bibliothèque départementale, participation à la réflexion avec les élus sur les plans d'aménagement, l'achat du mobilier et le fonctionnement  de la future médiathèque..)

Nb le site de l'ancienne bibliothèque géré à une adresse personelle (faute de poste informatique dans les locaux) est toujours visible sur le net: voir ici link

 

extrait d'un dossier personnel

 

Le 9 avril, à la lecture de l'offre d'emploi présentée dans la presse locale.. 

elle postule candidature

 

L'offre d'emploi du 4 juin présentée par le pôle emploi de Dinan demande une expérience de 1 à 2 ans de le métier du livre ou en bibliothèque..

 

 

Agent / Agente de bibliothèque

AU SEIN DE LA MEDIATHEQUE, TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS (RECEPTION, INVEN- TAIRE, CONSERVATION, ACQUISITIONS). SUIVI ADMINISTRATIF ET COMPTABLE. ACCUEIL PUBLIC. ANIMATIONS ACTIONS CULTURELLES. MAITRISE INFORMATIQUE. CONNAISSANCE/EXPERIENCE DES BIBLIOTHEQUES. CANDIDATER AVANT 21 JUIN.

Lieu de travail 22 – PLELAN-LE-PETIT

Type de contrat CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 12 MOIS

Nature d’offre CUI – CAE

Expérience SOUHAITEE DE 1 A 2 ANS EN BIBLIOTHEQUE OU DANS LE LIVRE

Qualification Employé qualifié

Salaire indicatif HORAIRE 8,86 Euros (58,12 F)

Durée hebdomadaire de travail 35H00 HEBDO

Taille de l’entreprise 6 A 9 SALARIES

Secteur d’activité ADMINISTRATION PUBLIQ GENERALE

Si cette offre vous intéresse,

veuillez adresser par courrier ou par mail, un CV et une lettre de motivation en précisant le numéro de l’offre à :

POLE EMPLOI DINAN

RUE RENE FAYON

22107 DINAN CS 17459

ale.dinan@pole-emploi.fr

ET LETTRE. JOINDRE OBLIGATOIREMENTATTESTATION D’ELIGIBILITE AU CAE

Source : Pole emploi, Numéro d’offre 563441X

 

 

entretien d'embauche le 6 juillet

ScannedImage-22

 

 

 

le 12 juillet l'employeur informe que son choix s'est porté sur une autre candidate, mais souhaite continuer la bonne collaboration avec la candidate non retenue pour le poste parce qu'elle repésente un élément moteur au sein de l'équipe de bénévoles

 


 

 

le 14 juillet: lettre de démission après 25 années bénévoles au service de la bibliothèque 

démission

 

 

Le demandeuse d'emploi ne deviendra pas salariée, le maire et la présidente de l'association lui délivre une attestation mettant en évidence ses compétences reconnues 

attestation


 

 

  Après 25 années  d'expérience du terrain local à la bibliothèque municipale, et à plus de 50 ans une bénévole n'est pas reconnue compétente pour accéder au statut salarié au moment de la création d'un emploi à la médiathèque. Elle démissionne de son oste dans le bureau de l'association "on bouquine" et cesse son activité bénévole

Sa situation de chômage longue durée sans aucune allocation perdure 


nb Solange Touaux, présidente depuis 1992, sera démissionnaire en cours d'année 2014

cf article assemblée générale "on bouquine"

Chômage. Une hausse de 11 % dans le pays de Dinan

En janvier, 4 806 demandeurs d’emploi n’avaient pas travaillé dans le pays de Dinan : 11 % de plus que l’an dernier. Une hausse que Cédric Ogier, le directeur du Pôle Emploi de Dinan, explique comme une conséquence de la crise financière. « Mais aussi parce que le tissu de l’emploi dans le pays de Dinan est surtout composé de petites entreprises. » Les plus touchés sont les plus de 50 ans, en hausse de 14 %

 

 

 

 

à suivre et au titre d'une comparaison possible d'expérience et de compétence:

la présentation de la personne embauchée et son parcours

elle n'a pas 25 ans et arrive du Morbihan

 

CMN St Méloir

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:34

RECTFICATION DE L'ARTCLE INITIALEMENT PUBLIE

 

Après intervention de la gendarmerie au domicile d'un membre et considérant, qu'après l'information de "médiation" présentée, une personne persiste à ne pas admettre que des informations deviennent publiques lorsqu'elles sont diffusées volontairement auprès du plus grand nombre. Le message suivant vient de nous parvenir

 

08/01/2012 21:02:48
  : Le blog de collectifmoutonnoir

Bonjour,
Un visiteur de votre blog Le blog de collectifmoutonnoir vient de reporter un contenu
Voici son message et ses coordonnées.

  • nom et prénom : ( identification supprimée par décision du collectif )
  • email : ( identification supprimée par décision du collectif )
  • description : http://collectifmoutonnoir.over-blog.com/article-emploi-trouve-87019176.html
  • raisons : Informations non fondées et portant atteinte à la vie professionnelle donnant une image négative sur les qualités de la personne.

Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes.
Cordialement,
- L'équipe d'OverBlog -

 

 Après une démarche de la personne auprès de la gendarmerie qui a conduit à l'intervention des forces du maintien  de l'ordre au domicile d'un membre de notre collectif, c'est auprès de l'hébergeur de notre blog que la personne maintenant intervient portant plainte pour les raisons invoquées ci dessus.

Par les gendarmes dans le cadre d'une visite de médiation (selon leur propre terme), la diffamation était évoquée sans que pour autant, et selon notre compréhension de l'échange, une telle plainte ne soit recevable parce que les informations données sur le net par la personne elle même n'étaient pas protégées. Toujours selon notre compréhension, un gendarme a indiqué avoir lui même porté conseil  auprès de l'intéressée afin d'éviter par elle même la diffusion d'informations publiques sur son profil facebook.

Au terme de l'échange avec la gendarmerie, et après différentes questions posées par le membre de notre collectif, il ne nous a pas été demandé de faire cesser ce qui  aurait relevé d'une quelconque infraction constatée.

Selon nos modestes connaissances en matière de procédure et selon la motivation de l'intervention des gendarmes, il n'était donc pas question d'enquête préliminaire, d'audition, de contravention ou de délit.

 

Concernant l'intervention auprès de notre hébergeur et la recommandation formulée par celui ci

Le collectif ne considère pas la "plainte" comme fondée mais retire l'article tel que présenté

L'article est conservé en "brouillon" dans notre placard à archives, à toutes fins utiles et pour faire preuve de son contenu réel de publication.

Le collectif ignore ce qu'est en droit "porter atteinte à la vie professionnelle". Le collectif n'a aucun intérêt à communiquer des informations qui seraient non fondées

Sur l'article concerné apparaissaient justement les adresses de sites internet permettant d'indiquer les sources des informations communiquées. Sur l'article concerné l'adresse d'un site familial ouvert au public était précisée pour que l'information soit sourcée. Sur l'article, les données du profil  d'un réseau social accessible à tout le monde et public étaient reprises. Chaque adresse "source" était fondée et les informations publiques reprises étaient bien visibles et vérifiables sur les sites évoqués pour qui voulait aller les visiter.

Nous tenons à disposition de qui le veut toutes nos sources et leur contenu

Lorsque des informations sont rendues publiques volontairement par des moteurs de recherche et sur des plateformes, lorsque par choix personnel des informations sont divulguées sur un site familial ou un réseau social accessible au pubic,  le collectif ne peut en être jugé responsable.

Dans la mesure ou  les informations publiées avant embauche "du visiteur" ( sauf une formation débutant en septembre 2010) ont été reprises par le collectif seulement après signature du contrat de travail, nous ne voyons pas en quoi il serait considéré que le le collectif  serait  intervenu pour porter atteinte à une vie professionnelle.

Cette "idée" est d'autant plus incompréhensible que nous demandons la titularisation du "visiteur" dans son emploi(cf le thème "emploi et salaire"

Enfin et concernant l'image et les qualités de la personne, nous ne voyons pas en quoi une reprise d'informations sur le parcours professionnel ou de formation, communiquées publiquement et souvent par la personne elle même, consisterait à  "donner une image négative sur les qualités" de cette personne.

 

 

Réponse et position du collectif:

Si les informations publiées sur les différents sites que nous citions en sources dans l'article concerné sont non fondées, il est urgent de faire cesser "le trouble" représenté par toutes ces publications.

Le collectif considère que la personne qui vient de reporter un contenu en direction de l'hébergeur Overblog doit aussi s'adresser aux sites concernés pour faire retirer les informations mensongères "préjudiciables" publiées par elle même sur son site familial , sur son profil facebook, sur les différents sites où elle rend volontairement publiques des informations personnelles ( entre autre copains d'avant, google profile, viadéo..) présentant son parcours scolaire, des formations ....

 

Pour le collectif il était nullement question de porter atteinte à la vie professionnelle du visiteur mais d'informer et d'interroger sur des procédures ou des situations concernant le recrutement à la médiathèque, à partir d'informations déjà rendues publiques, y compris par l'intéressée elle même concernant son parcours de vie.

 

Le collectif n'est pas gestionnaire des relations de travail ou de la vie professionnelle, ni responsable des informations  publiées dans la presse. Il n'est pas responsable des informations publiées sur des "plateformes" ou sur des réseaux sociaux ouverts et publics administrés par le "visiteur " "contestataire"

 

Il n'appartient pas à la responsabilité du collectif de décider d'une embauche ou d'un parcours professionnel.

L'image et les qualités de la personne "visiteur", étaient celles connues telles que présentées de manière informative par les outils de communication identifiables au contenu vérifiable, avant indication que celles ci étaient non fondées.

Le sujet n'était pas de considérer négativement ou positivement les informations publiques, la liberté d'opinion consistait à être humblement perplexes sur une procédure et une situation, et cela, à partir d'informations vérifées.

 

L'intention du collectif n'étant pas de collaborer à la divulgation d'informations mensongères et donc illicites, nous informons les lecteurs de ce blog que les données personnelles volontairement diffusées par des moteurs de recherches ou des plateformes concernant des formations ou un parcours scolaire du  " visiteur" sont à considérer comme non fondées.

Le collectif indique être en situation de soutenir toute action visant à collaborer pour que de tels hébergeurs ou sites soient remis en cause dans leur manière abusive de procéder. En effet, si un site familial ou le profil personnel d'un réseau social est utilisé à l'insue de son utilisateur pour divulguer de la fausse information, cela passe par des méthodes de "piratage" consistant certainement entre autre à manipuler des codes d'accès confidentiels et privés.

 

Ce jour 10 janvier 2012, la CNIL sur son site, à une position sans équivoque concernant la maîtrise des informations publiées sur les réseaux sociaux comme Facebook. La CNIL indique que "les propos ne sont plus de carractère privé du fait qu'ils sont accessibles à des personnes non concernées par la discussion".La CNIL diffuse aussi aujourd'hui une vidéo reprenant pour rappel les procédés à utiliser pour décider qu'un "compte" facebook ne soit pas public et accessible par tout le monde

Sur le parcours de la personne avant embauche: 

Suite à l'intervention de la gendarmerie puis à celle effectuée auprès de notre hénergeur, nous informons les lecteurs qu'il ne faut absolument pas prendre en considération, entre autre, des formations en "agriculture / hotellerie restauration " pas plus qu'une expérience d'auxiliaire de vie qui seraient  donc non fondées, et  que notre blog avait pourtant en toute sincérité évoquées dans l'article concerné. Les informations  publiées sur internet, même par la personne elle même, ne sont plus à considérer comme véridiques. La situation peut apparaître ubuesque, mais il semble en être ainsi au regard de l'intervention faite "pour abus"

 

Sans doute alors que la personne embauchée avait une expérience ou formation inconnue du public et effectuée en bibliothèque pour une durée supérieure à celle des 25 années de la bénévole "locale" présentée au préalable dans un autre article?

La formation "auxiliaire de bibliothèque" effectuée après embauche et présentée sur le net par le collectif pose sans doute à elle seule aussi probléme .  Mais  puisque celle ci a été reprise dans la presse, comment doit elle être considérée. Si lorsque le collectif l'utilise ( au même titre qu'une autre information sur un parcours de vie) ) à partir d'un profil Facebook public, cette information  est non fondée, pourquoi dans Ouest France celle ci serait fondée?

D'autres informations n'ont pas été relayées par le collectif parce qu'elles n'étaient  pas en lien avec le sujet traité à savoir celui du parcours scolaire, la formation, l'expérience souhaitée en bibliothèque ou "le livre" pour motiver la décision du jury. Par contre et pour preuve de l'identité de la personne concernée, une donnée publique permettait d'éviter toute confusion ou erreur de notre part dans le traitement du parcours  Pour éviter de divulguer de fausses informations, il fallait bien s'assurer que la personne mariée était bien la même que celle ayant fait le parcours que nous présentions dans la limite des informations déjà diffusées sur internet

Si ouest France indique une passion pour le livre depuis l'enfance, le collectif pour sa part traite le sujet de l'embauche sur des données autres et en rapport avec la durée et le contenu d'une expérience en bibliothèque ou le "livre", une formation littéraire etc..au plus proche de l'offre d'emploi. Et cela qu'on se le dise:  peu importe les personnes!

 

Peu importe au collectif que la maire de La Landec indique dans la presse que son gendre a une place de cuisinier dans un collège à Lamballe ..et qu'il n'a pas l'intention de la quitter.

Le collectif n'effectue aucune menace sur les personnes, le collectif n'utilise pas la diffamation.

Le collectif s'informe, constate, s'interroge, communique et porte un regard citoyen sur le fonctionnement de la démocratie locale.

Si nos  élus sont responsables d'une embauche, d'une subvention accordée, de la sécurité à la salle omnisports etc..le mandat qui leur est donné n'interdit pas pour autant le regard citoyen ou le contrôle des électeurs /contribuables. 

Il est nullement question de s'attaquer ou de vouloir nuire à une personne embauchée, à un membre d'une association subventionnée, ou à un sportif..mais de regarder une procédure.

Même si l'embauche est réalisée, la subvention accordée, ou  l'accident arrivé, sommes nous contraints pour autant de rester inactifs ou silencieux. Il y a une vie entre deux élections et pour rappel nous sommes pour la titularisation de la personne embauchée à la médiathèque, pour la consultation des citoyens sur la fusion communautaire...

 

 

Le collectif respecte le droit et donc la contestation du visiteur qui consiste à intervenir à titre personnel pour dénoncer ce que seraient  "nos abus" sur le net.

 

Le collectif se situe dans le respect de la liberté d'expression et d'opinion.

 

Ainsi le lecteur de notre blog ne devra plus prendre en considération des formations, ni les lieux où celles ci ont été dispensées, sauf à vouloir, selon la "plaignante" porter atteinte à la vie professionnelle d'une personne et donner une image négative sur ses qualités. Le collectif se dégage à présent de toute responsabilité en la matière surtout lorsque sur d'autres "endroits" du net les informations sont toujours visibles

 

Si nous retirons de notre blog des adresses "sources" dont le contenu serait devenu contestable, nous maintenons certaines informations de l'article concerné qui ne peuvent être considérées autrement que comme sources fiables ou comme position fondée par notre liberté d'expression et celle de notre opinion

 

Ainsi l'annonce d'offre d'emploi apparaît comme fondée sauf preuve du contraire ou encore de divulgation malhonnête

commise par le pôle emploi concerné

RAPPEL du contenu de l'offre d'emploi:

Agent / Agente de bibliothèque

AU SEIN DE LA MEDIATHEQUE, TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS (RECEPTION, INVEN- TAIRE, CONSERVATION, ACQUISITIONS). SUIVI ADMINISTRATIF ET COMPTABLE. ACCUEIL PUBLIC. ANIMATIONS ACTIONS CULTURELLES. MAITRISE INFORMATIQUE. CONNAISSANCE/EXPERIENCE DES BIBLIOTHEQUES. 

Lieu de travail 22 – PLELAN-LE-PETIT

Type de contrat CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 12 MOIS

Nature d’offre CUI – CAE

Expérience SOUHAITEE DE 1 A 2 ANS EN BIBLIOTHEQUE OU DANS LE LIVRE

Qualification Employé qualifié

Salaire indicatif HORAIRE 8,86 Euros (58,12 F)

Durée hebdomadaire de travail 35H00 HEBDO

Taille de l’entreprise 6 A 9 SALARIES

Secteur d’activité ADMINISTRATION PUBLIQ GENERALE

Si cette offre vous intéresse,

veuillez adresser par courrier ou par mail, un CV et une lettre de motivation en précisant le numéro de l’offre à :

POLE EMPLOI DINAN

RUE RENE FAYON

22107 DINAN CS 17459

ale.dinan@pole-emploi.fr

ET LETTRE. JOINDRE OBLIGATOIREMENTATTESTATION D’ELIGIBILITE AU CAE

Source : Pole emploi, Numéro d’offre 563441X

 

Le collectif confirme la seule position exprimée dans l'article par liberté d'opinion, à savoir: "nous sommes perplexes"

Le collectif confirme l'information qui consiste à dire que la méthode Dewey était de longue date utilisée à l'ancienne bibliothèque

Le collectif maintient sa conclusion, à savoir: " nous considérons qu'une expérience de 1 à 2 ans en bibliothèque ou dans le livre doit exister sans que l'information soit disponible, et que cette expérience doit être plus conséquente qualitativement que celle de 25 ans passés par la bénévole candidate au poste"

Ces écrits sont fondés et nous en revendiquons la teneur.

le contrat CAE, la formation, le diplôme...

sauf preuve du contraire

Gaëlle Proux est l'agent recruté pour la médiathèque 2010

vendredi 24 septembre 2010 (extrait du ouest France diffusé au plus grand nombre)


Gaëlle Proux, 24 ans, est l'agent recruté pour assurer le fonctionnement de la médiathèque communautaire qui ouvrira le 20 octobre.

Gaëlle Proux arrive du Morbihan. Depuis le 1 er septembre, elle est l'agent recruté pour la médiathèque communautaire qui ouvrira le 20 octobre.

Son contrat est un CAE (contrat d'accès à l'emploi) d'une durée d'un an à raison de 35 heures hebdomadaires. Elle a débuté une formation d'auxiliaire de bibliothèque qui sera sanctionnée d'un diplôme de niveau V en juin 2011. Pour cela, elle suit une formation, à raison d'une journée par semaine à Lorient.


 

Sauf à considérer comme illicite ou qu'il serait question de nuire, nous maintenons aussi le contenu d'un autre article qui consiste à prendre position pour la titularisation de la personne embauchée afin de de pas renouveler la précarité dans l'emploi créé, cela,  alors même, que l'employeur à jugé que la personne était apte et adéquate au poste de travail

 

Au regard des nombreuses informations considérées comme non fondées,  le collectif  prendra à présent le soin de rencontrer différentes personnes "témoins". Certaines situations rapportées et non prises au sérieux par le collectif font en effet part de la divulgation d'informations fausses ou de "documents",  y compris dans la presse par des personnes elles mêmes concernées, par une journaliste, ou sans l'accord préalable de quiconque.

Le collectif demande que soient supprimées par la personne "visiteur plaignante"  toutes les informations non fondées  publiées  par elle même sur son site familial, son Facebook, Viadéo, copains d'avant.. ainsi que toutes celles visibles sur de nombreux profils google..( école St Clément Quiberon, St Michel Carnac, Lycée agricole catholique Kerplouz Auray promotion 2003, AFPA hotellerie / resauration, expérience auxiliaire de vie...)..( publication de mariage de la mairie de Plumergat..)

 

à suivre: le parcours de la personne après embauche

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:33

EMBAUCHE à la médiathèque

Pour faire suite aux deux derniers articles: candidature non retenue pour une ancienne bénévole/  présentation de la personne embauchée, ( RECTIFIE) le collectif après "regard" sur la procédure de recrutement et informations sur les "situations", évoque le parcours de la personne embauchée en contrat CAE

nb: par les informations reçues, nous savons que certains candidats n'avait aucune expérience et qu'au moins une personne à fait croire à quelques années de travail en bibliothèque

 

ATTENTION 

Nos sources ont été vérifiées, mais tenant compte de la situation présentée à l'article précédent,  "tout semble possible" en matière de manipulation, d'usage ou de publication de faux documents sur internet, et pourquoi pas d'informations mensongères dans la presse.

Si le lecteur constate qu'une de nos sources est volontairement "non fondée" celui ci doit sans tarder nous le faire savoir afin que nous puissions rapidement retirer toute ou partie de notre article,  intervenir ou faire intervenir les autorités compétentes auprès des auteurs du délit.

D'avance merci

 


 

Après intervention de la gendarmerie au domicile d'un membre et considérant, qu'après l'information de "médiation" présentée, une personne persiste à ne pas admettre que des informations deviennent publiques lorsqu'elles sont diffusées volontairement auprès du plus grand nombre. Le message suivant vient de nous parvenir

 

08/01/2012 21:02:48
  : Le blog de collectifmoutonnoir

Bonjour,
Un visiteur de votre blog Le blog de collectifmoutonnoir vient de reporter un contenu
Voici son message et ses coordonnées.

  • nom et prénom : ( identification supprimée par décision du collectif )
  • email : ( identification supprimée par décision du collectif )
  • description : http://collectifmoutonnoir.over-blog.com/article-emploi-trouve-87019176.html
  • raisons : Informations non fondées et portant atteinte à la vie professionnelle donnant une image négative sur les qualités de la personne.

 

Le collectif pour rappel, indique à nouveau que la personne embauchée considère comme non fondées les informations publiées pour partie par elle même sur internet avant son embauche.

La personne n'aurait donc pas  reçue de formation au lycée agricole de Kerplouz à Auray, n'aurait pas de formation en hôtellerie/ restauration dipensée pa l'AFPA, ni d'expérience comme auxiliaire de vie.

 

 

Emploi à la médiathèque, question de date et "décalage" constant !!

situation après embauche

 

JUIN 2010

.

 

 

extrait "les formations préparatoires aux métiers des bibliothèques" ABF Lorient

réservé aux personnes travaillant déjà en bibliothèque

formation abf

 

 

Pour la "petite histoire": la formation ABF n'avait pas reçu renouvellement de sa certification en 2007et B. Yvert, directeur du livre et de la lecture pour le ministère de la culture et de la communication a demandé à l'inspection générale des bibliothèques de l'époque d'évaluer "la situation" et de faire un rapport

Le titre d’auxiliaire de bibliothèque est homologué par la Commission nationale de la certification professionnelle (arrêté du 10 avril 2010 pour une durée de 5 ans)

Sauf preuve du contraire, la jeune personne qui sera recrutée en juillet ne travaillait pas à la médiathèque (pas encore ouverte et inaugurée en octobre) et n'était pas bénévole à la bibliothèque de Plélan le petit au 30 juin 2010

(elle arrive du Morbihan)

 

 

 

DATE LIMITE D'INSCRIPTION en formation  le 30 juin 2010 dernier délai

ScannedImage-13

 

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Contenu
Formation professionnelle de niveau V permettant d’acquérir les techniques de base du métier de bibliothécaire :

FORMULAIRE D'INSCRIPTION ( avant le 30 juin 2010 ) qui doit informer sur le type de contrat, la date de début et de fin de contrat. Sauf preuve du contraire, ce document doit être signé par l'employeur et l'organisme payeur

ScannedImage-10-copie-1

ScannedImage-11-copie-1

ScannedImage-12

Formalités préalables

- Convention individuelle : la conclusion de chaque CUI-CAE est conditionnée par la conclusion préalable d’une convention individuelle entre l’employeur, le bénéficiaire et le prescripteur (l’État ou la collectivité territoriale généralement représentée par le Pôle Emploi). Cette convention individuelle définit le projet professionnel du salarié, fixe les conditions de son accompagnement dans l’emploi, énonce les actions de formation ou de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) mises en œuvre à son profit et désigne le référent chargé de suivre son parcours d’insertion. Signature du contrat : il est signé par les mêmes signataires que ceux de la convention individuelle. Visite médicale : le/la salarié-e doit passer une visite médicale d’embauche, à la charge de l’employeur, auprès d’un médecin agréé et ce, dans le mois qui suit son recrutement.

Tutorat

En plus du référent désigné lors de la signature de la convention individuelle jusqu’alors réservé aux seul-es CAV, l’employeur doit désigner un tuteur « parmi les salariés qualifiés et volontaires pour assumer cette fonction ». Ces tuteurs qui ont au moins deux ans d’expérience professionnelle sont chargés d’aider, former et d’informer le/la CAE, de faire le lien avec le/la référent, et de participer à l’élaboration de l’attestation d’expérience professionnelle.

 

(en 2011 le coût de formation est passé à 990e mais la date limite d'inscription est restée la même)

Sauf preuve du contraire, pour remplir le formulaire d' inscription en formation dans le délai du 30 juin 2010, il fallait pouvoir le faire , y compris pour les renseignements  concernant l'employeur et le payeur, cela avant l'entretien d'embauche du 6 juillet ?

 

 

à noter qu'en 2013, l'inscription en formation est toujours à faire fin juin/ début juillet(cf à suivre)

Formation ABF 2013-2014

Le dossier d'inscription à la formation ABF 2013-2014 à télécharger est à remplir et renvoyer directement pour le 1er juillet à l'adresse indiquée sur le dossier.

Aucune pré-inscription ne se fera par téléphone.

picto pdf Dossier d'inscription

Pour information, veuillez noter que le centre de Rennes n'ouvre pas pour la rentrée 2013.

 

 

 

JUILLET 2010

et sauf preuve du contraire

entretien d'embauche le 6 juillet

(jury de sélection élus employeur P Sorgniard, M Desbois, A Besnard)

décision d'embauche le ?

signature de la convention / Contrat le ?

modification des dates du contrat de travail par accord entre la personne recrutée et  la communauté de communes pour bénéficier  financièrement du maximum d'aide de l'état

le collectif pense savoir que les dates du contrat telles que présentées aux candidats au poste de travail, ont été modifiées à l'été 2010 par l'employeur et la personne embauchée, et cela, quelques jours après entretien d'embauche.

( presque 2 mois avant l'ouverture de la médiathèque) Cette information n'est pas démentie


 

 

 

 

 

 

 

SEPTEMBRE 2010

le contrat CAE, la formation, le diplôme...

sauf preuve du contraire

Gaëlle Proux est l'agent recruté pour la médiathèque 2010

vendredi 24 septembre 2010 (extrait du ouest France diffusé au plus grand nombre)


Gaëlle Proux, 24 ans, est l'agent recruté pour assurer le fonctionnement de la médiathèque communautaire qui ouvrira le 20 octobre.

Gaëlle Proux arrive du Morbihan. Depuis le 1 er septembre, elle est l'agent recruté pour la médiathèque communautaire qui ouvrira le 20 octobre.

Son contrat est un CAE (contrat d'accès à l'emploi) d'une durée d'un an à raison de 35 heures hebdomadaires. Elle a débuté une formation d'auxiliaire de bibliothèque qui sera sanctionnée d'un diplôme de niveau V en juin 2011. Pour cela, elle suit une formation, à raison d'une journée par semaine à Lorient.

  nb: recrutée depuis le 1er septembre en CAE pour une durée d'un an (donc fin août 2011)...la formation sera sanctionnée par un diplôme de niveau V en juin 2011

 

 

Agent / Agente de bibliothèque

AU SEIN DE LA MEDIATHEQUE, TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS (RECEPTION, INVEN- TAIRE, CONSERVATION, ACQUISITIONS). SUIVI ADMINISTRATIF ET COMPTABLE. ACCUEIL PUBLIC. ANIMATIONS ACTIONS CULTURELLES. MAITRISE INFORMATIQUE. CONNAISSANCE/EXPERIENCE DES BIBLIOTHEQUES. CANDIDATER AVANT 21 JUIN.

Lieu de travail 22 – PLELAN-LE-PETIT

Type de contrat CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 12 MOIS

Nature d’offre CUI – CAE

Expérience SOUHAITEE DE 1 A 2 ANS EN BIBLIOTHEQUE OU DANS LE LIVRE

Qualification Employé qualifié

Salaire indicatif HORAIRE 8,86 Euros (58,12 F)

Durée hebdomadaire de travail 35H00 HEBDO

Taille de l’entreprise 6 A 9 SALARIES

Secteur d’activité ADMINISTRATION PUBLIQ GENERALE

Si cette offre vous intéresse,

veuillez adresser par courrier ou par mail, un CV et une lettre de motivation en précisant le numéro de l’offre à :

POLE EMPLOI DINAN

RUE RENE FAYON

22107 DINAN CS 17459

ale.dinan@pole-emploi.fr

ET LETTRE. JOINDRE OBLIGATOIREMENTATTESTATION D’ELIGIBILITE AU CAE

Source : Pole emploi, Numéro d’offre 563441X

Il existe plusieurs niveaux de formation :

Le niveau 5 : C'est le niveau de formation validé par un CAP, ou un BEP.(nb voir à suivre: contractualisation sur un nouveau poste avant la fin de formaion et la présentation au diplôme)
Le niveau 4 : est validé par par un Bac général, un Bac professionnel (Bac pro) , un Brevet de Technicien (BT) , ou un Brevet Professionnel (BP) .
Le niveau 3 : est validé par un Brevet de Technicien Supérieur, ou par un Diplôme Universitaire de Technologie, ou par un diplôme de fin de premier cycle de l'enseignement supérieur (DEUG, DEUST,...).
Le niveau 2 : est validé par une licence, une maitrise.
Le niveau 1 : est validé par une diplôme de troisièmes cycles d'université, un diplômes d'ingénieur, etc...

Lorsqu'une personne est sortie de l'école sans avoir dépassé le niveau collège, ou la première année d'un CAP ou BEP, on dit qu'elle est sans qualification.

 

 


 

 

  et par la suite...

selon la diffusion du journal effectuée en direction du plus grand nombre 

extrait ouest France  octobre 2010:  L'équipe de 22 bénévoles et Gaëlle Proux, agent de la médiathèque, ont rangé les ouvrages et suivi une formation pour passer d'un système manuel de prêt à un système informatisé. Une simulation générale aura lieu mardi prochain pour que tout soit prêt pour l'ouverture aux lecteurs mercredi.

nb: dès l'embauche, une "autre" formation mais cette fois ci "collective" avec les bénévoles, fait montre de "l'expérience" non encore acquise

un autre stage "formation lecture à haute" voix sera suivie par l'agent en novembre 2013 (cf article plus loin sur ce blog)...

..

 

 

 

 

 

MAI 2011

sauf preuve du contraire 

La médiathèque, outil de dynamisme du territoire 

vendredi 27 mai 2011 ( Ouest FRance extrait du journal diffusé au plus grand nombre)
Gaëlle Proux agent de la médiathèque a présenté aux élus communautaires, un premier bilan après 7 mois d'ouverture des lieux au public.

....Les élus ont ensuite décidé, unanimes, de pérenniser le poste de Gaëlle Proux, actuellement recrutée en CAE, jusqu'au 28 juillet. (le collectif s'étonne d'une telle date de fin de contrat d'un an, alors qu'un article de presse précédent annonçait un recrutement  effectué au 1er septembre pour logiquement se terminer fin août 2011? )Ils ont ainsi décidé la création d'un poste d'adjoint du patrimoine de 2 e classe auquel elle sera d'abord contractualisée. « On a quelqu'un de motivé, dynamique et capable d'entraîner des bénévoles avec elle. Elle donne complète satisfaction. On a la personne adéquate au poste qu'on propose » poursuivait le président.

le 27 mai, 3 mois avant la fin de contrat CAE (voir offre d'emploi présentée en préalable) et avant même la fin de formation ou l'obtention du diplôme de niveau V en juin, annonce est faite d'un contrat nouveau pour la personne avec création d'un poste

A la lecture de la presse nous comprenons que le poste indiqué comme pérennisé est celui d'une personne qui dans 2 mois sera contractualisée (logiquement le CAE devait se terminer fin août 2011?) Selon la presse, il n'est pas question de quelqu'un qui occupe un poste, mais "du poste à quelqu'un" qui évolue par plusieurs étapes ( CAE, contactualiation d'abord, et etc..)

Le collectif pense (cf documents à suivre "création de poste ect..) que la déclaration de création de poste et de vacance d'emploi devait déjà être déposée au centre de gestion bien avant mai pour que la décision d'un prochain contrat soit déjà annoncée. Cette décision est intervenue avant même la fin de la formation et la présentation au diplôme de niveau V au mois de juin.Cette décision intervient 6 mois après l'inauguration  de la médiathèque

Le collecif pense dans un tel contexte que le CAE avait peu de raison d'être, qu'une embauche directe par titularisation aurait pu s'effecuer dès le départ concernant le poste permanent attribué à la personne

Le collectif sait aussi après informations communiquées en conseil municipal ou par des personnes proches de la question, que le CAE présenté en entretien d'embauche comme devant débuter en septembre 2010 pour une durée d'un an n'a pas été  "celui qu'on croit ".Cela explique sans doute les dates "variables" communiquées dans la presse en septembre 2010 puis en mai 2011 informant d'abord d'un recrutement en septembre 2010 puis ensuite d'une  fin de contrat au 28 juillet 2011 ( 11 mois et non 12 de contrat CAE?)

En réalité et selon nos sources, (conseil municipal et personnes proches de "la question"), dans les jours suivants l'entretien d'embauche, pour que l'aide financière de l'état soit la plus forte possible et pour  que la communauté de communes soit en position de percevoir un maximum d'argent par ce biais, un accord précipité est intervenu entre l'employeur et l'embauchée qui elle même pouvait ainsi garantir une durée du travail à hauteur de ce qu'elle espérait.

Ainsi le contrat  semble avoir réellement débuté en août 2010 ( et non en septembre), pour une ouverture de la médiathèque en octobre.

Nous pensons savoir par ailleurs qu'au mois d'août la personne embauchée n'a effectué aucun travail, débutant ainsi son contrat d'accès à l'emploi par de l'inactivité. Les bénévoles assumant les permanences d'accueil du public pendant la période estivale à la bibliothèque disent ne pas avoir rencontrée la personne embauchée.En aôut elle occupera un bureau à la mairie en attendant l'ouverture de la médiathèque prévue en octobre (inauguration le 16,  2 mois1/2 après le recrutement) Six mois plus tard (nous pensons que la décision de création d'emploi "agent du patrimoine" est intervenue avant mai et l'information/presse), la personne voit sa carrière évoluer sans attendre la fin de sa formation et la présentation à l'examen pour obtention du diplôme de niveau V annoncé.

 

 

Un nouveau contrat déjà annoncé dès le mois de mai pour prendre effet  en juillet 2011 ( quid du diplôme de fin de formation en juin? 

LE RECRUTEMENT POUR DES POSTES PERMANENTS

La loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires pose le principe du recrutement de fonctionnaires pour les emplois permanents

 

La loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale autorise le recrutement d'agents non titulaires occupant des emplois permanents pour assurer le remplacement momentané de titulaires autorisés à exercer leurs fonctions à temps partiel ou indisponibles ; pour faire face temporairement et pour une durée maximale d'un an à la vacance d'un emploi qui ne peut être immédiatement pourvu dans les conditions fixées par le statut ; pour des fonctions correspondant à un besoin saisonnier ou occasionnel ; ou dans les mêmes cas et selon les mêmes conditions de durée que ceux applicables aux agents de l'État ; enfin, pour pourvoir des emplois permanents à temps non complet (maximum 31 heures 30 par semaine) dans les communes de moins de 2.000 habitants et leurs groupements

Pour les agents non titulaires de la fonction publique territoriale l’article 3 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale dispose que :

le poste de la médiathèque correspond à es besons permanents ?

Les collectivités  ne peuvent recruter des agents non titulaires pour occuper des emplois permanents que pour assurer le remplacement momentané de titulaires autorisés à exercer leurs fonctions à temps partiel ou indisponibles en raison d’un congé de maladie, d’un congé de maternité ou d’un congé parental, ou de l’accomplissement du service national, du rappel ou du maintien sous les drapeaux, ou pour faire face temporairement et pour une durée maximale d’un an à la vacance d’un emploi qui ne peut être immédiatement pourvu dans les conditions prévues par la présente loi.

Ces collectivités et établissements peuvent, en outre, recruter des agents non titulaires pour exercer des fonctions correspondant à un besoin saisonnier pour une durée maximale de six mois pendant une même période de douze mois et conclure pour une durée maximale de trois mois, renouvelable une seule fois à titre exceptionnel, des contrats pour faire face à un besoin occasionnel.

Par dérogation au principe énoncé à l’article 3 du titre Ier du statut général, des emplois permanents peuvent être occupés par des agents contractuels dans les cas suivants :

1° Lorsqu’il n’existe pas de cadre d’emplois de fonctionnaires susceptibles d’assurer les fonctions correspondantes ;

2° Pour les emplois du niveau de la catégorie A, lorsque la nature des fonctions ou les besoins des services le justifient.

Toutefois, dans les communes de moins de 1 000 habitants et dans les groupements de communes dont la moyenne arithmétique des nombres d’habitants ne dépasse pas ce seuil, des contrats peuvent être conclus pour pourvoir des emplois permanents à temps non complet pour lesquels la durée de travail n’excède pas la moitié de celle des agents publics à temps complet ou pour pourvoir l’emploi de secrétaire de mairie quelle que soit la durée du temps de travail. Dans les communes de moins de 2 000 habitants et dans les groupements de communes de moins de 10 000 habitants, lorsque la création ou la suppression d’un emploi dépend de la décision d’une autorité qui s’impose à la collectivité en matière de création, de changement de périmètre ou de suppression d’un service public, la collectivité peut pourvoir à cet emploi par un agent non titulaire.

Les agents recrutés conformément aux quatrième, cinquième et sixième alinéas sont engagés par des contrats à durée déterminée, d’une durée maximale de trois ans.

 

 

création de poste/ vacance d'emploi 

 

Références :
- Loi 94-1134 du 27 décembre 1994 (J.O. du 28/12/94)
- Décret 85-643 du 26 juin 1985 (J.O. du 28/06/85)
- Décret 87-811 du 5 octobre 1987 (J.O. du 06/10/87)

Les déclarations de créations et de vacances d'emplois

Le principe
Toutes les collectivités territoriales ont l’obligation de déclarer les créations et vacances d’emplois, qu’elles soient affiliées ou non.
Le non-respect de cette formalité est susceptible d’entraîner la nullité des nominations.
Tous les emplois des trois catégories A, B et C doivent faire l’objet d’une déclaration auprès du Centre de Gestion.

La procédure
Le formulaire de déclaration de vacance d’emploi établi en accord avec le C.N.F.P.T. est identique pour toutes les déclarations de vacances d’emplois et peut être utilisé pour plusieurs vacances d’emplois de même nature.

Ce formulaire comprend deux parties :

  • vous devez obligatoirement remplir le premier volet, destiné à permettre au Centre de Gestion et au C.N.F.P.T d’assurer la publicité légale de la vacance d’emploi,
  • vous n’avez à compléter le deuxième volet que dans l’hypothèse où vous souhaitez que le service de la Bourse de l’Emploi du Centre de Gestion ou du C.N.F.P.T. vous aide réellement à rechercher des candidatures.

La déclaration doit être transmise au Centre de gestion sans délai, dès l’intervention d’une création ou d’une vacance d’emploi et en tout état de cause préalablement à la nomination dans l’emploi considéré.

La publicité des déclarations de vacances d’emplois
Le Centre de Gestion enregistre toutes les déclarations de vacances d’emplois qui lui parviennent.
Il transmet au C.N.F.P.T. celles de catégorie A et B pour permettre la publicité et le fonctionnement de la Bourse de l’Emploi.

Le principe général fixé par la loi du 27 décembre 1994 est, pour la publicité, celui de la compétence de l’autorité organisatrice du concours correspondant.

La publicité légale des postes vacants est assurée par voie d’affichage et tout autre moyen :

  • par le C.N.F.P.T. pour les emplois correspondant aux grades  des catégories A et B, mais uniquement pour les concours dont il a la charge,
  • par le Centre de Gestion pour tous les emplois de catégorie C et pour les emplois correspondant aux grades des catégories A et B pour les concours dont il aura la charge.

La publicité fait courir le délai de quatre mois pendant lequel le recrutement peut s’effectuer par mutation, détachement ou sur liste d’aptitude établie après concours. Une fois passé ce délai de quatre mois, le recrutement ne peut intervenir qu’en faisant appel aux lauréats des concours inscrits sur la liste d’aptitude (article 41 de la loi du 26/01/1984 modifiée).

Un accusé de réception est délivré aux collectivités concernées par le Centre de Gestion pour toutes les déclarations effectuées. Cet accusé permet de connaître le point de départ du délai de quatre mois qui court à compter de la date de publicité.

Parallèlement, un état récapitulatif des déclarations de vacances d’emplois est transmis par le Centre de Gestion et le C.NF.P.T  au contrôle de légalité.

 

 

vacance d'emploi/ création de poste


 

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale


Loi du 26 janvier 1984, modifiée,

Article 12-1, 14, 23, 41.

Décret n°85-643 du 26/06/85 modifié

Décret n°87-811 du 05/10/87 modifié

A peine de nullité des nominations, les créations et vacances d’emplois doivent être préalablement communiquées au Centre de Gestion compétent pour publicité. Celui-ci se charge de les transmettre au CNFPT pour les catégories A et B.

 

 

Cadre réservé à la collectivité ou à l’établissement

 

 

 

 

I. A remplir obligatoirement

Nom de la collectivité ou établissement : ………………………….………….

 

 

Adresse : ……………………………………………………………………….

 

 

Nature de l’emploi : Temps complet

Temps non complet Nombre d’heures/semaine : ……..

 

Emplois ou services : ………………………………………………………….

 

Grade(s) : ………………………………………………………………….……

VISA DE LA COLLECTIVITE

 

Date Cachet et signature

 

Indiquer le nombre d’emplois concernés lorsque la nature des emplois et leur mode de recrutement sont identiques

 

II. A remplir si vous souhaitez bénéficier d’une large publicité par le CDG et/ou le CNFPT dans la bourse de l’emploi

 

Population légale ou nombre de logements : ………….…….. S’agit-il d’un emploi fonctionnel ? oui non

 

Si recrutement de non titulaire : niveau de rémunération : …………………………… Durée prévue du contrat : ………………………..

 

Description sommaire des missions :

 

 

 

 

 

 

 

Profil souhaité (diplôme, formation, connaissances / expériences professionnelles) :

 

 

 

 

 

 

Emploi à pourvoir le : ……………………………….. Date limite de dépôt des candidatures : …………………………

 

Informations complémentaires :

 

 

 

Personne à contacter : Nom : ………………………………………… Téléphone : ………………………………………………………..

 

 

 

Cadre réservé au CDG

Cachet

Cadre réservé au CNFPT

 

 

 

Date de réception :

 

Date d’envoi au CNFPT :

 

Date de publicité :

 

N° d’enregistrement :

 

Date de réception :

 

 

 

 

 

la "règle" à respecter 

Créer un poste
Comme pour les emplois permanents, alors que la nomination relève de la compétence de l'autorité territoriale (Maire ou Président), la création des postes figurant au tableau des effectifs revient à l'organe délibérant de la collectivité (Conseil Municipal ou Conseil d'Administration).
 
Publier un poste
Conformément au principe constitutionnel d'égalité d'accès aux emplois publics, tout emploi créé ou vacant doit faire l'objet d'une mesure de déclaration et, le cas échéant, d'une publicité.

 

 

extrait télégramme JUIN 2011 diffusé au plus grand nombre

Gaëlle Proux est la responsable de la médiathèque. Passionnée du livre depuis l'enfance, elle effectue son travail avec beaucoup de dynamisme et de passion

nb: la création du nouveau poste est annoncé depuis le mois dernier. Selon la presse , la responsable de la médiathèque sera contractualisée sur ce nouvel emploi d'agent du patrimoine 2ème classe.

Le collectif remarque que ce mois de juin correspond par contre à la fin formation délivrée à Lorient et le diplome de niveau V ..de cela "on" ne parle plus

 

 


 

  extrait ouest France DECEMBRE 2011 diffusé au plus grand nombre

  Le président Pierrick Sorgniard a tiré un bilan très satisfaisant de cette présentation. « Pour la fréquentation, c'est un outil qui fonctionne [...] Le budget n'est pas tout consommé, c'est positif. Ça fonctionne avec les bénévoles, elles sont de plus en plus actives et présentes ; Gaëlle y est forcément pour quelque chose. »

  le collectif pense que tout cela est heureux puisque  8 mois se sont déjà écoulés après l'annonce faite de la création d'un nouveau poste auquel la personne a été recrutée avant  même la fin du contrat d'accès à l'emploi, la fin de sa formation ou la date du diplôme de niveau V

 

pour rappel

Intitulé de la formation sanctionnée par un diplôme

Auxiliaire de bibliothèque: formation continue réservée aux personnes qui travaillent déjà en bibliothèque à titre salarié ou bénévole

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Association des bibliothécaires de France Président de l'ABF

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce certificat

Aide-bibliothécaire, aide-documentaliste ou tout agent exerçant des tâches d’exécution dans des structures publiques ou privées : bibliothèques, centres de documentation, centres de ressources, comité d’entreprise, hôpitaux

 

 

formation livre bzhnb: cycle préparatoire aux concours des bibliothèques catégorie C, 2 sessions par an 

Etre responsable d'une médiathèque...

Autres exemples

VILLE DE SENE
www.sene.com

Date de l’annonce
20/10/2011

 

Localisation

Morbihan

Description du candidat

Compétences - Aptitudes:
- Formation supérieure dans les métiers des bibliothèques
- Expérience confirmée sur un poste similaire
- Compétences bibliothéconomiques
- Très grande aisance relationnelle
- Goût pour le travail en équipe et capacité de construire avec un collectif
- Très forte curiosité culturelle et artistique

Description du recruteur :

Séné
(Golfe du Morbihan - 8435 habitants)

 

 

 exemple pour un agent du patimoine

LA VILLE DE CHALLANS RECRUTE UN(E) ADJOINT(E) DU PATRIMOINE (contractuel à temps non complet – 24,5/35)

Missions :

Sous l’autorité de la Directrice de la médiathèque et de la responsable du secteur « adolescents – adultes », vous serez notamment chargé (e) de :

- accueillir, renseigner et accompagner le public lors de l’emprunt des documents et dans le secteur adulte ;

- couvrir, équiper et réparer les documents ;

Position du collectif
Plusieurs membres du CMN qui sont militants syndicaux  ou associatifs, acteurs du "monde du travail" et de l'entreprise,  "proches" du conseil général ou de certaines collectivités territoriales bretonnes, sont pour le moins  "interrogatifs" face aux informations communiquées sur ce "parcours" personnel et cette évolution professionnelle.
Au delà de la simple considération des personnes, c'est une certaine forme de "méthode" qui interroge dans son management, ses décisions, ses informations, ses contradictions  y compris celles communiquées dans la presse
Le collectif évoque l'exellence du tuteur qui en si peu de temps à trouvé ( il est possible avant embauche) une formation à Lorient pour "mettre à niveau" la personne. Le colleciif admire la rapidité d'évaluation du parcours de la personne pour qu'en 6 mois une décision soit prise concernant la création d'un nouveau poste/statut pour l'embauchée.
Le collectif est tout de même perplexe sur l'adéquation de la formation entreprise, lorsqu'avant son terme et la date du diplôme à obtenir la personne est déjà sous un autre cadre d'emploi. Sans doute une sous évaluation des compétences pour quelqu'un qui n'avait visiblement pas besoin d'effectuer une formation d'auxiliaire de bibliothèque ?

 

le collectif souhaite la titularisation de la personne (cf dernier article du thème "médiathèque" )

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:30

TITULARISATION DANS L'EMPLOI POUR LE POSTE CREE A LA MEDIATHEQUE !

 

pour faire suite aux trois articles concernant :

les candidatures pour un CAE à la médiathèque/ l'embauche en contrat d'accompagnement vers l'emploi/ la création d'un poste de travail "contractuel"

Le collectif se positionne contre la précarité "renouvelable" et pour la titularisation à un poste correspondant aux besoins de la médiathèque

 

La médiathèque fonctionne depuis octobre 2010, huit mois plus tard et avant même la fin du contrat ( CAE ) prévu fin août 2011 l'employeur décide de la création d'un poste de "contractuel" et de son attribution à la personne en CAE qui donne complète satisfaction

 

 

ATTENTION

Compte tenu des interventions récentes décrites dans les articles précédents, et de toutes les fausses données publiées sur le net,  il est possible que la position du collectif soit motivée par des informations non fondées. Selon les sources vérifiées présentées ci après le collectif demande une titularisation dans l'emploi. Il n'est pas question pour nous de nuire à quiconque, et nous tenons absolument à éviter toute forme de confusion. Notre position est affirmée au regard d'une situation, et, peu importe les identités, les qualités des personnes concernées ou leur vie personnelle.

Le collectif en toute liberté d'expression et d'opinion, se positionne à partir d'informations communiquées publiquement. Si un lecteur constate une information non fondée dans les sources présentées et à suivre, nous lui demandons immédiatement de nous informer. Le collectif serait alors certainement amener à revoir sa position.

 

 CONSTAT: huit mois après l'ouverture de la médiathèque la création du seul emploi sur la communauté de communes dans le domaine culturel et dans le cadre de la lecture pour tous est décidé. Nul doute que l'évaluation s'est faite en toute connaissance du milieu professionnel et de l'activité.  La décision unanime des élus employeurs compétents prouve une expertise totalement fiable ne souffrant d'aucune contestation

L'évaluation du tuteur , participant à l'élaboration de l'expérience professionnnelle représentait certainement 3 mois avant le terme du CAE un avis déterminent dans cette reconnaissance?

Le collectif sait combien la position  du tuteur salarié qualifié et expérimenté dans le secteur d'activité doit permettre aux élus de se déterminer comme indiqué dans la presse pour pérenniser le poste d'une personne en décidant la création d'un poste de travail lorsque la personne est adéquate au poste qu'on propose.

 

Rappel concenant leTutorat

En plus du référent désigné lors de la signature de la convention individuelle jusqu’alors réservé aux seul-es CAV, l’employeur doit désigner un tuteur « parmi les salariés qualifiés et volontaires pour assumer cette fonction ». Ces tuteurs qui ont au moins deux ans d’expérience professionnelle sont chargés d’aider, former et d’informer le/la CAE, de faire le lien avec le/la référent, et de participer à l’élaboration de l’attestation d’expérience professionnelle. (si nous avons bien compris le sens et la dynamique de l'exposé)

 

27 mai 2011 extrait ouest France diffusé au plus grand nombre

....Les élus ont ensuite décidé, unanimes, de pérenniser le poste de Gaëlle Proux, actuellement recrutée en CAE, jusqu'au 28 juillet. Ils ont ainsi décidé la création d'un poste d'adjoint du patrimoine de 2 e classe auquel elle sera d'abord contractualisée. « On a quelqu'un de motivé, dynamique et capable d'entraîner des bénévoles avec elle. Elle donne complète satisfaction. On a la personne adéquate au poste qu'on propose » poursuivait le président.

 

 eautre extrait "presse" 22 juin 2011 . Gaëlle Proux est la responsable de la médiathèque. Passionnée du livre depuis l'enfance, elle effectue son travail avec beaucoup de dynamisme et de passion avec les 25bénévoles de l'association.

nb: sur cette information, le collectif débat sur le lien de cause à effet qui semble être évoqué. La "vielle" passion  du foot ball  conduit  elle toujours à devenir professionnel. Il est des passionnés du livre qui sont  berger, pilote d'avion ou électricien, abonnés ou pas dans les médiathèques.

Toutefois réussir à "marier" passion et travail est le rêve de beaucoup, surtout en période où l'emploi est rare.

Notre  vieux  bibilothècaire de "service " et ami du collectif considère qu'aimer le livre pour être responsable d'une médiathèque est indispensable. "C" indique par ailleurs que le secteur étant en pleine mutation Il faut nécessairement être performant en culture générale, et sur des fondamentaux tels que l'histoire du livre, la sociologie des publics,  la politique culturelle,..

"C" précise dire aux étudiants rencontrés en fin de parcours que "les places sont chères et rares", et qu'il ne faut rien négliger  dans le cursus tant la mutationn du secteur est importante et diversifiée.

Nous pensons que parmi les presque 300 abonnés inactifs non emprunteurs d'ouvrages, beaucoup sont peu passionnés du livre

Nous retrouvons "C" à l'article médiathèque point presse pour une réflexion particulière sur l'animation en bibliothèque

 

 

 

extrait ouest France décembre 2011

  Le président Pierrick Sorgniard a tiré un bilan très satisfaisant de cette présentation. « Pour la fréquentation, c'est un outil qui fonctionne [...] Le budget n'est pas tout consommé, c'est positif. Ça fonctionne avec les bénévoles, elles sont de plus en plus actives et présentes ; Gaëlle y est forcément pour quelque chose. »

 


autre exemple de "responsabilté"

Un(e) agent(e) de bibliothèque – Chaville (92)

Agent / Agente de bibliothèque

VOUS SEREZ RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES COLLECTIONS FICTIONS – DOCUMENTAIRES ET D’ACTIONS SPECIFIQUES.VOUS ELABOREZ ET COORDONNEZ DES PROJETS CULTURELS ET PEDAGOGIQUES, DEVELOPPEZ LA COMMUNICATION DE LA STRUCTURE (INTERNET…).CONNAISSANCE DU LOGICIEL ALOES (SIGB) ET PAO.

 

Type de contrat : CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Nature d’offre : CONTRAT DE TRAVAIL

Expérience : EXIGEE DE 1 AN SOUHAITEE

Formation : Bac+2 ou équivalent Exigé

Diplôme demandé : DUT METIERS DU LIVRE

Ou Bac+3, Bac+4 ou équivalent Exigé

Diplôme demandé : LICENCE METIERS DU LIVRE

 

Secteur d’activité : ADMINISTRATION PUBLIQUE GENERALE

 

Pour postuler à cette offre,

veuillez adresser par mail votre CV et une lettre de motivation, en précisant le numéro de l’offre à :

Source : Pole Emploi, Numéro d’offre 178540N

 

  Les catégories de personnels des bibliothèques (infos fonction publique )

Les personnels « scientifiques » et d'encadrement appartiennent à des corps ou cadres de catégorie A. Ce sont les Conservateurs et les Bibliothécaires.

Les personnels techniques appartiennent à des corps ou cadres de catégorie B. Ce sont les Assistants de bibliothèque et Bibliothécaires-adjoints spécialisés (État), les Assistants et Assistants qualifiés de conservation (Fonction publique territoriale), les bibliothécaires adjoints et Bibliothécaires spécialisés (Ville de Paris).

Les personnels « d'exécution » appartiennent à des corps ou cadres de catégorie C. Ce sont les Magasiniers principaux et Magasiniers (État), les Adjoints du patrimoine principaux et Adjoints du patrimoine (Fonction publique territoriale),

 

responsable d'une médiathèque:

Constat du collectif un adjoint du patrimoine 2ème classe (cat C) mais de "contractuel" est selon les élus, le poste adapté pour gérer la médiathèque.

Le collectif pense que si après 8 mois de fonctionnement du nouvel outil "médiathèque",  la création d'un poste de travail nouveau s'effecttue et qu'une personne est jugée "adéquate" à ce poste (avant même la fin de son contrat en cours, ou la date annoncée d'un diplôme ), la précarité du travail doit cesser.

Pour le CMN l'emploi à la médiathèque doit être reconnu et durable (permanent) donc occupé par un titulaire, lui même reconnu et non "pénalisé" dans sa carrière et son avenir par la précarité de l'emploi.

 

"contractuel", pourquoi?

selon wikipédia et pour information

En France, un agent contractuel de la fonction publique est un agent non fonctionnaire de l'administration, dont la situation est régie par un contrat qui détermine ses droits et obligations. Les agents contractuels sont l'une des catégories d'agents non titulaires de la fonction publique On trouve des agents contractuels dans les trois fonctions publiques : d'État, territoriale et hospitalière.

On ne parle de « contractuel » que pour les emplois qui auraient vocation à être remplis par un fonctionnaire.


Le recours au contrat "contractuel"

Plusieurs raisons motivent le recours de L’administration, au contrat, pour recruter ses agents. En premier lieu, il s'agit d'un procédé plus simple et rapide que l'ouverture de places à un concours et il permet la sélection d'une personne spécifique sur des critères qui ne seraient pas pris en compte lors de la procédure recrutement des titulaires.

 

Le législateur tend à limiter le recours au contrat "contractuel " afin qu'il reste la procédure d'exception  . En effet, le recrutement par concours des fonctionnaires et leur statut se justifient par la nécessité d'une procédure transparente de mise en compétition des candidats susceptible de garantir l'effectivité d'un droit fondamental :

« […] Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents »

—  Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, Art. 6  

 

selon nos sources

Fonction publique territoriale

L'entrée au service  d'agents non titulaires est prévu pour le remplacement d'un fonctionnaire, l'affectation à un emploi temporaire, et, en ce qui concerne les contrats, afin d'occuper des emplois permanents à temps partiel dans les petites communes et des emplois permanents lorsqu'aucun cadre d'emploi n'est susceptible d'assurer les fonctions correspondantes.

« Les collectivités locales et leurs établissements ne peuvent recruter des agents non titulaires pour occuper des emplois permanents que pour assurer le remplacement momentané de fonctionnaires, ou pour faire face temporairement et pour une durée maximale d'un an à la vacance d'un emploi qui ne peut être immédiatement pourvu dans les conditions prévues par la présente loi.

Ils peuvent, en outre, recruter des agents non titulaires pour exercer des fonctions correspondant à un besoin saisonnier pour une durée maximale de six mois pendant une même période de douze mois et conclure pour une durée maximale de trois mois, renouvelable une seule fois à titre exceptionnel, des contrats pour faire face à un besoin occasionnel »

Des assouplissements ont été introduits par la Loi dite Galland de 1987 afin de permettre au petites communes de recruter par contrat à durée déterminée renouvelable afin d'occuper des emplois permanents à temps non complet

Par ailleurs, depuis la Loi n°2001-2 du 3 janvier 2001 des emplois permanents peuvent être occupés par des agents contractuels dans les cas suivants

  • Lorsqu'il n'existe pas de cadre d'emplois de fonctionnaires susceptibles d'assurer les fonctions correspondantes ;
  • Pour les emplois du niveau de la catégorie A, lorsque la nature des fonctions ou les besoins des services le justifient.

Nature juridique du contrat

Principe

Les contrats régissant les contractuels sont en général des contrats de droit public à durée déterminée. Contrairement à ce qui se passe en droit du travail où le contrat de droit commun est le contrat à duré indéterminée(CDI), la durée déterminée est la règle. En effet, l'emploi de contractuels constitue une dérogation au principe qui veut que ces emplois soient occupés par des fonctionnaires soumis au statut général de la fonction publique.

 

 

 

Précarité dans la fonction publique territoriale

22 mars 2011CMN

Alors que le gouvernement a rendu ses propositions le 7 mars pour réduire les contrats précaires dans la fonction publique, le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) publie un rapport inquiétant sur l'état de la précarité dans la « territoriale », adopté le 16 mars.

C'est en effet dans les collectivités locales que la proportion de contrats précaires est la plus forte : plus d'un agent sur cinq occupe un poste de non-titulaire (23,5%) dans la fonction publique territoriale

 

LES FEMMES SURREPRESENTEES

Les femmes sont surreprésentées parmi les non-titulaires : deux tiers des contractuels sont des femmes, alors qu'elles représentent 60% des effectifs totaux de la FPT.

Le rapport du CSFPT rappelle que l'emploi de contractuels dans la fonction publique est autorisé « à titre dérogatoire, et dans des cas limitativement énumérés », soulignant que les emplois permanents doivent normalement être occupés par des fonctionnaires.

 

 

Contractuels : le protocole d’accord signé par six syndicats

Le 31 mars 2011, le protocole d'accord portant sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels dans les trois versants de la fonction publique” a été signé par la CGT, la CFDT, FO, l’UNSA, la CFTC et la CGC .

 

Fonction publique Publié le jeudi 31 mars 2011

Six syndicats de la fonction publique sur huit ont signé, le 31 mars, le projet d'accord sur les 875.000 contractuels, qualifié "d'exemplaire" par le gouvernement. Environ 160.000 agents devraient bénéficier soit d'une titularisation, soit d'un passage en CDI. Les autres agents devraient obtenir davantage de droits.

Fréquente aujourd'hui, la situation des agents publics, parfois très diplômés, qui enchaînent des contrats de dix mois pendant des années et peinent du coup par exemple à accéder à la propriété, va trouver une solution. Le gouvernement en est certain et les six organisations syndicales qui ont signé
Réunis à Bercy autour du ministre de la Fonction publique, François Baroin et de son secrétaire d'Etat, Georges Tron, les chefs de file des fédérations de la fonction publique de la CGT, de la CFDT, de FO, de l'Unsa, de la CFTC et de la CGC ont estimé que les propositions du gouvernement constituent des avancées pour les personnels contractuels. Et cela sans remettre en cause le statut de la fonction publique. Pour l'ensemble des syndicats, le projet initial dévoilé fin décembre comportait ce risque. Depuis, le gouvernement a su les rassurer en multipliant les déclarations en faveur du statut de la fonction publique. Le message, un peu brouillé un temps par des déclarations du président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, qui invitait à s'interroger sur la pertinence du statut, a été doublé, surtout par l'introduction dans le projet d'accord de formules sans ambiguïté. Le document signé ce 31 mars débute ainsi en énonçant que "l'affectation des fonctionnaires sur les emplois permanents (...) constitue un principe fondamental de notre statut général". De plus, le gouvernement a retiré du texte les éléments les plus contestés, tels que le contrat de projet ou la possibilité pour les employeurs de recruter des contractuels sur des emplois permanents des catégories B et C.

 

Thomas Beurey

 

 

TITULARISATION

Le collectif constate que l'employeur décrit "quelqu'un de motivé, dynamique, et capable d'entraîner les bénévoles avec elle..quelqu'un qui donne complète satisfaction et qui est la personne adéquate au poste proposé. La personne effectue son travail avec beaucoup de dynamisme et de passion. Le bilan est très satisfaisant , ç'est postif et ça fonctionne avec les bénévoles de plus en plus actives et présentes car la personne y est forcément pour quelque chose"

 

Les adjoints territoriaux du patrimoine de 2ème classe peuvent occuper les emplois de magasinier de bibliothèques ou archives, de surveillant de musées, de monuments historiques, des établissements d'enseignement culturel ou de parcs et jardins.

  • Filière Culturelle : Patrimoine et bibliothèque
  • Catégorie C

Dans les établissements où ils sont affectés, ils sont chargés de la surveillance. Ils veillent à la sécurité et à la protection des personnes, des biens meubles et immeubles et des locaux en utilisant tous les moyens techniques mis à leur disposition. Ils assurent la surveillance des collections et le classement des ouvrages. Ils assurent les travaux administratifs courants.

Les adjoints territoriaux du patrimoine de 1ère classe assurent l'encadrement des adjoints du patrimoine de 2ème classe placés sous leur autorité. Des missions particulières peuvent leur être confiées. Ils peuvent être chargés de tâches qui nécessitent une pratique et une dextérité particulières.

Lorsqu'ils sont affectés dans les bibliothèques, ils sont particulièrement chargés de fonctions d'aide à l'animation, d'accueil du public et notamment des enfants, et de promotion de la lecture publique. Ils participent à la sauvegarde, à la mise en place et à la diffusion des documents. Ils assurent les travaux administratifs courants.

 

Grille indiciaire de la fonction publique territoriale

Filière Culturelle : Patrimoine et bibliothèque

Fiche métier : Adjoint du patrimoine

TAB : 5 556,35 au 01/07/2010
Mode de Calcul
Grille indiciaire 2012
Grille indiciaire État Grille indiciaire hospitalière

Adjoint du patrimoine

Liste des cadres d'emplois
Adjoint du patrimoine de 2ème classe (E3) Catégorie C
Échelon Durée de l'échelon IM Salaire brut mensuel
11ème - 355 1 643,75 €
10ème 36 mois à 48 mois 338 1 565,04 €
9ème 36 mois à 48 mois 326 1 509,48 €
8ème 36 mois à 48 mois 319 1 477,06 €
7ème 36 mois à 48 mois 312 1 444,65 €
6ème 24 mois à 36 mois 307 1 421,50 €
5ème 24 mois à 36 mois 306 1 416,87 €
4ème 24 mois à 36 mois 305 1 412,24 €
3ème 18 mois à 24 mois 304 1 407,61 €
2ème 18 mois à 24 mois 303 1 402,98 €
1er 12 mois 302 1 398,35 €

 

 

 

 

  la médiathèque est un "outll " à considérer sur la durée

Le collectif considère que la situation exige un poste de travail permanent et implique la nécessité de reconnaître par LA TITULARISATION la personne embauchée 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:29

  médiathèque communautaire

 

 


Marie-Reine Tillon, présidente du Gal, Didier Lechien, vice-président, et plusieurs membres du Gal ont visité la médiathèque et les bureaux communautaires, guidés par Pierrick Sorgniard, le président, et Gaëlle Proux, agent de la médiathèque.

Le groupe d'action locale (Gal) du pays de Dinan était en visite à la médiathèque communautaire jeudi. Lors du comité de programmation du 14 décembre, l'intercommunalité a obtenu 40 000 € de fonds européens Leader pour son projet de construction d'une médiathèque intercommunale.

Le coût total de cet investissement s'éleve à 573 973 €. La communauté a aussi reçu 10 000 € de l'État, 225 000 € du conseil régional et 95 012 € du conseil général.

Dès cette année, les premiers relais de la médiathèque seront mis en place dans la communauté de communes. Un local sera prévu à cet effet avec l'équipement en matériel informatique permettant l'accès à la liste des ouvrages de la médiathèque. Un fonds d'ouvrages sera mis à disposition dans chaque relais permettant la consultation sur place. Ce sera un lieu d'accès à la culture avec des informations sur les différentes manifestations culturelles, expositions...

 

Intercommunalité :

mardi 03 mai 2011 (extrait)

Le budget général de l'intercommunalité s'élève à 1 114 369 € en fonctionnement et 893 740 € en investissements.

Les charges à caractère général ont été revues à la hausse. Depuis l'ouverture de la médiathèque en octobre dernier, de nouveaux frais de fonctionnement sont apparus : augmentation du poste électricité, une enveloppe de

14 000 € pour l'achat de livres, CD, DVD, 2 500 € pour les cartes informatiques des adhérents et les protections des livres, 2 000 € de frais divers d'animation si nécessaires.

Les charges de personnel sont prévues en hausse également (294 050 €), avec une année complète pour l'agent de la médiathèque dont le contrat aidé se terminera, la disparition d'un contrat aidé au niveau de l'animation sportive. ...

En investissements, 117 673 € pour la médiathèque (dont 115 500 € concernant le règlement de la fin des travaux),..

11 500 € pour la mise en place de deux relais médiathèque, ...

 

 

Le relais de St Maudez: C'est l'agent de la médiathèque Gaëlle Proux « qui a eu carte blanche sur le dossier avec une enveloppe financière », pour aménager les lieux.

Deux étagères d'ouvrages sont à destination des adultes et un espace enfant est aménagé, constitué d'un fond de livres, de tapis pour s'asseoir et de mobilier (tables et chaises)... L'ensemble aura coûté 5 200 € éligibles à subvention de 50 %..

Le relais de La Landec: La municipalité a réalisé des travaux dans la salle polyvalente qui a été séparée en 2 pièces, dont l'une accueillera le relais. Les peintures ont été refaites, les huisseries changées....

La commande du mobilier a été passée et est en attente de livraison. À réception, le fonds documentaire devra être installé.22 000 € sont inscrits pour les travaux qui ont été réalisés au futur local du relais de la médiathèque qui doit ouvrir bientôt...

 

2012: Pause sur l'investissement pour l'intercommunalité cette année

reprise article de presse Ouest France samedi 31 mars 2012

 

Parmi les principaux postes d'investissement:

241 316,96 €; d'opérations financières (principalement des annuités d'emprunt)

28 000 € pour la médiathèque, 10 500 € pour les deux nouveaux relais de la médiathèque, à La Landec et Trébédan


 

petit bleu avril 2012

ScannedImage-8.jpg

ScannedImage-9.jpg

 



 
 

 

 

 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:28

le collectif pense que les tarifs pourraient tenir compte des revenus, du nombre d'enfants et des situation de chômage

 

 

Les tarifs 2010

Abonnement

pour les moins de 14 ans:  3 euros 

pour les adultes:  12 euros  

pour les familles: 12 euros  

 

Les élus ont fixé les tarifs des photocopies qu'il est possible d'obtenir à la médiathèque. La copie noir/blanc format A4 coûtera 0,20 €, en recto verso 0,30 €, en couleur 0,40 € et recto verso couleur 0,80 €. Pour le format A3 : 0,30 € la copie noir/blanc, 0,60 € le recto verso, 0,60 € en couleur et 1,60 € recto verso couleur.

 

En ce qui concerne les ateliers informatiques qui seront mis en place prochainement, le coût sera de 3 € l'heure. Un forfait de 20 € sera pratiqué pour 10 h sous réserve de groupes de 4 à 6 personnes.

 

 

les tarifs 2011


Les cours d'informatique reprendront à la médiathèque, dans quelques jours. Les plannings sont en cours d'élaboration. Des séances qui ont lieu par groupes de trois personnes, où les personnes sont réparties par niveau.  Les séances auront lieu par cours de 2 h. Le prix est fixé à 10 € de l'heure...le tarif passe 2e (forfait) ou 3e (hors forfait) à 10e  l'heure

les tarifs 2013

L'abonnement annuel famille passe à 15 €, l'abonnement adulte individuel à 10 € et l'abonnement enfant de moins de 14 ans à 5 €.Pour les habitants en dehors des 18 communes, le prix est de 17,25 € en famille, 11,50 € pour adulte individuel et 5,75 € pour un enfant. Pour les vacanciers, un tarif unique de 10 € est appliqué.

les tarifs 2015

Suppression du tarif vacancier. Pour les habitants du territoire intercommunal, le tarif est de 17 € pour les familles, 12 € si adulte et 6 € si jeunes de moins de 18 ans et 35 € pour les groupes de plus de 10 personnes. Les habitants extérieurs sont majorés de 3 à 5 €

 

 Informatique 2012

Mettre en page son CV : , personnes demandeurs d'emploi ou de moins de 25 ans

Le prix est de 3 € heure

Pour les adultes :  transférer ses photos. Nécessité d'apporter son appareil photo avec cordon et clé USB.ordinateur découverte de l'outil informatique, niveau débutant. LMa boite mail

 Consulter, archiver, répondre, créer, transférer les messages.  7 € heure.

Bambin clic (pour les 2-3 ans) :  initiation à l'informatique sous forme de jeux interactifs, coloriages... De 10 h 30 à 11 h (tarif : 3 €).

Ados'mérique :   Création d'une planche de manga avec un logiciel de création.

le roman-photo. Lors de cette séance un roman-photo sur la médiathèque sera créé.

Tarif : 5 € heure

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:28

 

 

 

à la médiathèque de plélan: des intervenants

pour dispenser de l'informatique

  "se servir de sa boîte mail" , et "la création d'un site personnel" ...rédiger un CV pour un chômeur (offre déjà faite par pôle emploi)



Les ateliers d'informatique à thèmes ont repris - Plélan-le-Petit

samedi 24 septembre 2011 

Mardi, en fin d'après-midi, 2e séance d'atelier d'informatique avec Gaëlle Proux, pour travailler sur le transfert de photos à partir d'un appareil photo vers un périphérique de stockage externe.

Les cours d'informatique reprendront à la médiathèque, dans quelques jours. Les plannings sont en cours d'élaboration. Des séances qui ont lieu par groupes de trois personnes, où les personnes sont réparties par niveau. Des séances pour débutants, initiés ou en perfectionnement avec Romuald Mestre et Catherine Bouënard. 


 


 

 

LES POSTES D'INTERVENANTS

article ouest france "extrait": Plusieurs décisions concernant la médiathèque mardi soir en séance communautaire. Les élus ont adopté la proposition de tarifs concernant les cours d'informatique, à raison de 15 € brut de l'heure pour les intervenants. 

 le coût du travail  15 € brut de l'heure pour les intervenants.

  écart + 5;81e brut  de heure par rapport au smic horaire

LES 'INTERVENANTS

Le collectif remarque un recrutement pour des personnes  ayant déjà plusieurs activités et revenus.  Le CMN n'évoque pas de situation illégale en la matière, il constate simplement, et cela hors de toute considération des qualités ou qualifications des personnes elles mêmes. Nos élus employeurs font des choix, nous constatons les décisions prises.

nb un article sur les tarifs et le coût du travail à la rubrique "salaire et emploi "

 

 

informations publiques

  L'activité du premier intervenant à la médiathèque

Donne cours de guitare pour débutants La Landec 22980 

www.toutvendre.fr › Emploi et Service  Cours particuliers

27 juin 2011 Cours particuliers La Landec 22980 donne cours de guitare pour débutants méthode ... contactez Romuald MESTRE au 06 80 28 34 52 ...

Donne cours de guitare pour débutants et niveau...

 

Annonce déposée le 19/09/2011 par Romuald MESTRE

Donne cours de guitare pour débutants et niveau 1

Donne cours de guitare pour débutants et niveau intermédiaire
apprentissage du rythme sur partition de façon claire et progressive
on commence directement sur l'instrument sans solfège
Blues, folk , chanson française, country, bossa nova, rock...
tous les documents sont fournis et je me déplace à domicile
je donne 1h par semaine ou une demi-heure pour les plus jeunes
le cours est à 20 € un supplément peut être demandé si le nombre de kilomètre est imposant
n'hesitez pas à me contacter au 06 80 28 34 52 / 02 96 82 12 12
[email en cliquant sur Contacter]

Romuald Mestre a créé Micro-addict - La Landec

lundi 30 mai 2011
Romuald Mestre, ici devant l'un de ses postes de travail.

Romuald Mestre a créé sa micro-entreprise, Micro-addict, spécialisée dans l'informatique. Il est titulaire d'un bac + 2 en électronique et d'un titre professionnel de technicien d'assistance en informatique de niveau IV. Son objectif est d'avoir plus tard, un statut d'entreprise individuelle. Il propose à la clientèle (particuliers et entreprises), des services de dépannage en informatique, conception graphique (tous documents, affiches, flyers, cartes de visite, site internet...) la vente de matériels (ordinateurs, imprimantes, consommables, logiciels...) et aussi des cours d'informatique à domicile et au sein des PME. Il dispense également des cours à la médiathèque communautaire de Plélan-le-Petit.

Romuald Mestre 5, impasse de la Fontaine à La Landec. Tél. 02 96 82 12 12 ou 06 80 28 34 52. Tous les jours de 9 h à 20 h. Le samedi, sur rendez-vous. Courriel : micro-addict@orange.fr Site internet : http://www.microaddict.fr/

 

 

 

 

 

L'activité de la seconde personne intervenant à la médiathèque

Elle est élue au conseil muniipal de Trébédan où le maire est référent de la médathèque pour l'intercommunalité

En 2013 elle siége  à la commission affaires culturelles et scolaires de la nouvelle communauté de communes, donc en charge de la médiathèque
sources:

Les prochains rendez-vous de la médiathèque présentés aux élus

samedi 16 juin 2012


Gaëlle Proux, à l'issue de son intervention devant les élus communautaires.


Gaëlle Proux a émis le souhait qu'un élu communautaire soit référent auprès de la médiathèque. Didier Ibagne, maire de Trébédan, s'est proposé et a été désigné.

 

Trébédan Conseil. Du retard pour le chantier de l'école

21 janvier 2013 le télégramme

  • Mercredi soir, avait lieu une réunion de conseil, à la mairie. Franck Mélet, qui figure au centre intercommunautaire d'action sociale, a décidé de rejoindre la commission Environnement, Catherine Bouesnard siégera à la commission Affaires culturelles et scolaires, et Alain Hamoniaux a choisi Ordures ménagères et déchèterie.


Municipales 2008

Les autres listes COMMUNE : Trébédan
DEPARTMENT : Côtes d'Armor (22)
MAIRE SORTANT : Hamoniaux Gérard
NOMBRE DE SIEGES : 11
Ensemble préparons l'avenir avec Catherine Bouënard
Ensemble préparons l'avenirCatherine Bouënard 

Catherine BOUËNARD

  affaires personnelle profession libérale autre création artistiqueScannedImage-21

 


Catherine Bouënard correspondante Ouest France des communes de Plélan-le-Petit, La Landec, Languédias, Trébédan, Plorec-sur-Arguenon, Saint-Maudez et Saint-Michel-de-Plélan, sera absente du jeudi 2 juin au lundi 6 juin inclus.
Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif