23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 10:13

 

Zone Développement Eolien (ZDE)

 

 

(selon la presse) à SAINT MAUDEZ

L'implantation d'une de ces zones de développement éolien regrouperait Saint-Maudez, Saint-Michel et Corseul.

A Corseul,les élus après délibération, ont approuvé à l'unanimité l'implantation de cette ZDE.

A Saint Maudez, la commune s'est rapprochée de St Michel de Plélan suite des propositions de cabinets d'implanter 4 mâts dans la commune et un dans la localité voisine.Les deux conseils ont validé cette décision.

La commission du pays de Dinan a validé le schéma éolien. Il a été transmis en préfecture pour approbation

Interrogés par un habitant, le maire et le conseil municipal de St Maudez se

se défendent de travailler dans la discrétion

Le maire aimerait qu'une réunion soit organisée avec tous les habitants pour avoir leur avis...Le maire indique quedans l'hypothèse où le dossier serait validé, « si on sent un refus de la population, l'implantation d'éoliennes ne se fera pas »



Historique de la situation

Les élus du syndicat de pays ont voté la carte des sites susceptibles d'accueillir des éoliennes. 31 mars 2009(extrait Ouest France)

Le syndicat mixte du pays de Dinan, qui regroupe neuf communautés de communes, a décidé d'établir un schéma de développement éolien. ... Trois critères lui pont permis de délimiter les zones à fort potentiel éolien : la carte des vents, les possibilités de raccordement au réseau EDF, la sensibilité « patrimoniale » (les monuments) et la proximité de l'habitat....

Un comité de pilotage a été mis en place. Il comprend un représentant de chaque communauté de communes. ... Critère numéro un : les éoliennes doivent se trouver à plus de 500 m des habitations. Les élus du syndicat mixte du pays de Dinan réunis hier à Aucaleuc ont voté la carte à l'unanimité. La plupart des sites se trouvent loin des côtes, en zone rurale au sud de Dinan.



www.linternaute.com 26 mars 2010

La Bretagne est la région française qui possède le plus d'éoliennes. Ses 324 machines sont réparties dans 64 parcs. Le potentiel éolien, cartographié par l'ADEME est très important. Il se situe majoritairement le long du littoral breton. Dans le Pays de Dinan, plusieurs communes pourraient en accueillir comme Saint-Maudez.



Pays de Dinan :

Environnement vendredi 05 novembre 2010 (extrait O France)

Le syndicat mixte du pays de Dinan a adopté hier soir la carte des zones de développement éolien (ZDE). Aucune éolienne n’est située en bord de mer.

 

« Le projet éolien ne se fera pas contre la population » - Saint-Maudez

Saint-Maudezjeudi 18 novembre 2010 (ouest France)

la distance maison/éolienne passe à 500m

 

Lors du dernier conseil, le maire, Frédéric Chapron, a fait le point sur le dossier éolien, rappelant l'historique des 20 sites potentiels et la carte finale mise à jour le 21 octobre.

La commune a deux sites possibles. En juillet, la loi a modifié le nombre d'éoliennes par site, portant leur nombre à 5.La commune s'est rapprochée de Saint-Michel-de-Plélanà la suite des propositions de cabinets d'implanter 4 mâts dans la commune et un dans la localité voisine. Les deux conseils ont validé cette décision.Le 2 e site est écarté par les élus.La distance vis-à-vis des habitations est également passée de 300 m à 500 m.Le 4 novembre,la commission du pays de Dinan a validé le schéma éolien. Il doit être transmis en préfecture pourapprobation fin novembre.Celle-ci a de 3 à 6 mois pour donner un avis. « En fonction du retour, nous saurons si le dossier est refusé ou accepté et si nous sommes dans le périmètre ».Dans l'hypothèse où le dossier serait validé, «si on sent un refus de la population lors des réunions, l'implantation d'éoliennes ne se fera pas.Néanmoins, la zone restera dans le périmètre et cela pourrait plus tard être revu avec les évolutions techniques. C'est un acquis. On ne veut pas faire n'importe quoi et ce n'est pas gagné ». Il faut savoir que les éoliennes auraient un mât de 77 m et que cela rapporterait annuellement 28 000 € à la commune. « Mais il y a 6 mois de retard au niveau du pays de Dinan ».

Dans la transparence

Interrogés par un habitant, le maire et le conseil se défendent de travailler dans la discrétion: « Je ne pense pas qu'on travaille sans transparence. Je ne suis pas du genre à remuer les choses quand ça n'avance pas. Je fais le point quand ça avance. C'est un dossier sensible, il est possible de prendre rendez-vous ou de contacter le pays ».

Pourquoi le dossier a-t-il été voté 2 fois ? « Dans le concept du dossier du pays, les choses ont été modifiées par l'État, donc nous avons été obligés de reprendre une délibération ».

 

Et pour l'implantation des 5 pieds ? « La décision finale sera prise par le maire. Préalablement, une réunion publique sera organisée pour les Maudeziens ainsi qu'une 2 e avec le cabinet. Le conseil prendra ensuite sa décision en ayant ainsi sondé la population, quant à la continuité ou pas. Si la population est contre, je ne signerai pas ».





Le Schéma Territorial Éolien (STE) est un outil de cadrage et de référence destiné à orienter les décisions sur les projets en cours et à anticiper les choix sur les prochaines implantations qui devraient concerner les futures Zones de Développement Éolien

Le Schéma Territorial Eolien a été approuvé par le Syndicat Mixte du pays de Dinan et transmis au Préfet des Côtes d'Armor enjuin 2011



Les éoliennes toujours à l'étude

Saint Maudez 19 septembre 2011 (le télégramme)

Mercredi à la mairie, le conseil municipal rassemblé autour de Frédéric Chapron, maire, avait une réunion de conseil.
ÉOLIENNES.
Le projet de voir des éoliennes dans la commune est toujours à l'étude. Le maire aimerait qu'une commission soit formée concernant ce projet. Il y a undossier à remplir et à envoyer à la sous-préfecture. Le délai d'attente est de six mois avant d'avoir une réponse. Le maire aimerait qu'une réunion soit organisée avec tous les habitants pour avoir leur avis. Suivant l'avis général, la procédure sera mise en route ou pas.



Voeux. Le projet d'éoliennes toujours à l'étude

Saint Maudez 12 janvier 2012(le télégramme)

Le projet des éoliennes est toujours à l'étude, une décision doit avoir lieu en juin.

null





Une Zone de développement de l'éolien validée

CORSEUL 27 février 2012 (le télégramme)

Le conseil municipal s'est réuni vendredi soir, sous la présidence d'Alain Jan. En préambule, Marc Fraval, directeur du Syndicat mixte du Pays de Dinan (SMPD) a présenté aux élus le projet de Zone de développement de l'éolien (périmètre et plafonds de puissance) et a répondu aux diverses questions posées. Les quinze zones proposées par le SMPD, dans le cadre du Schéma territorial éolien, répondent aux contraintes réglementaires, humaines, environnementales et paysagères qui conditionnent l'implantation d'éoliennes et qui ont été analysées au cours de la préparationde ce schéma. La commune de Corseul serait concernée pour un périmètre restreint. L'implantation d'une de ces zones regrouperait Saint-Maudez, Saint-Michel et Corseul. Les élus, après délibération, ont approuvé à l'unanimité l'implantation de cette ZDE sur le territoire de la commune, selon le périmètre proposé et les plafonds de puissance minimaux et maximaux relatifs à la ZDE.

 

 

 

Saint Maudez 15 janvier 2013(le télégramme)

Concernant le dossier éolien, Frédéric Chapron, maire, a fait savoir qu'il n'avait aucune nouvelle.

 



Éolien : il faudra attendre jusqu'en septembre 2014

Saint-Maudezvendredi 18 octobre 2013(ouest France)


le maire indique qu'à l'origine la distance maison/éolienne était de 350m et passe en 2013 à 500m..nb en 2010, le maire précisait déjà cette « nouveauté », alors que le pays de Dinan l'annonçait de puis 2009

Le maire Frédéric Chapron a fait le point sur le dossier éolien au conseil municipal. En préambule, il s'est réjoui d'avoir du nouveau sur ce dossier.

« J'ai participé à une réunion de commission éolienne il y a un mois et demi. Les démarches ont été très longues pour la ZDE (zone de développement éolien) qui imposait 5 mâts minimum pour éviter l'émiettage.

À l'origine, les maisons pouvaient se situer au plus près à 350 m à Saint-Maudez, on avait déjà pris 500 m. Aujourd'hui, c'est 500 m et il n'existe plus de ZDE.Nous sommes inscrits dans la démarche pour avoir validé auprès de la population une ZDE et on attendait l'avis de la population.

On est libres de faire ce qu'on veut.Par rapport au projet c'est maintenu. Il faut savoir si oui ou non on maintient la démarche. Il n'y a pas de décision ce soir car le dossier est un peu brûlantet de nouvelles informations vont arriver d'ici 2014. La prochaine réunion se tiendra en septembre 2014 où les entreprises se repositionneront. Jusque-là, le dossier reste entre parenthèses à cause ou malgré les changements de lois. On attend, actuellement, on ne peut rien faire.

 

Octobre 2014

Mercredi soir, lors du conseil municipal, le maire, Frédéric Chapron, a indiqué avoir été à nouveau démarché par la société Windstrom.

Pour les nouveaux élus, il a fait un rappel historique du dossier. La nouvelle réglementation n'impose plus comme avant, d'avoir 5 éoliennes par site. Il y a toujours les contraintes d'éloignement vis-à-vis de l'habitat et de nombreuses études : environnement, acoustique, vent. qui sont réalisées en amont d'un projet éolien afin de voir si celui-ci est possible. Ces conditions déterminent sa faisabilité et la puissance des machines.

Les propriétaires et locataires de terrains doivent également être favorables à l'accueil des éoliennes sur leur(s) terrain(s). Un permis de construire est sollicité, une enquête publique a lieu également. De longues démarches qui ne permettent pas d'aboutir avant au minimum 5 ans pour voir les éoliennes tourner. Les études à elles seules demandent un an. Une proposition avait été effectuée pour un parc éolien comportant quatre machines (dont une sur la commune de Saint-Michel-de-Plélan).

Le maire a proposé aux élus de faire revenir la société Windstrom lors d'une séance de conseil, afin qu'elle explique quel serait son projet. « Le projet est décidé en conseil municipal et la décision finale qui nous appartient sera prise en fonction de l'avis de la population. Une réunion publique sera bien entendu organisée ».

Dans un tel dossier, la commune perçoit une redevance annuelle, tout comme les locataires et propriétaires des terrains occupés par les pales et les mâts d'éoliennes.

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 10:12

Le premier projet éolien a été abandonné

mai 2013: Peu de temps avant l'arrivée de la nouvelle municipalité, la commune avait été sollicitée par l'entreprise WPD, dans le cadre d'un projet éolien. Le conseil municipal était favorable à cette démarche.

Mercredi soir, le maire a annoncé l'abandon du projet par cette société. Deux sites avaient été repérés comme potentiellement intéressants pour y implanter des éoliennes.

L'un se trouve trop près du site classé du château du Challonge et le deuxième, dans la zone nord Trébédan-La Landec, rencontre un problème de faisceau hertzien d'une société de téléphonie et d'administration de la région.

Depuis, une deuxième entreprise a sollicité la commune pour, à son tour, proposer un projet éolien, il s'agit de l'entreprise Abo wind, de Nantes.

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 10:10

Accord pour la faisabilité d'un parc éolien au Bois-Raffray - Bourseul

samedi 21 septembre 2013


Antoine Charrier et Thomas Tenailleur, chargés de projets chez Valorem, étaient présents jeudi soir lors de la réunion du conseil municipal, afin de présenter le projet de parc éolien notamment au Bois-Raffray à Bourseul, s'étendant également sur les communes de Jugon et de Saint-Méloir.

Après avoir présenté la société, le projet local a été abordé. « Des relevés de vent sur le site ont donné une vitesse de 7 m à la seconde à 80 m de haut, ce qui est très favorable à l'implantation d'éoliennes », a reconnu l'intervenant. La zone d'étude est située de part et d'autre de la quatre voies en direction de Saint-Brieuc et deux raccordements sont possibles, l'un à Bourseul, l'autre à Sévignac.

Si le nombre exact d'éolienne ne sera fixé qu'une fois l'étude de faisabilité achevée, le nombre de 9 a été avancé. « C'est le chiffre maximum, en tenant compte des interdistances pour un fonctionnement optimum. Avec 9 éoliennes, la puissance totale serait de 18 Mw et une production estimée à 45 000 Mwh. Quant à la hauteur maximum de l'ensemble, elle serait comprise entre 125 m et 150 m, » ont expliqué les intervenants.

Les élus favorables

Philippe Dauly, maire, a indiqué, à titre personnel, être favorable à l'éolien, tout comme les autres élus. Sans pour autant préjuger de la réussite de ce projet, puisqu'une autre société est également porteuse d'un parc éolien sur cette même zone, les représentants de Valorem étant au courant de cette concurrence de projet. « Si les élus donnent leur accord pour poursuivre plus en avant et réaliser l'étude de faisabilité, nous nous mettrons en contact avec les propriétaires de terrain pour avoir leur accord également, pour un bail de 20 ans. À l'issue, le démantèlement des éoliennes, la remise en état du terrain voire de nouvelles plantations sont prévues. Il y aura des réunions avec les riverains » ont souligné les chargés de projets. L'avis a été favorable pour l'étude de faisabilité, à l'unanimité.

 

 

octobre 2014

Le maire, Michel Desbois, a présenté au conseil le projet d'installation d'un parc éolien dans la commune, sur un domaine privé, parc proposé par la société Volkswind de Boulogne-Billancourt.

Après délibération, les élus méloriens se sont accordés pour l'organisation d'une réunion publique, afin d'informer la population.

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 10:00



Plélan-le-Petit - De plus en plus de débats à propos du projet éolien 19 mars 2010

Le dossier éolien n’en est qu’à ses débuts, mais dès qu’il est évoqué en conseil municipal, il a son lot d’arguments, pour et contre. Il s’agissait cette fois, d’adopter la puissance maximale, à savoir 9 mégawatts (3 éoliennes de 3 mégawatts). François Robert, élu de la minorité, absent lors au dernier conseil, avait donné procuration à Jacques Camar pour voter contre le dossier et s’en est expliqué : « On parle beaucoup des côtés positifs. Il faut aussi parler des revers de la médaille. Le paysage est quand même bien entouré de villages nombreux comme La Chapelle, Quéhennic, le Four d’en Haut, les Rochettes. Le bruit c’est jour et nuit et le week-end ». Corinne Chapel se questionne sur le lieu d’implantation mais déclare être favorable à l’éolien tout comme Hervé Godard. Pour François Robert, « le débat est indispensable et délicat ». Et le maire de conclure : « Jusque la signature du permis de construire, rien n’est fait ».

Le vote a donné 10 voix pour la question de la puissance, 7 abstentions et 2 contre.

Les élus donnent un avis favorable au schéma éolien - Plélan-le-Petit

mardi 11 septembre 2012


Le maire a présenté deux mails reçus par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) de Bretagne. Le schéma régional éolien breton a été élaboré. Chaque commune doit émettre un avis par le biais d'une délibération. « Le schéma reprend les communes aptes à recevoir sur leur territoire ou partie de leur territoire, des projets éoliens. Pour ce qui concerne Plélan, l'ensemble de la commune est apte à recevoir ce type de projet. Après, il y a des règles à respecter pour implanter des éoliennes, à savoir appartenir à une ZDE pouvant recevoir un minimum de cinq éoliennes. Or, sur notre commune, une ZDE avait été actée, mais celle-ci jusqu'à présent ne peut recevoir que trois éoliennes. Nous n'avons pas eu de nouvelles demandes. » Le conseil a émis un avis favorable sur le schéma régional éolien présenté par la Dreal à 18 voix pour et une contre, celle de François Robert.

 

Peut-être un nouveau départ pour le dossier éolien - Plélan-le-Petit

mercredi 28 novembre 2012


Interpellé par Jacques Camar élu de la minorité sur le dossier éolien, le maire a indiqué que « Le décret qui obligeait à avoir cinq éoliennes est annulé ». La commune avait un projet éolien près de la RN 176, mais elle ne pouvait accueillir que trois des cinq éoliennes imposées. Le maire a indiqué avoir reçu le cabinet IEL récemment, en effet, le cabinet souhaitait connaître la position de la commune depuis l'annulation du décret.

Le maire a rappelé la zone prévue et indiqué que c'est le conseil qui décidera au final. Il souhaiterait y associer la commune de La Landec. « Il n'y aurait pas d'éoliennes avant 2023 si la commune était candidate », a t-il ajouté.

 

Août 2014

Lors du dernier conseil, le maire, Didier Miriel, a indiqué qu'il avait à nouveau été démarché par des entreprises d'éolien. Il en a rencontré trois dont deux intéressées sur le secteur de la chèvrerie et une autre plutôt à l'Ouest côté Saint-Méloir-des-Bois.

« Nous en discuterons ensemble si on dit oui ou non ». La réglementation a évolué puisqu'avant elle imposait un nombre minimum d'éoliennes sur un même site. Ce n'est désormais plus le cas.

Il y a quelques années, un mât de mesure du vent avait été posé non loin de l'ancienne chèvrerie par une entreprise.

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 09:35

Juillet 2014

Lors du dernier conseil municipal, deux représentants de la filiale nantaise d'Abo wind France sont venus rencontrer les élus, dans le cadre d'une démarche de projet éolien.

La commune intéresse cette société, qui souhaite proposer une démarche vers l'éolien, plutôt au sud. Ce n'est pas la commune qui serait porteur du projet, mais avoir son aval pour étudier la question serait un point positif. Pour le moment, les élus n'en ont pas encore délibéré et ont invité Quentin Cheron, responsable projet, et William Keller, son assistant, à venir à la réunion publique, organisée à destination des habitants par la municipalité le vendredi 26 septembre.

Pour aboutir à tel projet, plusieurs critères sont impératifs : le vent, le raccordement électrique et l'obligation d'éloignement, d'au moins 500 m des habitations, pour les éoliennes, selon le schéma régional éolien.

La commune voisine Yvignac-la-Tour a déjà un parc éolien de quatre machines avec une société concurrente et la commune de Trébédan a une étude actuellement en cours.

Il faut attendre plusieurs années pour espérer voir implanter ces grands moulins, car plusieurs études sont obligatoires au préalable : la pose d'un mât de mesure du vent pendant plusieurs mois, une étude paysagère, une étude acoustique avant, et après le projet, si implantation, et une étude environnementale, qui, à elle seule, dure un an. Un permis de construire est aussi nécessaire.

Des démarches sont également à entreprendre vis-à-vis des propriétaires et exploitants des terrains visés car il faut savoir qu'une éolienne a une emprise de 1 500 à 2 500 m2 au sol. Une location de 5 000 € est versée, chaque année, par éolienne, à partager entre le propriétaire et l'exploitant. Dans l'idée, on parle de mâts d'une hauteur de 100 m et de palles de 50 m à raison de deux mégawatts par éolienne, couvrant les besoins en électricité de 2 000 personnes par an.

Pour la société, il faut compter un retour sur investissement entre sept et dix-douze ans si elle est l'investisseur. Mais il est possible d'évoluer vers un projet participatif où les particuliers peuvent avoir des parts tout comme des banques, collectivités ou autres investisseurs. Un projet éolien citoyen avec une approche territoriale, intégré avec des impacts maîtrisés, compris et bien accepté, amenant des avantages pour tous.

La commune peut bénéficier de mesures d'accompagnement, notamment au niveau de ses chemins de randonnée, disposer d'un véhicule électrique avec borne de recharge, adhérer au programme Enercoop...

Le maire, Jérémy Dauphin, a indiqué : « Il faut être innovants à Languédias, je préfère avoir deux éoliennes plutôt qu'une carrière industrielle. C'est l'énergie de demain, on doit la construire comme ça, avec un débat public et engagement citoyen. »

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 09:34
Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans EOLIENNES

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif