5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:12

ST MELOIR DES BOIS

 

 

 

 

St Méloir des bois

Les revenus fiscaux des ménages dans la commune s'élevaient, en 2010 à 23216 soit un écart de -14% par rapport à la moyenne des revenus fiscaux des ménages du département.

 

 

 

ASaint-Méloir-des-Bois la dette par habitant a augmenté de 4.68 % entre 2000 et 2012

en 2012 le poids de la dette représente 537 € par habitant.

En 2012, le montant total des dettes dûes était de :145 000 €.

En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune se montait à :47 000 €.

impôts locaux:augmentés de 63.21 % entre 2000 et 2012

 

 

redistribution des compétences de la nouvelle entité communautaire où nous récupérons la charge financière de la voirie, du syndicat de la salle omnisports.

 

 

 

Voirie : les travaux confiés à Lessard TP - Saint-Méloir-des-Bois

mardi 18 juin 2013


Depuis le 1 er janvier 2013, la commune a récupéré la compétence voirie ; les travaux de « point à temps » automatiques sont donc à sa charge. Après étude des devis proposés, le conseil s'est unanimement accordé pour confier l'ouvrage à l'entreprise Lessard TP, pour un montant de 4 210 € TTC.

 

+ 26% d'augmentation pour la taxe des ordures ménagères ?(communauté de communes)

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:12

LA LANDEC

 

 

La Landec

Les revenus fiscaux des ménages dans la commune s'élevaient, en 2010 à 31688 soit un écart de +17% par rapport à la moyenne des revenus fiscaux des ménages du département.

 

 

A La Landec la dette par habitant a augmenté de 83.49 % entre 2000 et 2012.

en 2012 le poids de cette dette représente 956 € par habitant.

En 2012, le montant total des dettes dûes était de :687 000 €

En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune se montait à :107 000 €.

impôts locaux:augmentés de 57.45 % entre 2000 et 2012

 

 

 

redistribution des compétences de la nouvelle entité communautaire où nous récupérons la charge financière de la voirie, du syndicat de la salle omnisports.

13 300 € pour la voirie communale - La Landec

jeudi 10 octobre 2013


Le conseil a délibéré vendredi soir, sur le choix de l'entreprise qui réalisera le programme de voirie communale. Il s'agit de l'entreprise Even, pour 13 330 € TTC. Les routes concernées sont la Giraudais, l'entrée de Launays Arot, une portion au Four d'en haut, et un pont à la Giraudais qui est rajouté.

Trois des cinq entreprises sollicitées pour un devis avaient répondu

 

 

+ 26% d'augmentation pour la taxe des ordures ménagères ?(communauté de communes)

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:11

TREBEDAN

 

 

 

Trébédan

Les revenus fiscaux des ménages dans la commune s'élevaient, en 2010 à 24349 soit un écart de -10% par rapport à la moyenne des revenus fiscaux des ménages du département.

 

En 2011, le total des impôts locaux encaissés par la commune de Trébédan se montait à : 85 000 €.
 

 

A Trébédan la dette par habitant a baissé de 56.77 % entre 2000 et 2012.

en 2012 le poids de cette dette représente 329 € par habitant.

En 2012, le montant total des dettes dûes était de :128 000 €.

En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune se montait à :89 000 €

impôts locaux: augmentés de 120.19 % entre 2000 et 2012.

 

 

En 2012, Trébédan a dû payer 30 000 €  pour rembourser sa dette.

 

Un emprunt de 330 000 € sera nécessaire pour faire face aux frais relatifs à l'école et la voirie. Ils s'ajouteront aux encours, dont deux se termineront cette année et en 2015.

 

 

redistribution des compétences de la nouvelle entité communautaire où nous récupérons la charge financière de la voirie, du syndicat de la salle omnisports.

 

 

 un emprunt  Trébédan

samedi 27 avril 2013


.

Un emprunt de 330 000 € sera nécessaire pour faire face aux frais relatifs à l'école et la voirie. Ils s'ajouteront aux encours, dont deux se termineront cette année et en 2015.

 

 

 

 

 

novembre 2014

Le conseil municipal a voté un emprunt de 150 000 €, lundi soir. Cela avait été évoqué le mois dernier, notamment pour réaliser la prévision d'équilibre du budget (81 000 €) et pour les travaux de l'école.

Deux banques ont été contactées et ont fourni six propositions. C'est le Crédit mutuel qui a été retenu au taux de 2 ,39 % sur une durée de 20 ans, à échéances constantes.

Les intérêts s'élèveront à 39 134 €. Le conseil a préféré choisir 20 ans plutôt que 15 ans, au cas où d'autres investissements seraient nécessaires.

En 2014, tous emprunts confondus, la commune règle 45 250 € d'annuités de remboursements de prêts. Une renégociation des prêts antérieurs est actuellement à l'étude.

.

+ 26% d'augmentation pour la taxe des ordures ménagères ?(communauté de communes)

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:10

ST MAUDEZ



 

 

St Maudez

Les revenus fiscaux des ménages dans la commune s'élevaient, en 2010 à 25619 soit un écart de -6% par rapport à la moyenne des revenus fiscaux des ménages du département.

 

 

 

A Saint-Maudezla dette par habitant a augmenté de 11.73 % entre 2000 et 2012.

en 2012 le poids de cette dette représente438 € par habitant.

En 2012, le montant total des dettes dûes était de :126 000 €.
En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune se montait à :65 000 €.

impôts locaux: augmentés de 25.7 % entre 2000 et 2012

 

 

 

redistribution des compétences de la nouvelle entité communautaire où nous récupérons la charge financière de la voirie, du syndicat de la salle omnisports.

 

 

+ 26% d'augmentation pour la taxe des ordures ménagères ?(communauté de communes)

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:10

ST MICHEL DE PLELAN

 

 

 

St Michel de Plélan

Les revenus fiscaux des ménages dans la commune s'élevaient, en 2010 à 22769 soit un écart de -16% par rapport à la moyenne des revenus fiscaux des ménages du département.

 

 

ASaint-Michel la dette par habitant a augmenté de 25.39 % entre 2000 et 2012.

en 2012 le poids de cette dette représente 795 € par habitant.

En 2012, le montant total des dettes dûes était de :244 000 €.

En 2012, le total des impôts locaux encaissés par la commune se montait à :63 000 €.

impôts locaux: augmentés de 28.75 % entre 2000 et 2012.

 

 

 

redistribution des compétences de la nouvelle entité communautaire où nous récupérons la charge financière de la voirie, du syndicat de la salle omnisports.

 

 

Conseil : 20 740 € alloués à la voirie communale 2014

 

Le syndicat de la salle omnisports de Plélan-le-Petit devrait voir le jour bientôt. Le conseil municipal en a adopté la proposition de nouveaux statuts, qui prévoient que les décisions ne soient pas prises à l'unanimité, mais à la majorité absolue. Par ailleurs, le nombre d'heures d'animation qui sera confié aux animateurs, ne figurera pas dans les statuts, mais dans un règlement intérieur. La commune a prévu 4 000 € au budget primitif 2014 pour sa participation aux frais de fonctionnement. 

 

 

+ 26% d'augmentation pour la taxe des ordures ménagères ?(communauté de communes)

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 09:11

l'existant à titre de comparaison: cohérence?

 Plancoët : 14 000 habitants,1 délégué pour 500 habitants (24 au total), 7 vices présidents

Plélan: 4096 habitants, 1 délégué pour 180 habitants, (22 au total), 3 vices présidents

 

Selon nos sources: 338 880 € pour les charges de gestion courante (indemnités des élus, service incendie, cotisations aux différents syndicats...)

 

  le collectif sait des différences importantes qui seront à "gérer" au moment de la fusion avec Plancoët 

le taux d'imposition 2011est pour le foncier bâti de 5,17 à Plancoët pour 7,21 à Plélan

le foncier non bâti de 14,29 à Plancoët pour 24,11 à Plélan

la taxe d'habitation de 7,39 à Plancoët pour 11,2 à Plélan

 

il semble par ailleurs (selon la perception) que le résultat de fonctionnement du compte administratif 2011 pour la communauté de communes de Plélan le petit serait inquiétant faute d'autofinancement . Les résultat serait négatif, la dette importante et l' excédent de fonctionnement serait nul

"situation" de la communauté de communes 2011/2012

 

 


L'intercommunalité va restructurer sa dette
mercredi 02 février 2011

C'est à huis clos qu'a été débattu le dossier sur la restructuration des emprunts existants et futurs de l'intercommunalité. Une présentation sur le projet de restructuration de la dette de la communauté de communes avait déjà été faite au bureau, puis en séance communautaire de décembre 2010. Il avait été convenu qu'une démarche devait être faite auprès des organismes bancaires et que chacun devait se renseigner auprès de collectivités ayant déjà travaillé avec la société EFG qui était intervenue.

Le président Pierrick Sorgniard explique ce dossier : « Tout d'abord, concernant la dette existante de 1 800 000 €, la société EFG permet de dégager une marge budgétaire importante en économisant 62 000 € d'intérêt sans rallonger la durée de remboursement. Cette proposition offrant un gain net d'au moins 42 000 € (62 000 € - 20 000 € de prestation d'EFG) est supérieure à la proposition bancaire. Après des échanges divergents mais constructifs, le conseil communautaire, avec 17 voix pour et 5 abstentions, a décidé de lancer l'opération de restructuration sur la dette actuelle. Pour les emprunts à venir en relation avec les contrats de territoire signés pour les 5 ans (2010-2015), des prêts pour un montant de 84 400 € seront à planifier sur la période.

Considérant que ce prévisionnel renferme beaucoup d'incertitudes de taux, de montant et de besoins, le conseil préfère prendre une décision au fur et à mesure des emprunts en fonction du travail effectué sur la dette ancienne. Le conseil n'exclut pas de faire appel ultérieurement à la Société EFG. Globalement, les échos récoltés auprès des différentes collectivités sont positifs mais, pour autant, cette démarche originale a suscité auprès de certaines personnes du conseil des doutes et des interrogations sur les mécanismes et la fiabilité ».

augmentation des impôts communautaires de 3 %

mercredi 04 mai 2011


Pierrick Sorgniard, président de l'intercommunalité a proposé une augmentation de 3 % des taux d'imposition communautaires. Le produit attendu en 2010 était de 493 864,06 €, il est de 509 059,87 € en 2011.

Le président a justifié cette hausse : « L'augmentation des charges usuelles de plus en plus importante : le personnel de la médiathèque avec l'arrêt du CAE, l'arrêt d'un CAE côté personnel sportif, l'augmentation des périodes d'animations et d'activités, le coût de la collecte des ordures ménagères, on a décidé de ne pas toucher à la taxe d'enlèvement en 2011, le budget médiathèque relativement conséquent et en parallèle, le taux de fréquentation augmente, on n'est pas loin du millième abonné ».

« Dans le mur »

Pour Alain Besnard maire de La Landec, « il faut voir à comprimer davantage les dépenses. On est dans le mur. On augmente de 67 450 € en charges à caractère général et le personnel aussi augmente » Il suggère de faire payer la commune de Vildé-Guingalan dont les enfants viennent à la salle omnisports. Il a estimé cela à 2 500 € par an.

Pour Pierrick Sorgniard le transport hebdomadaire vers le marché de Dinan sera à revoir, il coûte annuellement 6 000 € pour environ 5 personnes par semaine. Et de poursuivre : « Les animateurs sportifs participent aux animations des écoles à raison de 40 % d'un équivalent temps plein, il n'y a pas de recettes en face. Par rapport aux associations, les animateurs donnent un coup de main ou assistent de façon modique ou gratuite, il serait judicieux de mettre en place des conventions avec des prestations. En mettant tout bout à bout, on peut retrouver de la finance. La solution la plus facile serait de virer quelqu'un, mais il y a une dynamique mise en place qu'on ne retrouve pas dans d'autres communautés de communes ». « L'animation c'est super, mais on ne trouve pas la totale contrepartie dans les recettes » poursuit Alain Besnard.

Didier Miriel maire de Plélan-le-Petit apporte ses explications : « Ça augmente dans certains postes, qu'on le veuille ou non, dans beaucoup de communautés. La médiathèque, c'est quand même un coût. Les études ont aussi un coût, c'est normal. Pour les charges à caractère général, il y a plus de 10 000 € pour la médiathèque et 28 000 € en honoraires d'études, ce sont des postes bien ciblés. Quant au personnel, on met 294 000 €, c'est + 20 000 € mais pas pour l'agent de la médiathèque, pour l'ensemble des postes ». Frédéric Chapron maire de Saint-Maudez indique qu'« un chiffrage est en cours pour les animations et toutes les activités scolaires, centre de loisirs, vacances, cap sports... pour chiffrer entre ce que ça coûte et ce que ça rapporte afin de décider de l'avenir ». Alain Besnard revient à la charge « On est dans le mur ce soir. On est mal placés pour se vendre ». Il fait référence au fait que la communauté de moins de 5 000 habitants devra en rejoindre une autre pour 2013.

« Tu me déçois répond Pierrick Sorgniard. La situation, tu y es un peu pour quelque chose. Il faut éviter de comparer les passés. Ça a été une situation choisie. Il y a un manque en nombre au niveau de la population. Heureusement qu'on a fait ces investissements. Mais il faut les faire fonctionner. Ils ont été bien pensés mais le fonctionnement a quelques points faibles ». Franck Mélet, vice-président en charge de l'environnement, d'ajouter : « Il y a des dépenses nouvelles en environnement qui ne rapportent pas de recettes. Pour les ordures ménagères, il y a 185 000 € de contribution au syndicat de Plancoët et 105 000 € de taxes en recettes. On peut s'interroger sur d'autres modes de contributions plus équitables. Que les usagers puissent comprendre qu'ils ne payent que la moitié de ce que ça coûte ». Les élus de La Landec et le maire de Trébédan se sont abstenus sur l'augmentation des taux d'imposition.

 

à suivre donc..consats et projets

concernant leurs décisions et leur politique..il est indiqué au "final" et pour évaluation par les élus que:

« il faut voir à comprimer davantage les dépenses. On est dans le mur" (constat)

« L'augmentation des charges usuelles de plus en plus importante" (constat)

 "il n'y a pas de recettes en face" (constat)

  "Ça augmente dans certains postes, qu'on le veuille ou non" (constat)

 "c'est quand même un coût. Les études ont aussi un coût " (constat)

  "chiffrer entre ce que ça coûte et ce que ça rapporte afin de décider de l'avenir" (projet)

  "On peut s'interroger sur d'autres modes de contributions plus équitables" (projet)

 

 

La renégociation des emprunts est enclenchée 

mercredi 01 juin 2011
Serge Plévin du cabinet financier EFG est venu expliquer la renégociation des emprunts communautaires, un dossier très complexe pour tout le monde. À ses côtés, Anne-Laure Grosmaître, secrétaire de l'intercommunalité.

Même si elle ne fait pas l'unanimité, une renégociation des emprunts de l'intercommunalité a été adoptée par une majorité d'élus. C'est le cabinet EFG qui avait été sollicité voilà quelques mois pour aborder le dossier. Serge Plévin est une nouvelle fois revenu, présentant 3 scénarios possibles.

Pour le président Pierrick Sorgniard, l'objectif est de « donner du souffle en dégageant de la marge budgétaire », c'est-à-dire rembourser moins dans les annuités de 2011 à 2013. Puisqu'après cette date-là, l'intercommunalité devra rejoindre une autre communauté. Au 5 juin 2011, l'encours de dette sera de 1 902 000 € et 477 000 € d'intérêts. L'annuité de 2011 s'élève à 253 000 €. En continuant ainsi, la fin de la dette est prévue pour 2025.

Cinq contrats avec le Crédit agricole sont à retoucher sur une durée moyenne de 12 ans et demi, pour un montant de 1 578 683 €. « On quitte des contrats existants avec des indemnités de remboursement anticipé » indiquait Serge Plévin, soit 15 693 € d'intérêts dus.

Les élus ont choisi le 3 e scénario à taux révisable basé sur des amortissements personnalisés annuels et intérêts trimestriels. L'objectif étant de faire économiser 126 000 € sur l'écart à la construction (prix de la dette). Tout cela dépendra bien évidemment de la fluctuation du taux. Les élus ont sollicité le cabinet EFG pour se faire aider sur ce dossier très complexe.

 

 

 

en 2012....

 petit bleu 5 avril 2012 Intercommunalité

ScannedImage-8.jpg

ScannedImage-9.jpg

ScannedImage-10.jpg

2012: Pause sur l'investissement pour l'intercommunalité cette année

  extrait Ouest France samedi 31 mars 2012


Après quelques années de forts investissements, l'intercommunalité marque une pause. 344 826,96 € sont prévus pour 2012 en investissement. La réalisation de 2011 s'élevait à 2 277 428 €. Le budget général a été approuvé, mardi soir, après le compte administratif. Ce dernier affiche un résultat global négatif de 61 749,57 € avec les résultats antérieurs reportés (la section de fonctionnement ayant un résultat de moins 23 177 €).

 

Parmi les principaux postes d'investissement:

241 316,96 €; d'opérations financières (principalement des annuités d'emprunt)

28 000 € pour la médiathèque, 10 500 € pour les deux nouveaux relais de la médiathèque

25 600 € alloués pour la salle omnisports, dont une partie pour les peintures et le sol 20 000 € pour la signalisation avec le pays touristique de Dinan

7 000 € pour le logiciel de gestion de voirie...

...En fonctionnement, la section affiche 1 135 876 €. , 315 350 € sont affectés aux charges à caractère général,

300 900 € pour les charges de personnel,

338 880 € pour les charges de gestion courante (indemnités des élus, service incendie, cotisations aux différents syndicats...).nb des pécisions sur l'indemnité des élus ( en général) au thème "le salaire de nos élus"

En terme de renégociation d'emprunts cela coûtera 76 000 € en charges financières.

 Côté recettes,

les produits des services rapporteront 106 600 € (collecte sélective, centre de loisirs, activités sportives, médiathèque...).

Les impôts rapporteront 579 250 € sans augmentation des taux  ???

130 000 € sont inscrits pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Le taux qui était à 4,20 % pour les foyers hors agglomérations est relevé ??? à 6 % pour atteindre progressivement les 7 % appliqués en agglomération. Les différentes dotations que doit recevoir l'intercommunalité sont calculées à 258 361 €....

...Le percepteur Laurent Guezennec a commenté le budget. « Le résultat de fonctionnement est inquiétantLa dette est importante et il n'y a pas d'excédent en fonctionnement, il faut voir les perspectives 2012. On ne peut pas tout faire supporter aux familles. Le relèvement de la taxe des ordures ménagères va quelque peu alléger le budget. »

 

 

Taxes: ordures ménagères, de 4,20% à 6% pour atteindre 7%

 

extrait Ouest France samedi 31 mars 2012


Communauté de communes Le budget général a été approuvé, mardi soir, après le compte administratif. Ce dernier affiche un résultat global négatif de 61 749,57 € avec les résultats antérieurs reportés (la section de fonctionnement ayant un résultat de moins 23 177 €).

pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Le taux qui était à 4,20 % pour les foyers hors agglomérations est relevé à 6 % pour atteindre progressivement les 7 % appliqués en agglomération.

 

Le tarif de l'eau augmentera l'an prochain (entre +2,5% et +3%)

jeudi 27 septembre 2012


Les membres du syndicat d'adduction d'eau de Quélaron ont adopté la proposition d'augmentation du tarif de l'eau, à compter du 1 er janvier 2013. La part de la Saur augmentera de 3,90 % et celle du syndicat de 2 %. Un calcul qui apportera une augmentation effective de la facture entre 2,5 et 3 %, soit une augmentation de 6,44 € sur une facture de 120 m 3 . Cette hausse se justifie pour le syndicat par la nécessité de poursuivre le remplacement de ses canalisations. Sur les 535 km que compte le réseau, 192 km datent encore de 1959. 47 fuites ont été réparées sur le réseau en 2011.

 

 

La fusion intercommunale se réalisera le 1 er janvier 

samedi 29 décembre 2012


3 questions à...Avec la fusion intercommunale, prévue le 1 er janvier, qu'est-ce qui va changer pour les administrés du pays de Plélan ?

À partir de janvier, le siège de la communauté de communes du pays de Plélan va disparaître et les secrétaires vont se déplacer sur le nouveau siège, à Plancoët. La nouvelle entité s'appellera la communauté de communes Plancoët Plélan. Le service public d'assainissement non collectif sera géré directement par la nouvelle entité et plus par un prestataire extérieur.

À quels nouveaux services la population aura-t-elle accès ?

Il y a plusieurs nouveaux services prévisibles. Côté culture, il y aura un accès à l'école de musique de Plancoët et à la ludothèque intercommunale ; le passage d'un dumiste dans les écoles pour découvrir et partager la musique ; la mise en valeur du patrimoine grâce au centre d'interprétation du patrimoine (à Corseul) ; la synergie des deux salles de Solenval et de l'Embarcadère. Côté économie, une politique économique au profit des cinq zones d'activités va être développée. Et la communication touristique va être structurée pour mettre en valeur les capacités d'accueil du nouveau territoire. Enfin, côté communication, une plaquette sur la structure devrait permettre une meilleure information sur les activités de la communauté de communes.

Y aura-t-il un impact sur la fiscalité des ménages ?

L'ensemble des élus du nouveau territoire souhaite conserver le niveau de la fiscalité 2012 sur le territoire. La feuille d'imposition 2013 sera identique à celle de 2012. Seule la répartition entre la commune et la communauté de communes sera différente du fait de la reprise de compétences par les communes du pays de Plélan.

 

à suivre dans cette même rubrique, la situation de chaque commune du Pays de Plélan..le collectif note par exemple et pour la seule commune de Plélan un endettement qui est passé de 456e en 2006 à 1048e en 2011par habitant


 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans IMPÔTS- FINANCES
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 09:10

l'intégralitéé des articles de presse est visible sur ce blog

2 candidats aux dernières élections cantonales et leurs conseils municipaux  en "difficulté juridique"

 

Michel Desbois, candidat aux élections cantonales

Politique mardi 08 février 2011 (extrait )

Michel Desbois, maire de Saint-Méloir-des-Bois depuis 1995, se présente sous les couleurs de l'UMP où il est encarté depuis 2001. Très impliqué dans la vie locale de la commune, il l'est également à plus grande échelle avec de nombreuses fonctions : vice-président de l'intercommunalité en charge de la voirie, vice-président du Pays touristique de Dinan, vice-président des communes du Patrimoine rural de Bretagne, membre du conseil d'administration de l'association nationale Notre village terre d'avenir, membre du conseil d'administration de l'association des maires costarmoricains, membre de deux commissions à l'Agence régionale de santé, à la commission nationale culture et communication de l'Association des maires de France (AMF) et membre du Conseil national de l'UMP pour lequel il représente la circonscription dinannaise. ...

http://www.cc-pav.fr/library/image/justice-logo.jpghttp://www.annuaire-mairie.fr/panneau-saint-meloir-des-bois.png

Saint-Méloir-des-Bois: Logement de l'instituteur : la commune condamnée

 mercredi 22 février 2012 (extrait)


.... Le jugement a été rendu le 6 janvier dernier par le tribunal de grande instance de Saint-Malo, chargé du service du tribunal d'instance de Dinan : le congé donné aux locataires n'était pas valable. La commune est donc condamnée à verser aux bailleurs la somme de 1 700 €. Elle devra par ailleurs supporter les frais de procédure. Le jugement a été notifié par huissier le 16 février dernier..

 

 

 

 

Didier Ibagne, candidat aux élections cantonales 

mardi 15 février 2011(extrait)


Didier Ibagne maire de Trébédan est candidat aux élections cantonales et sa suppléante est Maïwenn Jouffe, Plélanaise. Il a officiellement lancé sa campagne électorale pour les cantonales du mois de mars, samedi. 9 réunions publiques sont prévues.

Didier Ibagne se présente aux élections cantonales pour l'alliance PS-Europe Écologie-Les Verts et l'UDB. Maire de Trébédan...membre des Verts Bretagne depuis 1994 et adhérent à Europe Écologie-Les Verts depuis sa création. Il vise la succession du conseiller général Prosper Besnard qui après 32 ans de mandat ne se représente pas. Didier Ibagne est membre de la communauté de communes, du groupe de pilotage pour l'élaboration du Scot (schéma de cohérence territoriale) du pays de Dinan, ami de l'association Solidarité pays de Rance et parrain civil d'un enfant dont les parents sont sans papier. Il est aussi membre du SNUIPP et de la FSU. Passionné de théâtre après une dizaine de mises en scène, il continue en tant que comédien.

 

 

http://www.cc-pav.fr/library/image/justice-logo.jpghttp://www.annuaire-mairie.fr/panneau-trebedan.png

Trébédan: Une motion contre le ball-trap - Trébédan

mercredi 04 avril 2012 (extrait)


  ...et qu'il apparaissait « clairement que nous sommes mis en demeure d'accepter sans broncher cette réouverture, au risque de nous voir poursuivis. Cette menace quelque peu lourde de sens, témoigne de l'état d'esprit qui anime des membres de cette association. L'heure à l'évidence n'est pas au dialogue. »

Le tribunal administrif, le 15 décembre 2011, a qualifié « illicite et infondé l'arrêt municipal du 6mars 2009 ».

 

 

sous le thème "tribunaux: jugements" les 2 affaires sont développées

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans Délinquance- TRIBUNAUX
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 08:43

2011 extrait ouest France...

Le forum des associations est un moment toujours très attendu lors de la rentrée. Petits et grands sont en recherche d'une ou plusieurs activités pour l'année. Et l'éventail est assez large sur l'intercommunalité. L'offre est sportive et culturelle.

Certaines associations ont déjà repris, mais il est encore temps de les rejoindre, alors que d'autres peaufinent et attendent la fin du mois. Les impératifs ne sont pas les mêmes pour tous. On retrouve les classiques : le judo, le badminton, le football, le taïdo, le tennis, la gymnastique adultes, le yoga, les arts plastiques, les danses de salons, les danses bretonnes, la chorale, le catéchisme. Les nouveautés qui sont la musique avec de l'éveil musical, la pratique d'instruments, la sophrologie, les cours d'informatique à la médiathèque.

septembre 2014

Le centre musical Horizon non invité au forum des associations

Pas convié au forum intercommunal des associations, samedi, le centre musical Horizon a souhaité réagir au travers de son trésorier, Bruno Boileau, également responsable de l'école de musique. « Le centre musical Horizon a été exclu du dernier forum des associations de Plélan-le-Petit au même titre que certaines autres associations. Motif invoqué : notre association loi 1901 ne serait pas à but non lucratif. Alors pourquoi était-elle conviée, les années précédentes ? De plus, pourquoi les structures intercommunales à but lucratif s'y trouvent chaque année ? A-t-on pour but de priver Plélan-le-Petit de son tissu associatif ? Apparemment, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Nous attendons des réponses et devons rester mobilisés pour que d'autres associations ne passent pas à la trappe à leur tour. »

De son côté, l'intercommunalité, au travers de son adjointe à l'enfance, à la petite enfance et à la culture, Barbara Aulenbacher, explique que, « en ce qui concerne les associations qui n'ont pas été invitées, il y a eu des contacts et des échanges téléphoniques expliquant le fonctionnement du forum qui existe depuis plusieurs années. La communauté de communes de Plancoët-Plélan a pris le relais dans une continuité. Un bilan va être fait et une réflexion sera menée afin que cette situation évolue vers une réalisation de projets. »

 

nb le collectif: soutenu par la municipalité et l'intercommunalité pour s'installer à Plélan le petit,...au cours de l' évolution rapide depuis 2010, des subventions et "rallonge" étaient accordées à cette association y compris par l'intercommune (cf rubrique "musique")...les 2 responsables se sont présentés sur la liste d'opposition à l'élection municipale 2014

Les Amis des fossés absents du forum des associations

Le forum des associations a lieu samedi 6, à Plélan (Créhen l'année passée). On y annonce 70 associations. Dominique Jouffe, directeur du centre équestre des Grands-Fossés, regrette que son association « qui se trouve dans la commune avait envie de participer à ce forum. La décision vient des responsables de la communauté de communes. Le centre équestre n'est pas associatif, l'association qui gravite autour (Loi 1901), n'est pas invitée ».

nb le collectif: le directeur du centre équestre était candidat d'opposition à la dernière élection municipale

 

 

Le centre équestre s'ouvre au public ce dimanche

Le centre équestre des Grands fossés et l'association Les amis des fossés organisent dimanche un après-midi portes ouvertes. Il s'agira de permettre au public de venir découvrir les lieux.

En fonction de la météo, des démonstrations de cross et de saut d'obstacles seront organisées et les enfants pourront faire leur baptême de poney.

Une session de formation continue

Les cours d'équitation ont repris depuis le 8 septembre. Un nouvel enseignant, Marc Le Bervet, est arrivé en février. Il rejoint Kyldine Barrière et Dominique Jouffe, le directeur.

Une prochaine session de formation continue d'un an au Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, enseignant d'équitation aura lieu cette année.

Elle débutera le 22 septembre pour une dizaine de stagiaires. La session qui s'est achevée le 29 août a permis à huit des neuf élèves d'obtenir leur diplôme.

Il faut rappeler que l'équitation est le troisième sport pratiqué en France. Concernant les résultats sportifs, une dizaine de victoires ont été remportées durant l'été par des cavaliers du centre en saut d'obstacles et concours complet.

 

la presse en parle...extrait

notre correspondante a effectué son baptême de cheval. Elle raconte.

... une balade à cheval avec mes filles. Moi qui n'étais jamais montée sur un cheval... Pas vraiment rassurée.

On me donne une bombe, que j'attache solidement. Élise me présente le cheval, qui s'appelle Rock. Je ne suis pas vraiment bien équipée, mais les sandales feront l'affaire.

C'est haut...

À présent, je dois grimper sur la selle. Il faut d'abord passer le pied gauche dans l'étrier, attraper la crinière du cheval et passer la jambe droite par-dessus son dos. Il ne bouge pas d'un poil. Me voilà en selle, rênes en main, pouces relevés. C'est haut...

La balade démarre. On recule un peu, je n'ai pas trop le sens de l'équilibre et je sens que je vais tomber. Les jeunes n'ont pas peur. Moi si. C'est parti, ça tangue un peu, il faut bien appuyer les pieds dans les étriers. Je tiens, le cheval se doute bien qu'il a une débutante sur le dos, il est parfait. On ferme la marche. Il faut décontracter mes muscles. Impossible ! Beaucoup de tension. La petite balade se poursuit, puis on revient.

Il faut à présent redescendre du perchoir. En me laissant glisser, ça va plus vite. Ouf, tout s'est bien passé. Je remercie le cheval d'une tape amicale pour m'avoir accueillie et je me dis que les pratiquants d'équitation ont un grand sens de l'équilibre que je n'ai pas. Ça y est, j'ai fait mon baptême de cheval ! »

 

nb le collectif: ce reportage informe peu sur les activités du centre équestre, ses "spécialités" , les tarifs etc...

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans ASSOCIATIF
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 08:42

Quelques rappels à la loi....

 

ASSOCIATION

Représentant légal

L'association doit identifier une personne physique agissant en son nom : son représentant légal.

Généralement, cette personne est appelée président ou porte-parole.

Ses actes engagent l'association à l'égard des tiers (banques, administrations, justice, autres associations, etc.).

Le représentant légal doit être majeur pour pouvoir réaliser les actes de constitution, de modification ou de transmission du patrimoine de l'association,

Le représentant légal peut déléguer tout ou partie de ses pouvoirs (par exemple, à un vice-président, à un secrétaire ou à un trésorier) mais il demeure co-responsable des actes réalisés au nom de l'association par ceux à qui il a délégué ses pouvoirs.

 

Bureau

Le conseil d'administration peut déléguer une partie de ses pouvoirs à un bureau, instance restreinte composée de personnes choisies en son sein.

Le bureau a vocation à se réunir beaucoup plus fréquemment que le CA et gère les affaires courantes.

 

Déclaration des responsables

L'identité du représentant légal, de ses délégataires éventuels,  doit obligatoirement être communiquée à la préfecture du siège de l'association :

  • lors de la déclaration de la création de l'association,

  • et après chaque changement dans la composition des instances dirigeantes.

 

STATUTS

L'acte fondateur d'une association est la signature d'un contrat par au moins 2 personnesqui les engagent les unes par rapport aux autres.

Ce contrat est appelé "statuts de l'association".

 

Liberté de forme et de contenu

La forme et le contenu des statuts sont libres (dès lors qu'ils n'entrent pas en opposition avec la loi). 

Éléments habituels

Les statuts comportent généralement les éléments suivants :

  • l'objet de l'association,

  • le titre de l'association,

  • le lieu de son siège social(qui peut être un domicile  ou un bâtiment communal )

  • la durée pour laquelle l'association est créée (qui peut être une durée indéterminée),

  • les moyens de l'association, c'est-à-dire les modalités pratiques de son action,

  • la composition de l'association : les différentes catégories de membres (membres fondateurs, bienfaiteurs, associés…), les conditions d'adhésion et de radiation (démission et exclusion ),

  • l'organisation de l'association : modalités des prises de décisions et de leur exécution, fonctionnement des instances dirigeantes  

  • les ressources de l'association : ressources financières (dont les cotisations et les dons, donations ou legs ), ressources humaines, organisation financière et comptable, obligations de transparence,

  • modalités de modification  et de dissolution .

.

Lors de la création de l'association, les fondateurs peuvent avoir prévu dans les statuts des possibilités d'évolution qui autorisent à tout moment les adhérents à modifier l'objet de l'association, son siège social et ses règles de fonctionnement.

Cela permet aux membres de l'association de ne pas devoir la dissoudre pour en créer une nouvelle, chaque fois qu'ils désirent apporter de telles modifications.


Procédure interne

Les statuts doivent décrire une procédure permettant les modifications. 

Cette procédure précise la manière :

  • dont un projet de modification peut être présenté par les instances dirigeantes ou par une partie des membres,

  • et dont un projet régulièrement présenté peut être adopté (généralement par un vote positif d'au moins 2/3 des membres).

 

Déclaration à la préfecture

Tous les changements doivent être déclarés à la préfecture, dans les 3 mois , sous peine de sanctions .

Ils doivent être en outre consignés dans un registre spécial gardé par l'association.

Ce registre est tenu à la disposition des autorités administratives ou judiciaires chaque fois qu'elles en feront la demande.

Évolution parmi les dirigeants ou les associations membres

Changement de dirigeants

L'association doit signaler à la préfecture tout changement dans les identités, les domiciles et les fonctions des personnes chargées de son administration.

 

Modification des statuts

En cas de modification des statuts , l'association doit la déclarer

 

Changement d'adresse

L'association qui change d'adresse de siège social ou d'adresse de gestion (si les bureaux de l'association sont installés dans un autre endroit que le siège social) doit le notifier immédiatement aux administrations.

 

ASSURANCE

Principe

Les associations sont exposées à des risques divers qui peuvent engager leur responsabilité en tant que personnes morales, celle de leurs dirigeants ou de leurs adhérents.

Ces risques peuvent être liés à leurs activités, à leurs biens mobiliers ou immobiliers (qu'elles en soient propriétaires ou locataires), ou encore à leurs véhicules.


Responsabilité civile du fait des activités

Dans le cadre de ses activités, qu'elles soient habituelles, occasionnelles ou exceptionnelles, une association peut causer un dommage soit à l'un de ses membres soit à un tiers. La victime peut alors mettre en cause la  responsabilité civile de l'association pour obtenir réparation.

Les personnes qui doivent être garanties par cette assurance responsabilité civile sont :

  • l'association en tant que personne morale,

  • les dirigeants, les représentants légaux ou statutaires (membres du conseil d'administration et/ou du bureau),

  • l'ensemble des membres (adhérents, membres de droit...),

  • les moniteurs, animateurs, stagiaires et auxiliaires à quel titre que ce soit,

  • les mineurs qui lui sont confiés,

  • toutes les personnes apportant leur aide à titre bénévole

Cas de certains bénévoles

Les bénévoles qui accomplissent des missions  pour des organismes à objet social  relèvent de la législation sur les accidents du travail.

Pour savoir si ses membres bénévoles relèvent effectivement de ce régime, une association peut s'adresser à la caisse de sécurité sociale dont elle dépend.

Cas des salariés

Les salariés de l'association sont assujettis à la Sécurité sociale. A ce titre, ils sont pris en charge au titre de la législation sur les accidents du travail dès lors qu'ils sont victimes d'un accident dans l'exercice de leur fonction au sein de l'association.

 

organisation d'évènements ponctuels

Principe

Le guichet unique du spectacle occasionnel permet aux associations employant ou souhaitant employer un artiste ou un technicien du spectacle ponctuellement de satisfaire à toutes ses obligations déclaratives, de façon simple et rapide.

Contrairement au chèque emploi associatif, l'utilisation du GUSO n'est pas facultative.


Associations concernées

L'utilisation du GUSO est obligatoire pour toute association qui remplit les deux conditions cumulatives suivantes :

  • employer pour une durée déterminée un ou plusieurs artistes ou techniciens du spectacle,

  • et n'avoir pour autant pour activité principale ni l'organisation, la production ou la diffusion de spectacles, ni l'exploitation de lieux de spectacles.

Donations et legs

La faculté de recevoir des donations ou des legs est réservée :

  • aux associations reconnues d'utilité publique ,

  • aux associations déclarées en Alsace-Moselle,

  • aux associations cultuelles (associations religieuses ayant pour objet exclusif l'organisation du culte et des cérémonies).

Les actes de donation et de legs impliquent nécessairement des actes notariés.

L'association doit donner son accord : elle peut refuser une donation ou un legs.

 

LE COIN DU DROIT

Toutes  "les situations" ne sont pas ici présentées..chaque responsable peut accéder aux informations légales... et nul ne doit igorer la loi...

...par exemple

Organisation d'une manifestation:

Le collectif pourrait aussi attirer l'attention sur l'organisation de tout évènement  quelconque ( quelque soit le nombre de participant) lorque le déroulement de la dite manifestation doit faire l'objet d'une déclaration et d'autorisation préalable pour s'effectuer en partie sur le domaine public ou privé.

 

Recours juridique pour non tenue d'assemblée générale

Dans certains cas, il peut être plus intéressant de fonder un argumentaire sur le fondement de l’article 809 CPC et non 808 CPC. Dans ce cas, il faut convaincre le juge que l’absence de convocation de l’Assemblée Générale cause un trouble manifestement illicite.

Le trouble, c’est à dire un préjudice, est un dommage quelconque qui peut être futur mais il faut qu’il ne soit pas hypothétique (« on risque de… », « il y a des chances que… »). Il faut privilégier les troubles comme l’absence de rapport de gestion pour une association, le nom-remplacement de dirigeants dont le mandat est échu ou de ceux qui sont démissionnaires en cours de mandat...les troubles qui sont susceptibles de bloquer le fonctionnement des organes.

Ce trouble doit par ailleurs être illicite ce qui nécessite la preuve d’une violation caractérisée des statuts ou du règlement intérieur ou de toute autre lois ou règlements en vigueur. La plupart du temps cet élément doit « sauter aux yeux ».

De manière régulière des associations sont en sommeil, ne sont plus en situation légale de déclaration et donc de fonctionnement  Les AG ne sont pas convoquées dans les délais..le changement d'adresse, de statut, "'de raison", de responsables n'est pas signalé..carractérisant autant d'infractions et de risques pour les "utilisateurs"

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans ASSOCIATIF
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 12:55

"La relgion en ruralité"

 

extrait site communal

Le foyer culturel

Situé au dessus de la mairie,(photo) il peut accueillir une cinquantaine de personnes, et sert exclusivement à usage de réunion. Il n’est pas un lieu de réception car ne dispose d’aucune cuisine. Il accueille chaque semaine les activités du relais parents-assistants maternels.

 

  RELIGION

  Rentrée de la catéchèse et vie paroissiale : le calendrier - Plélan-le-Petit

mercredi 07 septembre 2011


La rentrée de la catéchèse aura lieu le mercredi 14 septembre, pour les élèves de CE2, CM1 et CM2, de 10 h à 11 h 30 au foyer culturel au-dessus de la mairie. Des réunions sont également prévues pour les familles : le jeudi 8 septembre pour les niveaux CE2-CM1, le mardi 13 septembre pour les CM2, le mardi 20 septembre pour les CE1 et le jeudi 29 septembre pour les 6e. Elles ont toutes lieu à 20 h 30, au foyer culturel.

 

 


DSC00642

  extrait presse: À l'issue du conseil municipal jeudi soir, les élus ont accueilli l'abbé Yves Corbel et des responsables paroissiaux des différentes communes. C'était le dernier conseil municipal avant le départ du prêtre...

Le secteur paroissial a un nouveau local - Plélan-le-Petit

samedi 17 décembre 2011
L'ancienne bibliothèque communale inoccupée depuis plus d'un an, sert désormais à la paroisse, en tant que local paroissial pour les réunions.

L'ancienne bibliothèque communale située entre la salle du club de la 2 e Jeunesse et le centre de loisirs, est désormais mise à disposition de l'association diocésaine en tant que local paroissial.

Avec le départ de l'abbé Yves Corbel, il n'y a désormais plus de prêtre sur place. La maison qui lui était louée appartient à la commune et servait de presbytère. Des membres de l'association diocésaine ont visité l'ancienne bibliothèque et ont fait part de leurs suggestions et attentes.

Des travaux en régie ont été réalisés pour réhabiliter les lieux. L'association disposera gracieusement des lieux au rez-de-chaussée et à l'étage pour les réunions, l'édition du bulletin paroissial et comme bureau d'accueil.

Le maire a, par ailleurs, rappelé que les lieux ne peuvent accueillir de groupes d'enfants (catéchisme). Les frais d'électricité et d'eau seront facturés au prorata de la consommation. La convention a pris effet le 15 décembre, pour un an renouvelable.

 

La commune sollicite des remboursements de frais - Plélan-le-Petit

mardi 10 septembre 2013
extrait.....il va être demandé 505 € à la paroisse au titre des frais de fonctionnement de 2012 (eau, électricité), du nouveau local paroissial situé entre le club de la 2 e jeunesse et l'ancienne salle des associations.

Un compteur électrique indépendant a été installé cette année comme prévu.

Il a été précisé que la commune ne prendrait en charge aucune autre charge (ménage, produits d'entretien, ampoules...).

 

La commune voudrait vendre l'ancienne maison pastorale

mercredi 13 juin 2012

La commune est propriétaire d'un logement locatif conventionné ouvrant droit à l'APL (aide personnalisée au logement). Il s'agit de l'ancienne maison pastorale située au lotissement des Garennes. Celle-ci est désormais inoccupée depuis le départ du prêtre en décembre dernier, puisqu'il a été remplacé par un prêtre non résident. Un nouveau bâtiment situé au 27, place de l'église a été mis à disposition de la paroisse depuis. Le maire a donc invité le conseil municipal à délibérer pour la résiliation d'une convention qui devait expirer au 30 juin 2021 afin de disposer de ce bien pour le vendre librement. À cet effet, il a adressé un courrier en recommandé au sous-préfet le 21 mai dernier en ce sens. C'est lui qui décidera si la commune est autorisée à vendre le logement ou si la commune doit continuer à le louer jusqu'en 2021. « Je souhaite que le bâtiment soit vendu » a indiqué Didier Miriel « Le transformer en cabinet médical serait impossible, ce serait trop petit, en plus il y a un étage et des normes à respecter. C'est une maison d'habitation. Le préfet doit nous autoriser à la vendre. Il reste un prêt de 45 000 € dessus. Si le préfet dit non, on repart sur une location ou on vend le bâtiment à une société de location. Le loyer mensuel est de 460 €. Il y a un plafond à ne pas dépasser. C'est une maison qui va avoir 20 ans ». Pour l'adjoint aux finances Yvon Fairier, « C'est un type de maison qui serait loué 600 à 700 € normalement ». La vente permettrait à la commune d'obtenir de la trésorerie pour l'aider dans le financement de projets.

 

 

  animations et  messes 

avec les scouts d'Europe

 

 

  extraits " presse " et doc. interne
.."Le succès grandissant  auprès des paroissiens, il leur a été demandé d’animer la messe du samedi soir à Saint-Méloir-des-Bois. La messe du dimanche à Plélan-le-Petit fut, comme l’an passé, animé par ces jeunes ce qui a donné un sacré coup de jeunesse à l’assemblée...

 

.."les scouts du pays de Dinan se sont retrouvés pour une journée détente. Ils ont d'abord assisté à la messe de Vildé-Guingalan..


Après avoir animé la messe dominicale à Plélan-le-Petit, les guides et scouts d'Europe de Dinan se sont retrouvés au château de Thaumatz, pour une journée festive et familiale. 

 




Dimanche, les deux groupes des guides et scouts d'Europe de Dinan ont fait leur rentrée. À l'issue du pardon célébré en l'église, jeunes et familles se sont retrouvés au château de Thaumatz.

 

nous retrouvons sur "le lien" de la paroisse n°11 déposé le 30 novembre 2012: un responsable des scout d'Europe en charge des jeunes "servants d'autel", et en mouvement "jeunesse" les scouts d'Europe

 

ScannedImage-14-copie-2.jpg

 

Par SANTUCCI Françoise-Marie extrait

A la veille de l'ouverture de l'inspection générale commandée par le

ministère de la Jeunesse et des Sports, un autre scout d'Europe affirme avoir reçu des catalogues fascistes ­ comme le fils d'Albert Bonaventure, cet habitant de Fréjus qui a révélé l'affaire le 5 décembre. Contacté par Libération, D., un mineur âgé de 17 ans, raconte son parcours parmi les scouts. Il rejoint l'antenne varoise du mouvement de jeunesse il y a deux ans et demi «pour les activités en plein air, parce que le côté religieux, ça me barbait un peu». Rapidement, il devient chef de patrouille libre, dirigeant les sorties d'une petite dizaine de scouts. «J'en garde de bons souvenirs, mais il y avait quelques fachos, c'était marche ou crève.»

«Réseau Araignée». Lassé de cette ambiance martiale, D. ne renouvelle pas son adhésion cet été. Il continue, malgré tout, à recevoir la documentation des Scouts d'Europe, ainsi que des brochures de vente par correspondance. Les mêmes que celles qui sont adressées au fils Bonaventure: les catalogues Durandal et Serp. Serp lui parvient il y a une semaine. Sous les chapitres «Faits et documents» ou «Tribune de l'histoire», on peut y commander Hitlerjugend (les hymnes de la Jeunesse hitlérienne ), un coffret de 3 CD sur les Waffen SS («l'éditeur précise que ces textes, discours, chants et documents sont tous d'origine») ou encore le livre de Gérard Chauvy sur les époux Aubrac («Voici un ouvrage dont la parution a été menacée pour ne pas gêner le triomphe médiatique des époux Samuel, dits Aubrac», précise la note). Parmi leur courrier, les deux scouts du Var ont également reçu cet automne le magazine du Front national, Français d'abord, accompagné d'un bulletin d'adhésion. Selon D., d'autres scouts du coin ont réceptionné de pareilles missives ­ «mais je ne pense pas que tous en aient été choqués». Ces destinataires ont en commun leur statut de chef de patrouille du «réseau Araignée» (l'une des trois branches des Scouts d'Europe) dans la région Paca.

 

pour information clic à suivre: le réseau "araignée" à St Maudez et le responsable en charge des enfants "servants d'autel" à la paroisse de Plélan le petit

Attention retard Car N°3 Sarrebourg - Camp du réseau de l'Araignée ...

araignee10.canalblog.com › Messages juillet 2010

29 juil. 2010 – Le car n°1 est bien arrivée à St-Maudez (22) à 1 h 57. Il restait un sac ... Posté par EUDE Benoit, 30 juillet 2010 à 03:06 | | Répondre. merci

nb: cette information est simplement à considérer  pour ce qu'elle est 

 

 

mariage pour tous

 

Les Scouts d'Europe annulent leurs activités du 13 ... - Le Salon Beige

lesalonbeige.blogs.com/..



06 décembre 2012

Les Scouts d'Europe annulent leurs activités du 13 janvier pour gonfler les rangs de la manif

Reçu par mail cet extrait de la circulaire des Scouts d'Europe : 

"Devant la gravité de la situation, nous avons demandé que les dates ou horaires des activités prévues le dimanche 13 janvier 2013 - jour de la manifestation nationale - soient modifiés ou si besoin reprogrammés afin que les familles puissent être libérées de toutes contraintes et les aînés libres de témoigner de leurs convictions intimes".

Manif anti-mariage du 13: la puissance des réseaux cathos

«À elle seule, la manif va coûter un million d’euros», confie un organisateur.

 

LE RENDEZ-VOUS DES CATHOS

les vrais organisateurs de la «Manif pour tous» affichent un profil très marqué. Son président, Guillaume de Premare, créateur du blog Urgence Com” Catho, est une sorte de lobbyiste  qui intervient auprès des médias pour les aider à décrypter le discours.

Comme Le Canard enchaîné l’a révélé, «les autres postes d’administrateurs» de la «Manif pour Tous» «sont occupés par des anciens des scouts d’Europe et des rassemblements traditionalistes», comme la comtesse Ludovine de la Rochère, responsable de la très pieuse fondation Jérôme Lejeune (anti-avortement)».

 


manifestation Civitas 13 janvier 2013 Paris: nous retrouvons le drapeau déjà vu sur une voiture à Plélan le petit

DSC00382

 

 

 

nous retrouvons encore ce drapeau....

mercredi 01 février 2012
Dimanche, l'abbé Henri Cocheril a indiqué sa satisfaction de disposer d'une nouvelle maison paroissiale. Il est ici aux côtés du vicaire principal Gérard Nicole, le maire Didier Miriel, l'adjoint Yvon Fairier, le maire de La Landec, Alain Besnard.

Dimanche midi, après la messe, les fidèles étaient invités par la paroisse à venir visiter la nouvelle maison paroissiale autour de l'abbé Henri Cocheril, le vicaire principal, Gérard Nicole et les élus locaux. Et ils étaient nombreux.

La maison paroissiale est désormais située dans le bâtiment de l'ancienne bibliothèque municipale, non loin de l'église. Une convention tripartite de mise à disposition a été signée entre la commune propriétaire des lieux, la paroisse et le diocèse. Des travaux de mise aux normes ont été réalisés par la commune et les derniers soucis de ligne téléphonique doivent être réglés sous peu. Les différentes instances de la vie paroissiale pourront désormais se réunir, mais également préparer le bulletin paroissial...

Deux salles sont disponibles au rez-de-chaussée, ainsi que l'étage et si nécessaire, d'autres salles communales. Depuis le départ de l'abbé Yves Corbel, qui était le dernier prêtre résident jusqu'en septembre dernier, une nouvelle organisation a été décidée autour de l'abbé Henri Cocheril qui est aussi le prêtre des paroisses de Dinan-Léhon, Brusvily et Évran. « La perte de notre dernier prêtre résident nous a faits un peu drôle, ça a été un moment un peu difficile à vivre dans la commune », indiquait le maire Didier Miriel, soulignant aussi que ce départ avait été évoqué 2 ans plus tôt avec Mgr Fruchaud, l'évêque.

 

 

 

 

 

 

à St Méloir des bois

 

« Votre départ, même si nous le comprenons, nous fait éprouver un sentiment d'impuissance et d'abandon, devant la disparition d'un pilier de la vie rurale » a déclaré le maire, Michel Desbois, en s'adressant à l'abbé Corbel

 

messe st méloir

Paroisse, Relais de Saint-Méloir-des-Bois

Institution religieuse, à statut association loi 1901

le bourg 22980 Saint-Méloir-des-Bois

Contact : mairie Andel

contact Paroisse, Relais de Saint-Méloir-des-Bois

 

messe à la salle des asociations et adresse de la paroisse à la mairie d'une autre commune

 

 

 

 

 

« Votre départ, même si nous le comprenons, nous fait éprouver un sentiment d'impuissance et d'abandon, devant la disparition d'un pilier de la vie rurale » a déclaré le maire, Michel Desbois, en s'adressant à l'abbé Corbel

abbé corbel

 

 

le porte parole des citoyens

 

le maire dit au prêtre "la reconnaissance des Méloriennes et Méloriens"

"témognage collectif d'estime et de reconnaissance des mélorienness et méloriens" 

« Votre départ, même si nous le comprenons, nous fait éprouver un sentiment d'impuissance et d'abandon, devant la disparition d'un pilier de la vie rurale » 

                   "nous vous souhaitons de continuer à servir avec la même flamme l'Evangile, l'Eglise,

l'Humanité, et le peuple de Dieu"

 

"il est légitime de craindre un oubli des valeurs lorsque le guide et son exemple s'effacent"

 

 


ScannedImage-6

 

 

Repost 0
Published by collectifmoutonnoir - dans RELIGION

Accueil

  • : Le blog de collectifmoutonnoir
  • Le blog de collectifmoutonnoir
  • : blog collectif pays de Plélan le Petit Côtes d'Armor
  • Contact

  en démocratie,

le pouvoir appartient

au peuple qui le donne...

logm

élus et fonctionnaires sont les employés

du citoyen / contribuable

          http://www.camping-mouton-noir.fr/photo/mouton_noir_unido.png

 

            http://www.pcfreims.org/IMG/gif/mouton_noir02.gif