11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 18:38

pour faire suite au premier article sur l'animation

ECHANGE/ DEBAT

  • mais qu’est ce que l’animation en bibliothèque ?

    l’animation  ça sert à donner du sens, ça participe à l’élucidation du monde, et ça passe par la jubilation qui est l’appropriation du sens . Bon soyons clair. L’animation demande que l’on veuille bien mouiller sa chemise. Construire un projet cohérent n’est si facile .

    Une expo, une rencontre d’auteur n’apporte rien en terme d’inscription à la bibliothèque.

    un travail d’atelier préalable est souvent bien plus porteur si le personnel, voir des élus y participent au même titre que le citoyen x (et pas nécessairement lecteur). Il faut créer de la relation, du lien, de la connivence,de l’échange, de la rencontre, de la reconnaissance, de l’image positive.

    La personne qui a transpiré 2 jours en compagnie d’un bibliothécaire à essayer de construire un flip book, ou à comprendre comment on met en musique un texte a plus de raison de venir au spectacle ou à l’expo en lien mais surtout, s’il a éprouvé de la satisfaction dans cette expérience, il a toute chance de devenir prescripteur du lieu : Faites ça 3 fois par ans avec 10 personnes et vous aurez dans la cité la colonne vertebrale de votre établissement. La personne non lectrice a qui on aura fourni le moyen de légitimer la bibliothèque à travers une activité de ce type (appelez la animation si ça vous chante) ne s’inscrira jamais mais un beau jour vous la verrez débarquer dans vos locaux avec ses petits enfants  

  • Enfin, quelqu’un exprime ouvertement ce que chaque bibliothécaire pense tout bas. Je suis bibliothécaire d’une petite commune de 6000 habitants et regrette cette surenchère d’animations et le temps qu’on y consacre au détriment du travail de fond sur la mise en valeur des collections. Nous n’avons plus le temps de nous occuper du livre et de son contenu, c’est le comble du bibliothécaire, non ? Il faut continuer à mener quelques actions afin que la biblio soit toujours visible dans la cité. Et notre rôle de médiateur est aussi de créer des liens avec d’autres formes d’expression  mais n’en faisons pas trop. Nul n’est besoin d’alimenter cet engouement qui fait de nos publics "hypersollicités" plus des consommateurs que des lecteurs !

 

CLUB LECTURE ?

pour prolonger la réflexion sur l'animation

Selon le collectif, l'intérêt d'un club lecture est de fédérer et de laisser la place à une forme d'autogestion  porteuse d'un dynamisme régulier

 

Créé en 1991, le Club-lecture de la Bibliothèque municipale de Dinan a pour but de permettre aux abonnés d’échanger, avec simplicité et convivialité, leurs impressions de lecture et de partager leurs connaissances de l’actualité éditoriale.

Chaque année, les membres du Club-lecture lisent une sélection des prix littéraires de l’automne et proclament leur prix : « Le Prix du Club-lecture de la Bibliothèque municipale de Dinan ».

Les rencontres ont lieu le premier mercredi de chaque mois, pendant toute l’année scolaire de 18 heures à 19 heures 30, à la Bibliothèque municipale, Salle Mathurin-Monier (1er étage). Les dates exactes sont annoncées en septembre de chaque année.

Suite à chacune des rencontres, le bulletin Lire sur les remparts !, rédigé par les membres du Club-lecture, rend compte des ouvrages présentés.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans MEDIATHEQUE

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif